TCA's world

TCA's world

Lorsque Changer Devient Vital...

159 appréciations
Hors-ligne
   




    B
onjour à toutes mes jolies ! Je m'excuse d'avance, ce sera long... --' (En même temps je pense avoir bien choisi la catégorie  
   V
oilà, ça va faire maintenant presque trois mois que j'ai disparu de la face du fofo, au départ ce n'était pas volontaire, une satanée coupure, que dis-je, la fin du forfait de ma connexion et me voilà isolée, puis en même temps j'étais plutôt positive et motivée quant à mon programme de perte de poids et de ma sortie de la fichue période hyperphagique (chez moi c'est en alternance, généralement deux à trois mois de ci ou puis de ça, anorexie puis boulimie j'entends.). J'étais toute fière à l'idée que j'allais, déjà dans un premier temps dégonfler et ressembler à un être humain, puis dans un second temps voir les chiffres dégringoler ^^, d'autant que mon programme (Quatre étapes à personnaliser, que j'ai même partagé ici, dans un paver, pour celle qui s'en souviennent   --') avait bien marché les deux précédentes fois que j'y ai eu recourt.

Mais voilà, depuis ce putain de jour où je l'ai commencé, je n'arrive pas à réussir ma deuxième étape (la première consistant à jeûner pour se détoxifier le corps...). Car voilas, après les quatre premiers jours de jeûne, où j'ai perdu 3,1Kg (Joie suprême je ne vous dis pas, surtout avec un visage pas boursouflé et des yeux bien ouverts *-* .). Bref --', après ces quatre jours, l'idée était que je ne mange que des légumes, mais voilà, j'en ai trop mangé et le dimanche suivant (je me pèse tout les dimanches..) 45,3 Kg, soit 2.3 Kg en plus waw ! Et ce malgré quatre autres jours de jeûne ^^, comment est-ce possible ? J'ai un corps de merde ^_^ ! Donc : 4 jours diète + 3 jours légumes (trop) et UN plat de frites -que je pensais mérité- + 4 jours diète = 2,3 Kg en plus Youpi ! *-* x____________x Autant vous dire que ça n'allait pas du tout, pour moi ça ne voulait dire que deux choses : 1- Je ne peux donc JAMAIS manger ? 2- Je n'ai pas le droit de manger, donc je ne serai jamais libre, surtout pas une fois maigre ? MERDE !

Bref, tout ça, le résultat de cette deuxième semaine, dès que je l'ai vu, ce petit papier, avec ma valeur affichée dessus, le résultat de mes efforts, de mes espoirs.. J'ai foncé dans un fast food et mangé deux sandwichs avec deux plats de frites, tant la colère était en moi, et ce à 10 h seulement du matin... Vers 10 h 30 la panique succède à la rage, ''Merde qu'est-ce que je viens de foutre, je suis la pire des connes ! Où vomir OU ? Rien, impossible, je suis à la fac ça va s'entendre, surtout qu'il y'a toujours des filles qui se pomponnent ou discutaillent la bas (merde pourquoi aller aux chiottes pour discuter hein ?! x_x), en plus de quoi je suis maquillée, et pas légèrement, le rouge va partir en couille, le fond de teint au tour de la bouche n'en parlons pas, et souvent je pleure un peu donc ça va couler du noir, tout le monde va s'en douter, à moins de le rectifier sur place une fois le crime accomplis mais les filles qui discutaillent seront là -_-' En plus avec les rumeurs qui courent sur moi...

Bref je ne peux pas me faire vomir, j'ai un Kg de bouffe dégeux dans le bide LA MAINTENANT, je veux mourir, en plus mon organisme est tout détoxifié, quel gâchis,  je vais gonfler
et grossir... je suis... rien ! 45,3 Kg... 

