TCA's world

TCA's world

Maigrir,calories faciles,etc...


Maigrir sans régime

 

On mange au bon moment

Respecter son horloge biologique, c’est très important pour le bien-être général. Cela signifie simplement qu’il faudra choisir les bons horaires pour vos repas, en fonction de vos périodes d’activité dans la journée. On appelle aussi cela la chrononutrition.
Rassurez-vous, c’est très simple : tout dépend de l’heure de votre réveil :
dans l’heure qui suit votre réveil : prenez un petit déjeuner plutôt gras.
 dans les 4 à 6 heures qui suivent : prenez un déjeuner plutôt dense (avec des protéines).
 au moins 5 heures après le déjeuner : faites un goûter plutôt sucré (comme un fruit).
 à la fin de votre journée d’activité - et seulement si vous avez faim - : prenez un dîner plutôt léger.
Bien entendu ce schéma peut être contourné : par exemple, dans le cas d’une soirée très « festive » et d’un réveil tardif : vous pouvez faire un gros brunch entre 10h et 14h, puis, éventuellement, un dîner léger.

On prend le temps

Même si vous êtes la personne la plus active du monde, ceci est un ordre : prenez le temps de manger ! En effet, un repas englouti trop vite n’est pas rassasiant.
L’estomac ne transmet la sensation de satiété qu’au bout de 20 minutes. Installez-vous donc confortablement, faites le calme autour de vous, et essayez de poser votre fourchette entre chaque bouchée même si vous avez les crocs !
Mastiquez lentement, savourez les aliments, et vous verrez, votre digestion sera facilitée et vos rations diminueront.

Le grignotage intelligent

« J’ai un creux ! » Combien de fois par jour vous répétez-vous cette phrase entre deux repas
Le grignotage c’est l’ennemi numéro 1 de votre poids ! Bien souvent, si vos menus sont complets, ces petites envies de sucre sont dues à un appel psychologique plutôt qu’à un véritable besoin d’aliment.
Si vraiment vous ne pouvez pas vous retenir et que vous êtes au bord de dévorer votre collègue, jouez-la finement avec un thé ou une infusion aromatisée, qui stopperont peut-être la sensation de faim.
Ne faites pas non plus l’impasse sur votre collation de l’après-midi : un fruit par exemple ou une compote, qui rassasieront vos papilles côté sucre. Il existe des moyens maîtriser ses envies de grignotage.

On remplace

Pour éviter de prendre du poids, il faudra d’abord apprendre à repérer les aliments les plus caloriques... qui ne sont pas toujours ceux qu’on croit !
Par exemple, d’un point de vue calorique et diététique, préférez le poulet au bœuf, une pizza à un plat de pâtes à la carbonara plein de lardons, du pain aux céréales plutôt qu’une baguette blanche...
Et n’oubliez pas qu’aucun aliment n'est votre "ennemi", tout est question de quantité ! Même la charcuterie, à condition de ne pas en manger plus de 2 fois par semaine et de l’accompagner de crudités plutôt que de frites, pourra trouver sa place dans votre assiette !

Se faire plaisir

L’alimentation doit rester un plaisir, un moment de détente et d’échange, entre amis ou en famille.
Se stresser pour le moindre biscuit avalé ne sert à rien (c’est trop tard, le biscuit est déjà englouti) et vous rendra aigrie pour le reste de la journée.
Si vous faites de gros écarts, dites-vous que vous vous rattraperez le lendemain en diminuant vos apports caloriques ou en optant pour une séance intensive de sport. Ne voyez pas cela comme une « punition », mais plutôt comme une bonne façon d’équilibrer votre hygiène de vie.

On privilégie le home-made

Et ce, pour deux raisons. D’abord parce que cuisiner soi-même permet de contrôler véritablement ce que l’on mange et de doser selon ses besoins.
Mais aussi parce que cela permet de se "réconcilier" avec la nourriture et de ne plus la voir comme la source de kilos en plus !
Equipez-vous d’ustensiles (cuit-vapeur, papillotes en silicone, presse-purée, blender...), et osez acheter des aliments dont vous n’avez pas l’habitude (herbes aromatiques, topinambours, patates douces, crustacés...).
Votre cuisine maison (avec la main légère sur les matières grasses) sera forcément meilleure pour votre ligne que les plats préparés, riches en sucre et en sel.

