TCA's world

TCA's world

anorexie ?

19 appréciations
Hors-ligne
aujourd'hui j'ai jeuner de 4h30 de mat a 21h10. Je n'ai pas eu faim de ma journée alors que a 4 h e n'avais presque rien manger.. en ce moment je ne mange plus trop meme pendant la journée de jeune ..
Une amie et moi avons eu une discussion sur mon "problème" avec mon alimentation et elle ma presque fait douter ,elle pense que mon comportement est inquiétant et sa lui fait peur mais pour moi je ne trouve pas sa grave de compter ses calories ,et de ne pas vouloir grossir( en avoir une peur panique ) mais le problème c'est que le peut que je mange je n'arrive plus a l'apprécier et que je culpabilise meme pendant le ramadan ou je mange encore moins qu'avant au point d'être a la limite du vertige des que je bouge trop  et j'envisage sérieusement de me faire vomir si je ne maigri pas (malgres la phobie)puisque sa porte les fruit sur d'autres
je me rend compte en écrivant ces mots que c'est dingue mais je ne me voit pas faire autrement ,je ne veut pas demander de l'aide car sa voudrai dire que je suis malade mais en meme temps je voudrai savoir ce que pense un spécialiste et c'est pour sa que je voudrai voir l'infirmière scolaire mais sa voudrai dire que je j'accepte que je suis peut être malade et j'ai peur des réponse d'un spécialiste puis je ne me voit pas comme malade mais il y a tellement de gens qui me disent que c'est pas normal que sa me fait douter
ma mère penserai que je m'invente des problème pour me trouver intéressante si je lui en parle et je n'ose pas demander a mon amie d'en parler a ma place a l'infirmière ou de m'accompagner puis je ne voit pas comment elle pourrai m'aider a éclaircir mon état sans en parler a mon parent
comment faire?je le dit pas souvent mais j'ai peur ...

Dernière modification le dimanche 19 Mai 2019 à 03:28:57
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

478 appréciations
Hors-ligne
Bonjour @chouchou18@,

J'espère que tu vas mieux.
On sent beaucoup de détresse et d'incertitude dans ton message, et c'est ce qui m'interpelle. Tu es consciente que quelque chose ne tourne pas rond, tout en voulant t'enfermer dans une sorte de déni. Le déni fait partie de la maladie. On ne trouve pas le problème. Nous ne sommes pas malade, puisque nous n'avons pas de raison de l'être, puisque nous ne faisons rien d'anormal, puisque nous sommes trop gros pour être assimilés à cette pathologie de la minceur. Mais nous sommes malades.
Ton amie a bien fait de te faire part de ses craintes. Ce n'est en effet pas normal de compter ses calories et d'avoir une peur panique de grossir. Même si ça le devient pour nous. Il ne faut pas tomber dans le gouffre du comptage de calories. Regarde les aspects négatifs. Lorsque j'ai commencé à compter mes calories très scrupuleusement, le plus sérieusement et minutieusement du monde, cela m'a pourri la vie. J'ai beaucoup perdu, socialement. Je passais une grande partie de mon temps libre à déterminer les proportions absorbées et à chercher les calories de tel ou tel aliment sur Internet. J'étais incapable d'apprécier un repas entre amis ou pire, en famille. Ce jeudi, mon meilleur ami a supprimé tous mes carnets alimentaires de mon téléphone, à ma demande. Je revis. Je le lui ai demandé parce que ce n'était plus possible de vivre ça. Oui, j'avais un incroyable sentiment de contrôle, mais je sacrifiais beaucoup trop pour, en fin de compte, beaucoup trop peu. Je ne veux pas avoir l'air de tout ramener à moi, mais je suis anorexique depuis 7 ans, et j'ai décidé ce lundi 13 d'être enfin guérie. Je t'assure que c'est très difficile. Alors si tu as une suspicion d'anorexie, parles-en. Même si tu as un doute. Ne laisse pas la maladie s'installer et devenir une part de ton identité. C'est lorsqu'elle est détectée tôt que l'anorexie a le plus de chances d'être vaincue efficacement.
C'est difficile, d'accepter qu'il y a un problème. C'est l'étape la plus difficile et la plus douloureuse de la guérison. C'est ce qui fait le plus mal, parce que c'est admettre que tout ce qu'on a fait, tout ce qui faisait notre fierté, ces choses qui faisaient partie de nous, nous n'aurions pas dû les faire. C'est admettre que tout ça, ça nous a dévasté, ça a ravagé notre vie, ça a fait du mal à nos proches. C'est accepter une partie de nous comme quelque chose qui fait peur. Mais c'est nécessaire. Tu as des comportements dangereux. Imagine le mal que tu peux te faire en prenant un malaise à un mauvais moment ou à un mauvais endroit. Imagine la douleur que c'est de se vider en détruisant son tube digestif jusqu'à cracher un sang acide. Ce n'est pas nécessaire d'en arriver là.
Ne pense pas à la place des autres. Tu ne peux pas tout contrôler. Tu ne peux pas savoir ce qu'ils pensent, ni déterminer ce qu'ils pensent à un instant donné. Ne t'embête pas avec ce qu'en penseront le spécialiste, l'infirmière, ton amie ou ta mère. Pense à toi. Tu as un doute au sujet de quelque chose de très sérieux. Tu dois en parler. Et être totalement honnête à ce sujet. Et si tout va bien et que ce n'est qu'une peur, alors ce ne sera qu'une peur, mais une peur que tu devras soigner. Mais s'il y a un problème, alors c'est de l'anorexie que tu devras te soigner. N'attend pas que la maladie s'installe pour en parler, car ce sera encore plus compliqué de t'en sortir.