Après bien évidemment, quitte à... autant ! J'ai mangé tout ce que j'ai pu trouver, par colère ? Par désespoir ? Par angoisse, frénésie ? Tout à la fois je suppose.. Une fois chez moi, 20 h, la purge.. Enfin ! Car je n'arrivais plus à marcher. Depuis c'est chaque semaine le même sénar ! Trois jours de bouffe et de vomissements, et quatre jours avec trois litres d'eau... Résultat, mon poids ne bouge pas vraiment, actuellement j'en suis à 43,1 Kg, parfois je monte à 44 Kg, je ne vie plus que pour ça, je ne fais que manger, je suis tout le temps faible à cause du poids de mon estomac trop remplis (d'où le bien être après le crime..).  J’en ai marre, le matin je tâte mon ventre toute fière de moi et à peine je sors de la pharmacie, hop je me bourre, c'est atroce, je ne suis pas concentrée sur la rédaction de mon mémoire, je n'arrive pas à dormir tôt, vu tout mes TOC (je nettoie et re-nettoie tout ce que je dois toucher.) d'une part et le fait que je repousse à chaque fois l'heure de la purge pour continuer à me goinfrer, vu qu'après je ne mange rien bien sûre, du coup je me couche à minuit et c'est pas top quand on habite loin et que le réveille c'est à 5h ! D'autant que mon cycle est de 7 h de sommeil T_T... Je me lève patraque, et déprimer, gonflée, le visage bouffie, et je craque à chaque fois, dès le matin, biscuits, (que je révérais le soir dans le sot de la serpillière vu que, ah oui, j'ai le SCI (Syndrome du Colon Irritable + une tonne d’intolérances) et donc une hyper longue digestion... T__T (VDM). 

 Voilà. Le truc c'est que les 43 Kg c'est toute habillée (et petite confidence, je suis une gothique qui le revendique assez dans ses fringues donc je vous laisse imaginer le poids de tout mon attirail xD, la chaîne de jean pèse 400 g o_o), enfin je m'éloigne, et ce poids là, sachant qu'à 40 Kg je deviens trop faible et j'ai mal au bas du dos... Bin je me dis que je peux bien l’accepter, non je me dis ''T'es maigre putain !'' Oui mais voilà, je n'en profite pas, je suis loin d'avoir les moyens de me faire plaiz en allant faire du shopping sans l'avoir calculé des semaines à l'avance par exemple, je ne suis pas cette fille que j'ai toujours voulu être une fois à 42 Kg, je ne suis pas sûre de moi, je n'ai pas une vie aussi remplie que je le voudrai, non bien au contraire, je suis allé jusqu'à m'inventer une thérapeute sur la capitale pour faire croire que les deux jours avant le week-end je suis la bas, juste pour me libérer et pouvoir m'enfermer dans ma chambre les quatre jours de jeûne, dont je n'arrive PLUS à me passer, tant ça me fait du bien, et mentalement et physiquement, car je vous jure, mon organisme c'est tellement habituer à mes TCA que je peux jeûner jusqu'à cinq jours (sans sortir) mais sans être ne serait-ce qu'étourdis, tout ça pour au
final avoir le même poids ou plus... En fait ma vie n'en ai plus, je me gave de série, je reste dans ma chambre, je ne profite pas des week-ends pour sortir, ou m'amuser, ou juste vivre, non, je reste dans ma chambre pour ne pas craquer, pour ne pas être tenter, ou encore ne pas me sentir exclu lorsqu'ils mettent la table... le dernier jour de jeûne je frise la folie, je fais même des cauchemars qui me font me réveiller en pleine nuit, où je mange, et je sursaute en me disant ''du calme t'as rien mangé, ça va aller !''..  J'en ai vraiment marre, je veux être cette fille frêle, fine mais fière et forte, cette nana qui marche droite comme un ''I'', qui se sait et se trouve mince, qui est passée à autre chose maintenant qu'elle a atteint son objectif, qui sait de quoi son corps à besoin, c'est-à-dire surement pas 4000 Kcal+vomissements. Me consacrer enfin à mes passions, pouvoir m'oublier dans un livre, me promener le pas léger, ne pas penser à manger juste après avoir mangé...  

Bref, je me sais maigre (trop pour ma mère qui ne remarque même pas la différence avec les 48 Kg.. mais passons... -_-'') mais on dirait que mon cerveau ne le sais pas encore. Mon petit corps à besoin de peu, tout est relatif et je suis biologiste ET tca-euse alors j'en sais un bout --'.  Trop manger m'épuise, en plus je me sens sale, je porte des t-shirts larges pour qu'on ne croit pas que je suis enceinte de sept mois x_x' Alors qu'à la base j'ai les os des hanches apparents, je me
trouve pathétique ! IL FAUT QUE JE CHANGE ! Je veux envoyer tout chier !  J'attendais d'être maigre pour vivre, maintenant que je le suis je ne sais plus comment on fait ! En plus, je revois une vieille copine, qui flatte mon épiderme en le marquant, ça aussi je n'arrive plus à m'en passer… ça faisait plus d'un an..., et même la clope, complice de mes insomnies est revenue me hanter après deux ans d'arrêt... 