Miser gros sur les plantes

Mère-Nature a pensé a vraiment pensé à tout !
Depuis la nuit des temps, nous utilisons certaines plantes pour leurs diverses vertus médicales. Mais saviez-vous qu’elles peuvent aussi agir contre les kilos en trop ? Pas toutes, bien sûr, mais certaines d’entre elles sont de véritables plantes-minceur :
- L’écorce de la bigarade (aussi appelée orange amère) permettrait d’accélérer l’effet de satiété, et de "stimuler" la digestion.
- Le fucus, une algue brune réputée pour son action stimulante sur le métabolisme, et qui incite le corps à puiser dans ses réserves graisseuses pour couvrir ses besoins (allez petit, puise, puise !).
- Les feuilles du ginkgo biloba sont utilisées pour de nombreuses propriétés, mais en particulier pour leurs capacités anti-oxydantes et vaso-dilatatrices, ce qui en fait
ce qui en fait d’excellentes alliées contre la cellulite !
- Les graines de fenouil sont utilisées pour leur action bénéfique contre les problèmes de digestion, les maux d’estomac, les ballonnements...
- L’ascophyllum : encore une algue ! Celle-ci permettrait de limiter l’assimilation lipidique au niveau intestinal. En cas d’excès (après un repas de fête par exemple), elle peut aider à limiter le stockage des graisses.
Vous pourrez trouver toutes ces plantes fraîches ou sous forme de poudre conditionnée en gélules (disponibles en parapharmacie ou magasin bio), en respectant bien les doses indiquées.

Dormir sur ses deux oreilles

Une étude scientifique américaine a mis en évidence la relation entre le manque de sommeil et le poids, ou plus précisément l’indice de masse corporelle (IMC). Il semblerait ainsi que moins l’on dort, plus notre IMC est élevé.
Cela s’expliquerait par une forte production de ghréline, l’hormone de l’appétit, lorsque l’on manque de sommeil. Une autre explication pourrait être que l’organisme doit puiser pendant la nuit l’énergie dont il a besoin pour maintenir sa température dans ses stocks de graisse.
Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut passer la journée au lit ! Levez-vous pour aller faire du sport...

On contrôle ses émotions

Le stress, la colère, la peur, l’anxiété... toutes les émotions sont susceptibles de nous « pousser à manger ». N’avez-vous jamais, après un chagrin d’amour, une grosse dispute, ou devant un film d’épouvante, sauté sur tout ce qui s’offrait à vous dans votre frigo ?
Ce comportement est normal, et pulsionnel, car il provient d’un désir de compensation naturel, après une vive émotion, que l’on va assouvir avec la nourriture.
Pour certaines personnes la peur même de grossir génèrera un stress... qui pousse à manger ! Un cercle vicieux dont il faudra prendre conscience pour l’éviter.
Soyez zen, apprenez à gérer vos émotions, et surtout : ne culpabilisez pas au moindre gramme de plus sur votre balance !

On se bouge

Et oui, je sais que cette dernière étape était prévisible, mais une fois n’est pas coutume : impossible de perdre du poids sans passer par la case « sport ».
Si on nous rabat tellement les oreilles avec les 30 minutes quotidiennes d’activité physique recommandées, c’est qu’il y a une raison ! Car pour affiner la silhouette sans faire un régime draconien, le sport est une très bonne solution.
On choisi celui qui cible le mieux la partie du corps à raffermir :
> des jambes élancées : le vélo
> des fesses rebondies : l’aquagym
> des abdos dessinés : le fitness
> des épaules carrées : la natation.
Et pour les allergiques au sport, trouvez d'autres bons moyens pour transpirer un peu : marche, shopping, galipettes, Kinect®...

LOVE

PROANA,-Conda,ana viperia


05/03/2013
8 Poster un commentaire

Grignoter à moins de 100 calories!!!

1 yaourt au miel

Si vous remplacez le sucre dans vos yaourts par la même quantité de miel, vous avalerez moins de calories. Le sucre est extrêmement calorique (environ 400 calories/100g). Un quart de la masse du miel est constitué d'eau, ce qui le rend, à l'inverse des idées reçues, moins calorique que le sucre.