Prends bien soin de toi ❤
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

19 appréciations
Hors-ligne
la dernière fois que je j'ai eu une balance j'ai perdu 12 kilos en dessous de mon poids idéal et mangeant plus et en bougeant moins .je me suis pas peser depuis longtemps et si ma famille me force a grossir ?si il décide que je doit aller voir un psy ?si on me pose un diagnostique comme quoi je suis malade je suis senser faire quoi ?comment je le dit a ma famille ,a mes amie?comment suis-je senser l'accepter moi meme ? comment je peut me dire que je suis anorexique en étant aussi grosse ?j'ai vraiment l'impression de manger comme les autres mais on le dit toujours que je ne mange rien puis on me propose de manger dehors mais sa met impossible ne sachant pas ce que je mange comme  calories 
je compte envisager de vomir depuis un petit moment a chaque fois que je mange un petit peu .L'idée de me débarrasser de ce que j'ai mangée me dit que je pourrai peut être devenir mince
je sais ce que vous aller dire"ne fait pas sa c'est dangereux pour la santé et tu va vite devenir accros " mais sa pourrai m'aider a me sentir mieux dans mon corps 
je ne voit pas réellement quel est le problème mais c'est me faite que mes proches amies pense qu'il y en a un qui m'inquiete
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

478 appréciations
Hors-ligne
Tu sais, je comprends ce que tu vis. Je vis exactement la même chose en ce moment. J'ai caché ma maladie pendant sept ans à ma famille, et je continue de le faire. Pour autant, je vais voir une psychologue minimum deux fois par mois. Tu ne t'en sortiras pas toute seule. Tu as le droit de choisir à qui tu veux parler de ton problème. Tu peux te dire : "Tiens, je vais en parler à telle amie, en lui disant que ça reste entre nous, parce qu'on a une relation forte et beaucoup de confiance mutuelle", "Je vais en parler à telle cousine, parce qu'on est proches et qu'elle est de bon conseil", "Je vais en parler à tel prof bienveillant", "Je vais en parler à mon généraliste parce qu'il a le secret médical pour me protéger et qu'il me connaît bien", "Je vais demander à ma mère de m'emmener voir tel psychologue que je sais bien", ou "Je vais en parler à ma mère, pour qu'elle sache pourquoi elle se fait du soucis". Tu dois en parler à quelqu'un, pas en parler à tout le monde. Tu sais qu'il y a un problème. Peut-être juste parler de tes doutes, pour le moment, et pas forcément de ton anorexie présumée ?
Accepter qu'on est malade, c'est difficile. On a mille raison de penser qu'on va bien, et subjectivement, c'est vrai. Tu vois cependant que tes proches autour de toi s'interrogent. Pour moi, et c'est comme ça que je m'en suis rendue compte, il faut essayer de se mettre à leur place, de voir à travers leurs yeux. Ils se posent des questions et se font du soucis, ce n'est pas pour rien.
L'anorexie, ce n'est pas une question de poids, c'est en premier une question de façon de penser. D'ailleurs, tu pourras guérir de l'anorexie sans forcément prendre de poids, et continuer à atteindre ton objectif de manière saine, cette fois-ci.
Si on te pose un diagnostique, tu seras fixée. C'est positif pour ça. Tu auras besoin de soutien, alors tu devras en parler aux personnes que tu auras choisies comme aptes à recevoir cette information et à t'aider. Ensuite, tu essayeras d'être objective et de déterminer quels sont les comportements qui posent problème dans la maladie, et comment les modifier pour qu'ils soient sains. Bien sûr que tu ne vois pas quels sont les problèmes, c'est normal, tu es dans le début de ta maladie, dans le déni. Par exemple, avoir une peur panique de grossir, ce n'est pas normal. Tu peux être embêtée, mais tu dois grossir harmonieusement, prendre des formes, ce qui est normal à cet âge, car ton corps est préparé en vue d'accueillir un potentiel enfant, maintenant. Refuser de s'alimenter, ce n'est pas normal. Ton corps a besoin de carburant pour fonctionner. Le cerveau est l'organe qui consomme le plus de glucose. Tu auras des problèmes de mémoire et de fonctionnement cognitif si tu ne manges pas suffisamment. Se regarder dès le matin dans le miroir en se disant "je suis grosse" ce n'est pas normal. C'est contre-productif et ça met un coup à ton estime de toi. Penser à se faire vomir dès qu'on ingurgite quelque chose, ce n'est pas normal. Tu as besoin d'énergie pour accomplir correctement les tâches de ta journée. Et en vomissant, tu fais baisser ton métabolisme, donc tu grossis plus lorsque tu ne vomis pas. Pour vivre tout ça, je t'assure que je ne peux pas te blâmer. Mais je voudrais t'éviter d'en arriver à mon stade. Tu pourras devenir mince en mangeant correctement et en faisant une heure de sport intense par semaine, comme de la course ou du cardio.
S'il te plait, je t'en supplie, ne te laisse pas aspirer dans la maladie comme moi...
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