 Je suis perdue, pardon pour tout ce flot de conneries débitée à la hâte (j'avais un gros besoin d'évacuer ! ), je comprendrai qu’il ne soit pas lu, déjà que vous le recevez en plaine face comme ça, je me barre et je re,  comme ça, aucun tacet, vous avez vos problèmes je ne voudrais pas ternir votre journée, surtout que vu mon absence je n'ai pas été là pour vous... Désolée. 

J'ai dit au début que mon absence n'était pas volontaire au départ, ce qui est vrai, mais par la suite, vu l'ampleur du désastre, et aussi mon dégoût de tout (j'ai même cessé d'écrire dans mon carnet alimentaire, ce qui m'aider beaucoup à gérer,  ni même de compter les calories, et sans parler de mon journal intime, une vraie thérapie que j'ai complètement laisser de côté...). Et comment j'ai été motivée et sûre de moi, d'ailleurs je vous l'avais bien montré (surement un peu trop), bin j'avais honte, honte de moi, de mon putain d'échec, alors j'n'osais plus venir... 

J'espère toute fois, mes belles, que vous allez bien,j'espère que c'est un retour permanent, même si ces trois prochains jours c'est sûre je jeûne... Et la connexion c'est en bas dans le salon qu'elle marche bien. Très bonne soirée à vous !

 Ps: Un BIG Merci à celles qui auront eu le courage d'arriver jusqu'au bout ! Et encore désolée --'

Vous m'avez maquée croyez-le ! >_<"

Dernière modification le jeudi 11 Mai 2017 à 10:21:12
Age: 23 ans
Taille: 1m68
Objectif poids: 42 kg
TCA: Boulimie, Anorexie, BV, Hyperphagie..+ Orthorexie.
Autre: Hypersensibilité, TOC (phobie des microbes), Bipolarité, tendance borderline.
"C'est dans l'ombre du monde que je me sens Lumineuse''

90 appréciations
Hors-ligne
J'ai tout lu même si on ne se connaît pas car je viens d'arriver, et que dire... au début on croit toutes qu'on a un objectif et qu'arrivée là ça ira mieux mais c'est faux et on s'en rend compte au final, on ne se voit pas comme on est donc on veut toujours moins, on ne sait plus manger normalement, ni être insouciante, ni vivre tout simplement. C'est vraiment le piège des tca.
En effet tu es très mince vu ton poids et ta taille, le souci est dans ta façon de te voir et évidemment dans les habitudes que l'on prend. Je te comprends car je viens aussi de reprendre la clope et la lame... enfin ça fait quelques mois.

Est-ce que dans la vraie vie tu as quelqu'un à qui parler, de l'aide ? 

Tu es consciente que tu dois changer, à mon avis c'est la 1e étape pour s'en sortir, mais sans aide c'est trop difficile.

29 ans
1m67
49kg
Objectif non défini (50 dans un premier temps, puis 48, puis...)
Anorexie restrictive qui va et vient + dépression chronique, AM, insomnie

159 appréciations
Hors-ligne
Merciiii ! ça a du te prendre une heure ^^'... 
Oui je me reconnais bien dans ce que tu dis, c'est bien ça le piège, sauf que j'en peux plus, j'ai tant soufferts, tant d'années, avec comme objectif, enfin pouvoir m'aimer et ne plus manquer de confiance en moi ! Il est temps bordel ! Alors pourquoi, pourquoi je ne sais à ce point pas vivre, pourquoi je suis si merdique au final..?
Sinon pour te répondre oui j'ai quelqu'un, mon meilleur ami et confident et petit copain aussi xD Mais même si pour lui c'est normal que je lui en parle, de mon côté j'en ai marre de cette obsession, je n'ai pas arrêté de lui en parler mais vu à quel point toutes ces histoires de poids, valeur, bouffe... etc. me prennent la tête, si je lui dis tout ça va empoisonner notre relation, d'ailleurs je trouve que c'est déjà le cas, je veux qu'il soit amoureux et pas qu'il me voit comme une larve, même s'il tient à me voir telle que je suis et à me soutenir, le truc c'est que je veux le rendre fière moi !
Par contre si tu parles d'un spécialiste, non, j'ai consulté pour ma dépression, et ce qui allait avec, comme mes TCA. Mais j'en suis arrivée à ne plus supporter d'être LA malade, surtout depuis que ma mère est au courant.. 