3 carrés de chocolat noir à 85%

Amatrices de chocolat rassurez-vous, il est autorisé. Certes en petite quantité mais on le savourera d'autant plus agréablement. On privilégie des chocolats sans ajouts de noisettes ou amandes, qui augmentent le nombre de calories

1 pomme

Une pomme équivaut en moyenne à 75 calories, autant dire qu'on peut même en manger deux petites avant d'atteindre 100 calories. En plus d'être peu caloriques, les pommes sont un bon coupe-faim : elles contiennent beaucoup de fibres qui rassasient car elles sont longues à digérer

10 M&M's

Qui dit régime ne veut pas dire qu'il faut se priver de tout. On pense faussement que tout ce qui est à base de chocolat est très calorique et pourtant, une dizaine de M&M's aux cacahuètes contient moins de 100 calories. La difficulté réside ensuite à essayer de ne pas finir le paquet entamé…

2 boules de sorbet

Les sorbets sont parmi les encas les moins caloriques. Et pour cause : ils sont composés presque exclusivement de fruits et d'eau. Pour rester sous la barre des 100 calories, on ne dépasse pas deux boules. On entend déjà les gourmandes se réjouir.

1 tranche de pain complet avec de la confiture

Pour 100 grammes, le pain complet apporte 239 calories alors que le pain blanc en apporte 255. En cas de petit creux, il est donc préférable de consommer du pain complet avec un peu de confiture. On évite surtout le beurre qui est composé à 80% de gras.

½ bagel grillé avec ½ cuillérée de cream cheese allégé

Pour celles qui raffolent des fameux bagels made in New York, il est possible de les consommer sans prendre de poids. Il suffit de se contenter d'un demi (on peut garder l'autre moitié pour le lendemain) et de le tartiner d'un peu de cream cheese allégé. Le goût sans les calories, que demander de mieux ?

1 orange et 1 kiwi

Certains fruits comme la banane ou l'avocat sont plus riches en calories que d'autre. En cas de petit creux, il est préférable de se préparer un petit bol avec un kiwi et une orange. Les deux fruits combinés apportent seulement 83 calories. Le petit plus : le boost d'énergie apporté par la vitamine C.

20 olives

Une vingtaine d'olives représente seulement 68 calories. Ce qui fait grossir, c'est surtout l'huile dans laquelle elles sont souvent servies. En les achetant fraîches, plus besoin de se priver à l'heure de l' apéro. Chouette, on peut faire attention à sa ligne et conserver une vie sociale en même temps.

15 mini carottes avec 50 g de fromage frais

Non seulement les carottes donnent bonne mine mais en plus elles sont un en-cas équilibré lorsque notre estomac s'agite. On s'autorise même à les tremper dans 50g de fromage frais pour donner du goût. Et tout ça pour 87 calories.

7 tortillas cuites au four avec 2 cuillerées de sauce salsa

A conditions qu'elles soient cuites au four et surtout pas frites dans de l'huile, on peut manger jusqu'à 7 tortillas trempées dans 2 cuillerées de sauce salsa. Si on veut juste les tortillas sans la salsa, on peut même aller jusqu'à une douzaine, sans dépasser les 99 calories.

25 bretzels

On a tendance à penser que les bretzels font grossir et bien on se trompe car ils sont très faibles en calories. Ils sont déconseillés aux personnes qui ont du cholestérol car la teneur en sel est forte. En cas de petit creux, on peut se jeter sur un paquet sans se sentir coupable.

14 amandes

Une poignée d'amandes, soit environ 14 amandes, contient 98 calories. Comme pour les olives, voilà un autre aliment qu'on peut se réjouir de consommer librement à l' apéro.

1 madeleine

Quand vient l'heure du thé, les envies de sucré pointent le bout de leur nez. Qu'à cela ne tienne, il n'y a aucun mal à manger une madeleine au goûter. A base d'œuf et de beurre (des ingrédients riches en acides gras), les madeleines sont très caloriques. L'astuce pour réussir à n'en manger qu'une et ne pas vider la boîte : les acheter emballées individuellement.

