TCA's world

TCA's world

Que faire ?

382 appréciations
Hors-ligne
Hello. Ça fait un moment que je n'ai pas posté un sujet ici vu que maintenant j'ai un journal dans lequel je raconte tout (ce qui est bien plus pratique que de poster un sujet par jour ici.) Mais bon, là j'ai un petit problème, j'ai besoin de réponse et je doute que mon journal puisse m'en donner. 
Donc bon. Je vois une psy depuis pas mal de temps, je lui ai parlé de mes problèmes alimentaires et pendant le dernier rendez vous, elle m'a demandé si j'allais en parler à mes parents. Comme un diagnostic. Je devrai dire à mes parents 'je suis anorexique-boulimique' ou un truc du genre. 
Et je sais pas quoi faire. Parce que mon cerveau est divisé en trois : une partie de moi me dit "arrête de voir cette psy, elle te retourne le cerveau, tu n'es pas malade, tu n'as pas besoin d'aide, tu as juste besoin de maigrir, tu es tellement grosse." la deuxième partie me dit "tu peu te contenter d'attendre que tout ça passe, essayer de t'en sortir toute seule, ça ne sert à rien d'inquiéter tes proches à cause de cette histoire" et la dernière : "Dis tout de suite tout à tes parents, fais-toi soigner, tu verras ta vie sera bien plus belle après."
Je suis complètement paumée dans cette situation. Qu'est ce que je devrais faire à votre avis? 
Bonne journée, merci à ceux qui prendrons le temps de répondre (et au passage désolé pour tout les sujets auxquels je ne réponds pas.)
Ida, 15 ans, Boulimie vomitive et anorexie ( pas vraiment diagnostiquées ) + mutilation ( stable depuis 1 ans )
IMC départ: 24.7 / IMC actuel: 23.3 / IMC objectif: 18.8

24 appréciations
Hors-ligne
Le problème avec cette maladie c'est qy'on entre vite dans un cercle vicieux. Une routine malsaine qyi s'installe, ca devient une habitude.
 
Toujours cette  phrase, je ferais mieux demain, je recommence a 0 demain. 

La réalité pour en sortir c'est d'arrêter de vomir, arreter de tout compter. S'occuper un maximum car on pense bouffe des qu'on a du temps libre pour "trop penser"

Pas besoin d'un psy, de la volonté et des gens autours de sois. S'occuper a fond

24 appréciations
Hors-ligne
Ah,.

Surtout ne pas acheter ce qui fait criser rapidement. Ou les trucs trop caloriques, parce qu on tape le paquet et après on se dit " bon bah puisque j'ai commencé, autant finir"...



Toujours plus facile à dire qu'a faire, ca reste un combat de tous les jours

382 appréciations
Hors-ligne
 Je vois ce que tu veux dire. Je n'achète rien, moi, je pique du pain et du chocolat dans les tiroirs, mes crises sont plutôt soft donc je n'ai pas de problème à ce niveau là. J'ai quasiment arrêter de me faire vomir en ce moment. Par contre arrêter de tout compter, je trouve ça impossible, pareil pour ce qui est du sport, je ne peu pas m'empêcher de bruler des calories tout le temps, je suis incapable de rester sur une chaise sans bouger... je ne suis pas sure de pouvoir sortir de tout ces rituels toute seule. 
Quand tu dis 'avoir des gens autour de soit" tu veux dire des gens qui sont au courant? Parce que dans mon entourage, à par ma psy et une amie qui m'a laissé tomber quand elle a appris que je me faisais vomir, personne ne sait que je suis malade. Et je ne me sens pas capable d'en parler à qui que ce soit. Je suis d'accord, c'est un cercle vicieux. Comment se sortir d'un cercle vicieux toute seule? Et aussi, des fois je me demande : est ce que j'ai vraiment envie de m'en sortir?
'fin bref merci pour ta réponse. Bonne soirée
Ida, 15 ans, Boulimie vomitive et anorexie ( pas vraiment diagnostiquées ) + mutilation ( stable depuis 1 ans )
IMC départ: 24.7 / IMC actuel: 23.3 / IMC objectif: 18.8

24 appréciations
Hors-ligne
Du sport j'en fais pas mal aussi. Ca me permet de me faire un peu plus plaisir sur ce que je mange. Je compte pas m'en passer car ca participe aussi au bien etre du corps.

L'entourage pour ne pas rester seul, ils ne sont pas obligés de savoir.

Ca fait environs 6 ans que je ne vomis plus. Je fais attention mais j3 compte pas. Quand je sais que j'ai abusé, je vais au sport mais ca reste des petirs ecarts. Je prend ni ne perd de poids et je me sens pas restreint. Plus de stress , que de la detente. Quelque culpabilités mais c'est rien comparé a ce que j'ai pu faire ^^. 
A+
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Racontage de life.com.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1870 autres membres