Dernière modification le jeudi 11 Mai 2017 à 10:25:48
Age: 23 ans
Taille: 1m68
Objectif poids: 42 kg
TCA: Boulimie, Anorexie, BV, Hyperphagie..+ Orthorexie.
Autre: Hypersensibilité, TOC (phobie des microbes), Bipolarité, tendance borderline.
"C'est dans l'ombre du monde que je me sens Lumineuse''

90 appréciations
Hors-ligne
Haha non t'inquiète je lis vite :P

Je me confiais aussi beaucoup à mon chéri au début, et il m'a énormément aidée. Mais je pense que ça n'a rien à voir avec un regard extérieur (psy ou médecin ou autre), justement parce que comme tu le dis on n'a pas envie de pourrir une relation.
Et puis, autant je peux dire à ma psy que je préférerais mourir (elle sait que je ne le ferai pas,  pour mes enfants, donc elle ne me fera pas enfermer), autant je ne peux pas dire ça à ma mère ou un proche dont ça va pourrir la vie.
Bref, je n'étais pas du tout "pro psy" jusque récemment car j'en ai vu plusieurs qui l'ont bien dissuader de recommencer ^^ et là mon médecin m'a obligée à y aller et m'a même pris rdv, et franchement quand on trouve quelqu'un qui nous correspond ça aide vraiment.

Sinon je crois qu'on est toutes incapables d'arrêter comme ça en ayant atteint un objectif, ce serait tellement simple... Moi j'ai déjà vu le piège une fois, là je me disais allez, pas moins de 52 cette fois, ya les enfants et tout, et au final je suis à 51,5 et je ne rêve que de descendre encore, 50, 48, 46...
Tout ça pour dire que ce n'est pas TOI le problème,  mais les tca qui nous rendent comme ça ! Et c'est contre eux qu'il faut se battre, même si à la limite on a moins de mal à se battre contre nous-mêmes. ..
29 ans
1m67
49kg
Objectif non défini (50 dans un premier temps, puis 48, puis...)
Anorexie restrictive qui va et vient + dépression chronique, AM, insomnie

159 appréciations
Hors-ligne
Oui je comprends, on peut se laisser aller à tout dégueuler de nos ressentis avec un psy, et ça aide énormément, d'ailleurs on voit combien j'en ai besoin vu la longueur de mes postes xD, mais après je pense que c'est une question de chance, mon ex-psy me parlait comme à une droguée ou plutôt, si on voit le problème comme une addiction, pas du tout comme on devrait parler à une droguée u_u' Elle ne me donnait pas l'impression que je parlais à un être humain mais plutôt au corps médical, ça ne me plaisait pas, au début si, je trouvais enfin quelqu'un qui prenait au sérieux mes crises (boulimie ou Ts foireuse), un peu comme une enfant, mais par la suite ça m’agaçait, car je ne suis pas si débile que ça, pour me parlait comme à une personne qui ne sait absolument pas ce qu'elle fait, certes je fais bien des choses contradictoires mais j'ai conscience de l'aspect compulsif.. Enfin, d'un autre côté c'est peut-être un vrai besoin que je devrais chercher à combler (trouver un bon psy) au lieu de chipoter à cause d'une mauvaise expérience. Cela dit, tu trouveras ça minable, mais moi contrairement à toi lorsque j'ai des envies suicidaires ou crises de paniques je le dis à mon copain, qui sait comment réagir me connaissant, il n'appelle pas les urgences fort heureusement, mais ne minimise pas non plus on me disant ''mais non mais non tu ne vas jamais le faire comme à chaque fois...'' ce qui, soyons honnête, lors d'une crise, peut nous anéantir... u_u' . Il me fais juste ressentir qu'il est là et que je ne suis pas seule, que rien n'est perdu ou foutu et que ça va passer.
D'un autre côté, c'est ce que je faisais avec mon journal intime, un vrai bien, mais la vie, l'anxiété me fait revenir à mes mauvaises habitudes comme si je n'avais plus de temps pour me plaindre au papier... et puis un psy pour guérir ? Celles que je connais et qui consultent pour les TCA ne gèrent pas spécialement mieux que moi, enfin c'est sûrement mon pessimisme qui parle et je ferais mieux de fermer ma gueule au lieu de me chercher des excuses pareilles 
Après le truc c'est que la limite est si fine, je veux dire, après le jeûne, je me sens pure, propre et maigre, en forme, bien dans mon corps, après une assiette de choux-fleur cuit à l'eau, je me sens bien, plus affamée, et c'est là, LA que y'a un truc, je ne sais quoi, qui se passe, et je fais tout foirer, si à cet instant précis  je pouvais juste me dire : ''Tu es bien, ne te fais pas souffrir, tu le sais que tu vas tout ruiner et ça ne va pas te faire de bien, regarde juste tes os et comprends le résultat de tes souffrances! '' Je pense que tout ira pour le mieux.. Et c'est ça tout mon problème, cet instant là...