1 petite tasse de céréales sèches

Avec moins de 100 calories par tasse, les céréales représentent le snack de 16h idéal. Ils tiennent au corps et permettent de tenir jusqu'au dîner sans se jeter sur un paquet de gâteaux une fois rentrée chez soi.

2 poignées de pop corn micro-ondes

A moins d'en manger énormément, le pop corn ne fait pas grossir. 2 poignées de pop corn non sucré et non salé équivalent à 80 calories. Se faire plaisir nichée devant sa télé les longues soirées d'hiver, c'est possible.

¾ d'une tasse de chips de pomme

Les chips de fruits et en particulier de pommes sont délicieuses. On retrouve avec plaisir le côté craquant des chips traditionnelles mais sans les calories. Bonne nouvelle, elles sont maintenant en vente dans presque toutes les grandes surfaces.

¼ d'une tasse de pois Edamame

Les addict de nourriture japonaise vont être contentes car les pois Edamame peuvent être consommés en snack dès qu'on a un petit creux. Pour ne pas passer la barre des 100 calories, on en consomme ¼ de tasse avec une cuillerée de sauce soja. Kawaï.

5 Werthers Original

Les célèbres bonbons de notre enfance sont un en-cas autorisé et ça fait plaisir à entendre. On peut en manger jusqu'à 5 tout en restant en dessous de 100 calories, on appelle ça une très bonne nouvelle.

10 Pringles

On sait que lorsqu'on a ouvert la boîte de Pringles, il est difficile de s'arrêter. Toutefois, pouvoir en manger 10 tout en ne dépassant pas les 100 calories, c'est déjà pas mal.

LOVE

ProAna-Conda(miss ana-viperia)


04/03/2013
8 Poster un commentaire

Faux mythes sur la perte de poids et le sport!!!

Boire de l'eau fait maigrir

:Faux. Elle ne fait ni maigrir ni grossir. L'eau participe au drainage du corps et à l'élimination des toxines mais en aucun cas elle ne fait mincir. Il est cependant conseillé de boire 1,5 litre d'eau par jour voire plus dans le cadre d'un régime. A savoir tout de même, elle contribue à la sensation de satiété : boire un grand verre avant un repas coupe légèrement l'appétit. Alors buvons sans modération.

Sauter un repas fait grossir :

Faux. Pendant des années, on nous a rabâché le fait qu'il ne fallait surtout pas jouer à cela et que le corps stockait ainsi davantage les graisses lors du prochain repas. Et bien pour votre information sachez que sauter  le déjeuner parce que la sensation de faim est absente ne fait pas grossir. Mais que se priver d'un repas volontairement a l'effet inverse ! Alors ne restez plus scotchée à votre écran d'ordinateur à l'heure du déjeuner.

Boire du jus de pamplemousse permet de brûler les graisses.

C’est faux et archi-faux. Les jus de fruits sont des purifiants remarquables mais les agrumes ne brûlent pas les graisses. Alors inutile donc de boire du jus de pamplemousse à longueur de journée, comme le fait Kylie Minogue, pour réduire votre culotte de cheval. Si les aliments brûle-graisse existaient, ça se saurait.  

Manger uniquement des aliments crus fait maigrir :

Non plus. 40 calories au 100 grammes font toujours 40 calories au 100 grammes, que l’aliment soit cru ou cuit. Alors certes, l’organisme l’assimile différemment et certaines cuissons trop "agressives" réduisent l'apport en fibres et en vitamines. Mais de là à ne croquer que du cru dans l’espoir de maigrir : il y a un monde.
Un kilo de muscle pèse plus qu’un kilo de graisse. Certes, un kilo de graisse est plus volumineux qu’un kilo de muscle. Mais un kilo reste un kilo… Vous suivez ? En fait, tout est dans la formule.

Prendre son temps pour manger aide à mincir :

Vrai. Prendre le temps de mâcher correctement ses aliments aide à la digestion et le transit. Ainsi, on évite les maux d'estomac et on favorise l'effet ventre plat. Mais surtout, la sensation de satiété n'apparaissant que 30 min après le début du repas, on a tout intérêt à prendre son temps !