19 appréciations
Hors-ligne
je vais essayer d'aller voir l'infirmière scolaire demain meme si je ne l'apprécie pas trop sa pourra m'aider meme si sa me terrifie
le problème c'est que je suis pas sur d'avoir envie d'aide et j'ai peur d'être ridicule ou pire d'avoir quelque chose 
comment je suis sensé en parler a ma mère ?je suis sur qu'elle m'en voudra de pas lui en parler ou qu'elle ne voudra pas y croire je ne me sent pas capable 
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

478 appréciations
Hors-ligne
C'est une très sage décision. Tu sais, elle te prendra au sérieux, si elle fait bien son métier. Et sinon, ce n'est pas grave, tu auras au moins eu le mérite d'en parler. Et tu sais, il vaut mieux avoir quelque chose et savoir ce qu'on a pour pouvoir s'en sortir que d'avoir quelque chose sans savoir de quoi il en retourne. Et il n'est pas question d'avoir envie d'aide, mais besoin d'aide. Tu as besoin d'aide, et tu en es consciente, sinon tu n'irais pas en chercher. C'est ce qui compte.
Pour en parler à ta mère, essaie d'amener la chose en douceur, de lui poser quelques questions au sujet du soucis qu'elle se fait pour toi, puis de lui dire la chose nettement : pas de "je suis pas sûre, je suis grosse mais, je pense que, et cætera". Mieux vaut lui en parler tout de suite. Elle t'en voudra certainement plus de ne pas lui en parler ou de le faire plus tard. Et tu sais, je pense qu'elle te croira. C'est ta mère, elle te connaît, et elle te voit agir au quotidien.
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

19 appréciations
Hors-ligne
 j'aimera que tu es raison mais si elle me connaissait elle se serai rendu compte de quelque chose et a part le fait qu'elle est vu que je me suis connecter au forum elle ma engueuler et ma forcer a regarder un vieux documentaire sur l'anorexie puis plus rien plus un mots alors que je n'ai rien changer a mon alimentation
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

478 appréciations
Hors-ligne
Alors c'est peut-être le moment de lui expliquer tout ça, non ? Qu'elle comprenne pourquoi tu t'es connectée au forum, ce que tu traverses, tout ça.
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

19 appréciations
Hors-ligne
elle a oublier tous sa elle m'en parle pas et elle s'en fout quand je mange pas 
puis on a pas eu de réel discussion elle ma dit de m'assoir et de regarder puis de partir rien d'autre 
aucun dialogue juste sa meme si j'essaye de lancer des piques pour la faire comprendre mais elle ne voit rien ou s'en fout


Dernière modification le lundi 20 Mai 2019 à 18:39:12
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

478 appréciations
Hors-ligne
Tu sais, c'est toujours dur pour un parent d'accepter que son enfant est malade.
Courage 🍀
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

19 appréciations
Hors-ligne
au pire j'ai cas tomber malade pour de vrai sa la fera peut etre réagir si je maigris trop vite et fait un malaise puis j'aurai pas besoin de lui demander de me croire puisque elle aura la preuve devant les yeux

Dernière modification le lundi 20 Mai 2019 à 22:05:45
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

478 appréciations
Hors-ligne
Non, tu es déjà assez mal et malade comme cela. Ne va pas mettre ta santé en danger, surtout avec tout ce que tu traverses en ce moment. Essaye plutôt de t'en sortir, ça te libérera au moins d'un poids et te rendra plus forte pour affronter les autres difficultés qui s'imposent à toi.
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

19 appréciations
Hors-ligne
je suis pas malade! et j'ai plus envie d'affronter quoique ce soit j'en ai plus envie 
1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer je crois
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1812 autres membres