Je commence même à croire que peut-être au fond, l'objectif de tout ça c'était de m'illusionner avec un rêve (maigreur et confiance en soi..), que ma vie pouvait être prise en main et réussite, juste pour épargner à mon esprit cette vérité, que je me hais tellement que tout prétexte est bon pour m'autodétruire, car je me connais et que j'ai peur de le reconnaître...
Age: 23 ans
Taille: 1m68
Objectif poids: 42 kg
TCA: Boulimie, Anorexie, BV, Hyperphagie..+ Orthorexie.
Autre: Hypersensibilité, TOC (phobie des microbes), Bipolarité, tendance borderline.
"C'est dans l'ombre du monde que je me sens Lumineuse''

90 appréciations
Hors-ligne
Ah mais je ne trouve pas ça minable du tout de parler à ton chéri quand ça ne va pas, au contraire !
Je le faisais aussi, d'ailleurs bien souvent il voyait bien quand ça n'allait pas donc on en parlait...

Pour le psy, oui, il y en a de mieux que d'autres et surtout qui vont mieux convenir à ce que tu recherches, c'est pas évident de tomber sur le bon mais ça peut valoir le coup de réessayer. Sachant qu'il ne faut pas hésiter à changer si ça ne va pas.
Je ne suis pas sûre qu'ils n'aient la baguette magique pour guérir des tca (enfin je suis même sûre qu'ils ne l'ont pas) mais ça peut aider à se sentir un peu moins mal déjà, et puis à comprendre d'où vient notre façon de fonctionner et donc d'essayer de changer. Parce que justement quand on est trop dedans, la volonté ne suffit plus, comme tu l'expliques dans la suite de ton post. 

Je te comprends ô combien pour l'autodestruction, je deviens très facilement accroché à tout ce qui est mauvais pour moi... le but ultime étant de disparaître, sans doute.
29 ans
1m67
49kg
Objectif non défini (50 dans un premier temps, puis 48, puis...)
Anorexie restrictive qui va et vient + dépression chronique, AM, insomnie