Les pilules amincissantes ou les milkshakes hyperprotéinés font maigrir :

Faux. A ce jour, aucune étude scientifique n'a prouvé la réelle efficacité de ces produits minceur. Alors mieux vaut rester prudent et suivre un régime alimentaire équilibré. Certains de ces compléments, crèmes ou autre produits peuvent avoir de l'efficacité durant une certaine période. Mais ne vous faîtes pas d'illusion, dès la fin du "régime" vous aurez de grandes chances de reprendre du poids.

La salade c'est light :

A priori oui. La salade n'est pas calorique en soit (environ 14 Kcal pour 100 gr). Ce qui l'est beaucoup plus c'est la vinaigrette qu'on y ajoute, elle varie entre 240 et 260 Kcal pour une cuillère à soupe (la plus calorique étant celle que l'on achète toute faite). Ajouter à cela des lardons, des dés de fromage, du maïs ou des croutons : votre petite salade minceur se transforme en furieuse bombe à calories ! Moralité : la laitue sans sauce oui, la salade Caesar : pas vraiment… 

Le chocolat fait grossir :

Vrai et faux. Oui le chocolat est un aliment hautement calorique, mais consommé avec modération (environ 20g par jour) avec une alimentation équilibrée, il n'est pas plus dangereux qu'une autre denrée sucrée. Le chocolat noir par exemple, bourré de magnésium, est un très bon stimulant. N'allez tout de même pas faire une cure de chocolat en guise de vitamines.

Les produits-lights sont moins caloriques :

Faux et attention aux leurres... Certes, les produits "light", sont souvent faibles en calories, mais en contrepartie, ils contiennent souvent plus de sucres et coûtent seulement plus chers. Il est donc inutile de consommer des aliments allégés pour réduire le poids ou prévenir le surpoids. Ils n'empêchent pas de maigrir et n'ont aucune influence positive si ce n'est de nous donner bonne conscience.

Les calories, c’est tout ce qui compte

Ceci est tout simplement faux. Il est vrai qu’un trop grand nombre de calories fait gagner du poids, mais la nourriture n’est pas juste un décompte des calories. Les calories (ou plutôt kilocalories) sont une mesure d’énergie thermodynamique (chaleur). En bref, une calorie est égale à l’énergie nécessaire pour élever la température de 1 gramme d’eau de 1°C.

Tandis que nous nous référons souvent aux calories comme de l’énergie nutritive, c’est en fait une mesure de l’énergie pour toutes les machines thermodynamiques simples. Voilà le problème : votre corps n’est pas une machine thermodynamique simple. S’il l’était, les calories seraient très précises, une taille unique qui mesurerait exactement comment la nourriture nous fait gagner du poids.

Le corps humain est une unité biologique complexe. Mesurer le potentiel de perte ou de gain de poids uniquement en fonction des calories est une simplification extrêmement exagérée d’un mécanisme remarquablement complexe.

Au lieu de mesurer l’énergie thermodynamique des aliments, il faut examiner leur contenu nutritionnel. Notre corps extrait des macronutriments (protéines, glucides et lipides) de la nourriture ainsi que des micronutriments (vitamines et minéraux). Engloutir des aliments, faibles en calories et remplis d’édulcorants artificiels et autres produits chimiques par exemple, ne vous aidera pas à perdre du poids sur du long terme.

Le contenu nutritionnel d’un aliment est beaucoup plus important que son nombre de calories ; en revanche, cela ne signifie pas que vous pouvez manger autant d’aliments riches en nutriments que vous le souhaiter sans prendre de poids. Si vous mangez un grand nombre d’aliments nourrissants avec un taux élevé de calories, vous pouvez quand même prendre du poids.

C’est pour cela que je recommande des aliments à faibles calories avec une grande valeur nutritionnelle : légumes, fruits, et grains entiers. Vous pouvez également manger de petites portions d’aliments naturels à haute valeur nutritive, comme les noix et graines, mais je recommande une consommation de 25 à 30 grammes au maximum par jour afin de garder le contrôle sur les calories et les grammes de graisse.

