TCA's world

TCA's world

Vomissements

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, 
Cela fait une semaine que je vomis quotidiennement mes repas. Anorexique depuis 6 ans je veux tellement maigrir que je fais n’importe quoi. 
Y compris vomir. Pourtant je sais que c’est dangereux. Et j’ai peur. Mais je n’arrive pas à m’arrêter. 
Cette nuit je me suis levée, j’avais vomi le repas du soir, ma tête tournait et j’avais froid. J’ai quelques douleurs dans la poitrine mais je ne sais pas si c’est lié (côté droit). 
‘Comment faire pour lutter contre cela sachant que je vomis quand j’ai le sentiment d’avoir trop mangé ? Et à très court terme, quels sont les risques ? Merci 
Elsa Varam

1089 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir Elsa,

Désolée du retard.

J'ai vécu tout ça aussi, je suis dans ma huitième année d'anorexie.
Commençons par les risques. Peut-être qu'en te faisant peur, cela te fera arrêter... Ceci est mon témoignage, mon vécu, et je demande pardon par avance s'il est un peu choquant. À force de vomir, j'ai développé des carences, forcément. Je me suis mise à perdre mes ongles, littéralement. Cassants au début, ils se sont mis à tomber, mains et pieds, rapidement suivis par des mèches de cheveux. C'est très récent, que mes ongles et cheveux poussent correctement. Ça fait plusieurs années que je ne vomis plus régulièrement. J'ai aussi développé un réflexe vomitif très intense et handicapant au quotidien. Mes os sont désormais très fragiles, j'ai de nombreuses douleurs et des maladies pour lesquelles l'anorexie a été posée comme facteur aggravant. Ma digestion est très mauvaise, je ne fixe plus correctement les lipides et protéines, puisque mon corps a été habitué à les rejeter. De ce fait, j'ai des carences. C'est donc un cercle vicieux, qui s'est mis en place à cause des vomissements. Autre chose : mon cœur est très affaibli et ne fonctionne plus correctement, j'ai développé une arythmie assez grave, c'est-à-dire que je peux être en pleine nuit à presque 200bpm juste en étant allongée et assoupie. Je fais aussi de l'hyperventilation sans raison, de l'apnée du sommeil, et de la salivation excessive au moindre petit jeun. Inutile de dire que tout cela a été imputé à l'anorexie et que c'est assez dur de vivre avec, au quotidien...
Je ne te souhaite pas ça le moins du monde.
Honnêtement, pour arrêter de vomir, je me suis fait violence, je me suis dit "là, j'ai sport cet après-midi, il me faut de l'énergie", "ma maman a mis du temps pour faire ce repas, ça ne serait pas respectueux de le régurgiter", et parallèlement, j'ai déterminé les quantités que je pouvais garder naturellement et sans vomissements, et chaque semaine, j'augmentais un peu, jusqu'à manger aujourd'hui presque autant que n'importe quelle personne de mon entourage. Je n'ai pas eu recours à un spécialiste, j'ai toujours tout fait pour éviter l'hôpital pour ne pas alerter mes parents. C'est faisable. Tu vas y arriver !

Plein de courage !
18 ans / 1m49 / 36kg
Objectif : Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Ehlers-Danlos / Fibromyalgie / Endométriose
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Toc ,toc ,toc,qui est la???.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1872 autres membres