1492 appréciations
Hors-ligne
Hello! Ça fait plaisir de te revoir par ici ^.^ et désolée pour ta connexion. Enfin ne t'en fais pas ça peut nous arriver à tous. Je comprends aussi pourquoi tu ne voulais pas revenir au final. C'est pas simple quand on a l'impression d'avoir échoué dans son objectif, mais t'as aucun compte à nous rendre. Si t'échoues on t'en voudra pas, au contraire on sera là pour te soutenir, et puis c'est pas grave d'échouer!
Je comprends que tu veuilles arrêter les crises, en plus c'est mauvais pour la santé mais je ne t'apprend rien. Faudrait que tu trouves le moyen de les stopper mais sans objectif de perte de poids derrière, parce que là c'est le stress assuré à mon avis. Et qui dit stress dit crise dans la plupart des cas. En plus t'es déjà très mince (je crois que tu t'en rends compte) et t'as absolument pas besoin de perdre (surtout si je me souviens bien des photos que t'avais posté) donc ne te met pas de pression inutile pour perdre du poids. Il faut que tu réussisse à t'accepter maintenant, surtout si tu dis que t'as des problèmes de dos à un poids plus bas. Je sais c'est super facile de dire ça, mais il le faut, pour ton bien. C'est pas une vie de passer son temps à manger/vomir, on se concentre que sur ça et on oublie le reste et c'est loin d'être la solution.
Pourquoi tu recommencerais pas à écrire dans ton journal intime? Si ça te fait du bien, te calme et tout, ce sera non seulement bon pour ton anxiété mais aussi pour arrêter tes crises.
Même si je sais que tu veux te "purifier" essaie de ne pas jeûner trop longtemps et autorise toi à manger sainement, sans aliments qui te font du mal (je parle de tes intolérances). Si tu prends du poids, c'est normal, ce sera en grande partie le poids des aliments et de l'eau, donc il faudra que tu laisse le temps à ton corps de s'habituer. Pourquoi tu prendrais pas plutôt tes mensurations à la place? Là au moins t'es sûre de pas te tromper, et de démoraliser pour rien. Parce que c'est impossible que le corps crée 1kg de graisse en un jour.

Prends soin de toi! <3 (Et oui j'ai tout lu ahaha)
Age : 22 ans
Taille : 1m60
Objectif poids : 50 kg, puis 47-48 kg
TCA : oui

159 appréciations
Hors-ligne
Laly-lala Je pense que tu as raison, j'y ai réfléchis hier soir et je me dis qu'après tout il n'y a rien à perdre, quitte à passer par plusieurs médecin avant de trouver le bon, et puis qui sait même si je ne me sortirai pas des TCA pour de bon peut-être que ça m'aidera un peu pour mes TOC. En tout je le mets comme priorité juste après ma soutenance, avec la possibilité que je commence à bosser ce besoin sera sans doute d'autant plus grand u_u' Et puis comme je suis majeure je doute qu'on puisse m'obliger à grossir... c'est bête à dire mais c'est la raison principale de ma réticence, du moins lorsque j'étais plus jeune...
Sinon pour l'autodestruction, je pense que c'est le problème de fond, la question à creuser réellement, et aussi celle de savoir pourquoi on s'accroche malgré tout...