. Du moment que c’est à faible teneur en matières grasses ou du 0%, c’est bon pour la santé

Il est vrai que certains types de lipides sont nocifs, mais vous avez besoin de graisses et devez éviter tous les aliments transformés avec des étiquettes marketing alléchantes du type « 0 % ». Parce qu’elle est dense en calories, la graisse augmente le nombre de calories d’un aliment de manière significative et peut conduire à la prise de poids. Cela ne signifie pas que les aliments transformés dépourvus de graisses sont bons pour la santé.

La plupart des aliments transformés étiquetés « maigres » ou « 0 % » remplacent les lipides par d’autres ingrédients (comme le sucre ou des saveurs artificielles) pour amplifier leur saveur. Le résultat est une concoction chimique malsaine qui, même si faible en matières grasses et / ou calories, est constituée d’ingrédients tout simplement dangereux pour la santé. Les fruits, légumes et grains entiers comme le quinoa sont en revanche faibles en matières grasses (avec quelques exceptions) et contiennent les vitamines, minéraux et enzymes dont votre corps a besoin pour une santé éclatante.

Les aliments naturels comme les graines de Chia ou de lin, les avocats, les noix et les graines peuvent êtres consommées avec modération et vous apporter toutes les matières grasses dont vous avez besoin. Je recommande également de réduire au minimum votre consommation d’huile et de consommer des grains entiers à la place pour avoir votre apport en lipides.

Le soda sans sucre est fait pour perdre du poids:

C’est faux. C’est un mélange infect de produits chimiques acidifiants qui contient l’ingrédient neurotoxique aspartame. Connaissez-vous qui que ce soit en excellente santé qui consomme une grande quantité de soda sans sucre ? Moi non (et c’est peut-être parce que je le déconseille à tous les gens que je rencontre !).

En réalité, le soda sans sucre pourrait avoir des conséquences nocives beaucoup plus grandes que de remplir votre corps de produits chimiques toxiques. Il peut également provoquer une prise de poids.

Une étude sur les rongeurs effectuée à l’université du Texas ainsi que d’autres analyses sur l’homme ont démontré que le soda sans sucre augmente les chances de développer de la graisse abdominale chez les hommes et provoque des pics de glucose très élevés chez les rongeurs. Remplacez le soda par de l’eau pure avec du citron.

Il est possible de s’exercer en ciblant les endroits où s’accumulent les graisses

Ce mythe fait partie de ceux qui ne disparaitront jamais. Il y a tellement de femmes qui me posent des questions sur la cellulite. Il est compréhensible que si vous avez du bidon ou des dessous de bras flasques, vous souhaitez cibler vos exercices physiques sur ces zones pour économiser vos efforts. Malheureusement, cette méthode ne fonctionne pas. C’est un mythe.

Votre corps a tendance à perdre la graisse dans l’ordre inverse de la manière dont elle a été accumulée. Si elle s’est accumulée dans votre ventre en premier, c’est sans doute le dernier endroit où elle partira.

L’exercice ciblé est une bonne manière de tonifier le muscle sous la graisse pour que, une fois la graisse perdue, le muscle soit bien défini. Cela ne fera pas disparaitre la graisse en revanche. Seuls un régime équilibré et de l’exercice vous aideront à perdre la graisse, en la perdant de manière globale.

L’exercice physique brûle de nombreuses calories

Beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que la plupart des types d’exercices ne brûlent pas autant de calories qu’ils pensent. La croyance tellement répandue que l’exercice brûle beaucoup de calories conduit les gens à compenser en mangeant de manière disproportionnée. Une femme de 60 kilos par exemple, qui marche pendant 30 minutes à une intensité moyenne (5 km / h) brûle seulement 133 calories. C’est à peu près le nombre de calories contenu dans 60 grammes de riz.

Cela ne veut pas dire en revanche que l’exercice est mauvais. L’exercice aide à protéger votre cœur, à réduire le stress, et vous rend fort et en bonne santé pour que vous puissiez profiter d’une bonne qualité de vie lors de vos activités quotidiennes. Il faut juste que vous compreniez la relation entre l’exercice physique et la perte de poids pour ne pas surcompenser votre activité avec de la nourriture.

 Afin de perdre du poids, il faut être au régime de manière permanente

Je n’aime pas le mot « régime » dans le contexte de la perte de poids. Un régime implique un changement temporaire dans les habitudes pour obtenir les résultats désirés. Malheureusement, si un régime est un changement temporaire, il possède un début et une fin. Que se passe-t-il ensuite, quand vous retournez à vos habitudes pré-régime ? Comme des millions d’Américains le découvrent chaque année, vous regagnez du poids.