DarkSun T'as non seulement tout lu mais apparemment tout retenu  En tout cas un grand chapeau et merci !!! ^^''
Qui dit objectif dit stress et donc crise t'as bien raison, et je pense que c'est le premier point sur lequel je dois travailler, à  vrai dire stagner à ce poids ne me dérangerai pas en faite, même si ça me fait un peu peur, le truc c'est que je suis devenu accro au jeûne car à chaque fois je craque sur un truc que je ne tolère pas et ça me rend malade, et même si c'est un peu moins grave quand je vomis la réaction est là quand même et là j'ai besoin d'une détox, même pour reprendre mes esprits après avoir éliminer l’excès de sucre qui me rends euphorique et incontrôlable u.u" Après la restriction ça n'aide pas à ne pas craquer... Et du coup je pers en quatre jours ce que j'ai pris en trois (malgré le fait de vomir c'est incroyable), J'aimerai juste pouvoir me contenter de mes légumes bouillis (que j'adore en plus) et savoir m'arrêter une fois rassasiée. Sinon oui je me sais maigre mais en même temps il suffit que mon ventre sorte un  peu  pour que cette sensation parte, et même si je sens mes os, mes clavicules... etc. Reste que lorsque je pose la question, genre en rigolant, à ma sœur ou à une amie, ''vas-y devine mon poids pour voir?'' Elles me sortent 50 ou 48 kg et même si pour elles c'est semble-t-il bas comme poids, quand en réalité je pèse 42Kg sur mon ticket bin ça me blesse un peu, je n'peux m'empêcher de me dire que bin ça ne se voit pas, et ça conforte l'idée que j'ai toujours de grosses cuisses, contrairement au haut de mon corps (un joyeux bordel ce corps -_-''), du coup le moindre gramme et je me sens obèse... Et là j'en veux plus, un poids plus bas, et même si je suis confrontée à ces problèmes de dos quand je descends à moins de 42kg, y'a une petite voix qui me dit : ''Mais avant tu t’évanouissais à 43kg, alors que maintenant ça ne t'arrive plus du tout, alors qui te dit que tu ne pourrais pas être en forme à 40 voir 38Kg?.. ''  C'est trop con je sais --' . Mais comme tu le dis c'n'est pas une vie, et au final ce qui fini par arriver c'n'est que la phase boulimique, à force de désespoir, là maintenant j'ai envie de vivre, de ''profiter'' de ce poids, sinon j'ai peur de devenir folle à rester dans ma chambre à fantasmer sur la bouffe quatre jours par semaine (seulement trois jours de jeûne cette semaine et j'angoisse pour le résultat de dimanche qui sera merdique pour sûr T_T). J'ai vraiment envie de changer... 
En ce qui concerne l'idée du journal intime, je pense que je vais m'y remettre dès ce soir ^^ Déjà d'avoir publié ce roman m'a fait du bien alors 
Ce sera mon tout premier petit pas, en espérons que ça m'aide à y voir plus clair, à relativiser, après pour la semaine qui vient j'espère réussir un tout petit objectif, pour ne pas me mettre trop de pression, celui de ne pas vomir juste un  jour, ce qui implique de ne rien manger qui me rende malade, au quel cas ça devient une obligation si je veux sortir de mon lit le lendemain T.T'', j'ai vraiment envie -besoin- d'y croire, d'avoir une petite victoire dans cet enchaînement d’échecs. En espérons que ça n'empire pas les choses... 
Sinon pour les mensurations, je les ai prises à 43kg (ce dimanche passé c'était 43,6kg u_u') mais je ne sais pas vraiment les interpréter, je ne sais pas trop ce que ça signifie, je ne fais que les comparer à celles des 50kg mais je ne sais pas ce q'elles valent par rapport à celles de ces filles que je trouve super minces --' En tout cas je veux bien te faire confiance quand tu me dis qu'il est impossible pour le corps de créer un kg de graisse en un  jour, ça m'aide beaucoup quand à ma parano, lorsqu'on sait qu'à 21h je vomis le riz que j'ai mangé à 12h... 

Je sais que je n'ai pas vraiment de compte à rendre, et j'ai toujours trouvé du soutien parmi vous, mais le truc c'est que je me laisse trop emporter par mon enthousiasme et à chaque fois que je me heurte au mur de l'échec y'a ma fierté qui en prend un coup quoi..  

Merci énormément pour tout tes conseils ça me donne vraiment envie d'être un peu moins dure envers moi-même, j'espère avancer même si c'est par tout petit pas ^_^

Merci beaucoup ! Merci à toutes les deux, je me sens moins seule x)
Ps: Encore un roman 
 
Age: 23 ans
Taille: 1m68
Objectif poids: 42 kg
TCA: Boulimie, Anorexie, BV, Hyperphagie..+ Orthorexie.
Autre: Hypersensibilité, TOC (phobie des microbes), Bipolarité, tendance borderline.
"C'est dans l'ombre du monde que je me sens Lumineuse''

90 appréciations
Hors-ligne
Pas grave j'aime la lecture ^^

C'est bien qu'écrire te fasse du bien, continue ! Bonne idée de reprendre ton journal intime.

Pour le psy, oui, tu n'as rien à perdre :) ça ne peut que t'aider, ou au pire ça n'aura pas d'effet si tu ne trouves pas celui qui te correspond.
Dans tous les cas ils ne pourront pas t'obliger à grossir, le but serait juste de t'aider à te comprendre et à trouver des moyens de lutter contre les toc et les tca.

Bon courage pour ton mémoire et ta soutenance !
29 ans
1m67
49kg
Objectif non défini (50 dans un premier temps, puis 48, puis...)
Anorexie restrictive qui va et vient + dépression chronique, AM, insomnie

159 appréciations
Hors-ligne
Merci @Laly-lala@ oui c'est ce que je me dis, et puis j’arrête quand je veux, si je me sens mal à l'aise où autre, on ne me forcera à rien et si ça ne me fait rien ça n'empirera pas les choses d'avantage que c'est le cas --'
Pour mon journal j'ai repris aujourd'hui, c'est vrai que ça m'a fait du bien de me confier au papier, sans détoure, je me suis sentie un peu plus légère, j'ai presque envie de croire que ça m'éviterai de faire des crises ou de craquer, c'est bête d’abandonner à chaque fois cette habitude, je ne sais même pas pourquoi j'ai ce mal fou à garder un suivi, un rythme, une bonne habitude. Par contre ça m'a prit deux heures de temps xD Pas évidant de caser ça les jours de semaine, espérons que ce soit juste du fait que ça remonte à longtemps que je n'ai pas écrit ^^

Merci pour tes encouragements ça me touche ! x)
A vrai dire j'ai tellement hâte d'en finir que je stresse relativement peu --' Ah vivement mon diplôme que je puisse enfin travailler autre que serveuse u_u'
Age: 23 ans
Taille: 1m68
Objectif poids: 42 kg
TCA: Boulimie, Anorexie, BV, Hyperphagie..+ Orthorexie.
Autre: Hypersensibilité, TOC (phobie des microbes), Bipolarité, tendance borderline.
"C'est dans l'ombre du monde que je me sens Lumineuse''

1492 appréciations
Hors-ligne
Je comprends que t'aies envie de te purifier, j'ai la même envie quand je fais de la merde pendant trop longtemps --' Mais c'est le genre de situation où ça passe ou ça casse, parce que ou ça nous remotive parce qu'on se sent propre et on veut continuer comme ça, ou alors il suffit d'un mini coup de stress pour que ça parte en crise et nous redonne cette envie de purifier et ça devient un cercle vicieux. S'arrêter de manger quand on est rassasié c'est le plus dur à part ça, surtout avec les TCA. Perso j'ai vraiment du mal avec ça, genre si je me concentre vraiment sur ce que je mange je peux être rassasiée avec une pomme, mais si je suis distraite je peux manger énormément. C'est les deux extrêmes quoi.
Pour ce qui est de ton poids et du fait de demander à ta soeur et tes amies, il faut que tu comprenne aussi que 50kg pour ta taille c'est déjà super bas pour le corps humain, donc en disant ce poids elles pensent vraiment à un poids bas à mon avis. Si tu leur disais 42 kg, elles seraient super inquiètes, et je les comprendrait parce que ça fait un imc super bas. Donc vraiment ne prend pas ça contre toi. Puis pour le ventre qui gonfle je te comprends tellement. Il suffit que j'ai le ventre gonflé pour que je me sente obèse, c'est l'horreur --' Mais faut essayer de pas stresser et de manger des trucs qu'on est sûre de digérer (j'ai des intolérances aussi alors je vois de quoi tu parles) et qu'on mange dans le calme pour éviter un maximum le gonflement. Puis il faut garder en tête que c'est normal que le ventre gonfle après un repas, ça le fait à tout le monde. Ça dure quelques heures, et une fois qu'on a digéré il revient à une taille potable. Donc faut surtout pas paniquer si notre ventre gonfle un peu, parce que ça risquerait de le faire gonfler plus, et là bonjour le stress et la crise ou le craquage si on a pas de bol ce jour-là. Les mensurations, déjà si tu les compares à celles de tes 50 kg tu vois qu'il y a une différence. Tu peux les comparer chaque semaine pour voir si tu grossis, maigris ou bouge pas. Parce que c'est ce qu'il y a de plus fiable comme méthode. Et surtout ne te compare pas à ces filles super minces, déjà parce que tu l'es aussi (j'ai vu des photos pour preuve ahaha) et surtout parce qu'on a toutes des corps différents, certaines auront les cuisses plus fines mais auront les bras plus gros, d'autres le contraire, etc. En plus la taille change beaucoup, donc si imaginons tes cuisses font 50 cm et celles d'une fille beaucoup plus petite en taille en font 48, ça voudra pas forcément dire qu'elle est beaucoup plus mince même si à priori ses cuisses sont plus fines que les tiennes. Je sais pas si tu voix ce que je veux dire.
Continue d'écrire dans ton journal ou ici si ça te fait du bien. Il faut évacuer les choses au bout d'un moment, sinon on explose de l'intérieur.
Et je suis contente de voir que tu veux avancer et être moins dure avec toi même. Faut que tu continues sur cette voie et que tu ne perdes pas ta motivation ^.^
Age : 22 ans
Taille : 1m60
Objectif poids : 50 kg, puis 47-48 kg
TCA : oui

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1921 autres membres