Au lieu de faire un régime, il est essentiel de modifier vos habitudes d’alimentation. Être en bonne santé de manière définitive implique un changement de mode de vie permanent, et non temporaire. Nous devons réfléchir au-delà de l’amaigrissement et réaliser qu’une bonne santé est la priorité numéro un.

Effectuer des changements permanents vers une alimentation plus saine qui comprend des aliments à base de plante entiers et la suppression des aliments et boissons transformés et issus des animaux est la meilleure manière de garder son poids sous contrôle mais également de se sentir et d’avoir l’air en meilleure santé comme jamais.

Avec le régime et l’activité physique, c’est tout ou rien

Malheureusement, cette attitude du tout ou rien est la raison pour laquelle beaucoup de gens abandonnent les choix sains qu’ils essaient de faire. Serait-il mieux de manger bio constamment ? Serait-il mieux de faire de l’exercice la plupart des jours de la semaine ? Évidemment, mais ce n’est pas toujours le cas. Ne laissez pas la vie vous rattraper et voler vos résolutions de vie plus saine.

Il existe une marge pour les imperfections et ce n’est pas parce que vous faites un écart que vous devez baisser les bras. Optez pour des choix sains la plupart du temps et vous vous sentirez tellement bien que vous serez motivé pour continuer.

De la même manière, vous n’avez pas besoin de changer tout d’un coup pour avoir un mode de vie sain. Vous n’êtes pas dans Matrix ou vous ne pouvez choisir qu’une pilule rouge ou bleue. Vous pouvez effectuer des changements peu à peu, un ou deux à la fois, et permettre à ces changements de devenir une habitude avant d’en faire d’autres.

Croyez-moi, ce n’est pas vrai. Il faut un effort suprême et des méthodes d’entrainement particulières pour transformer des bodybuilders en Hulk. Il est vrai que certaines personnes possèdent un type de corps génétique (mésomorphe) qui a tendance à construire du muscle, mais la musculation ne vous fera pas ressembler à Popeye.

Il existe beaucoup de bonnes raisons pour faire de la musculation. En plus d’améliorer votre force musculaire et votre endurance qui vous permettent d’apprécier une meilleure qualité de vie, la musculation augmente la densité osseuse.

La meilleure manière d’être en forme est de s’abonner à une salle de gym

Tandis qu’elle offre une motivation pour certaines personnes, vous n’avez pas besoin d’une salle de gym pour faire de l’exercice, ou d’effectuer des exercices « formels ». La meilleure manière de rester en forme est d’effectuer un type d’exercice que vous appréciez.

Si vous aimez ce que vous faites, vous aurez plus de chances de continuer. Inscrivez-vous à un cours de dance, rejoignez une ligue de sport, faites du vélo, de la marche, ou toute autre activité qui vous attire. La chose la plus importante est que vous bougiez régulièrement.

Il existe une méthode miracle pour perdre du poids

Ce mythe prend de nombreuses formes qui évoluent au fur et à mesure des années, selon la mode de régime du moment. Cela peut être une pilule de régime, un ingrédient magique, un régime basé exclusivement sur le pamplemousse, et plein de gens trouveront une preuve anecdotique qui prouve que cette méthode miracle les aident à perdre beaucoup de poids en très peu de temps.

Vous souvenez-vous de la folie des pilules de Resveratrol ? Maintenant, c’est la cétone de framboise ou le CLA (Acide Linoléique Conjugué).

Quand vous creusez sous la surface, vous découvrez en général qu’il ne s’agit que d’une stratégie marketing. De temps en temps, un soupçon de réalité aura créé une mode, mais la vérité est telle : la meilleure solution est de se lancer dans une forme d’exercice régulier.

Tout le reste est probablement une perte de temps, d’énergie et d’argent. La perte de poids n’est pas le résultat d’ingrédients miracles. C’est faire des choix sains.

 

LOVE

PROANA,CONDA miss ANA VIPERIA


04/03/2013
4 Poster un commentaire