TCA's world

TCA's world

raconter mon enfer d'une semaine

3224 appréciations
Hors-ligne
bon, voilà, je vous ai dis que j'étais supposée aller à 8h de route de chez moi pour mon hospitalisation pour anorexie mentale.
mais, mon psychiatre ne s'était pas renseigner sur l'endroit... on n'y prends en hospitalisation complète que les cas graves, celles sur le point de crever qui ne peuvent même plus se lever...
sinon y'avait l'option d'hospitalisation de jour et je devais me payer un appartement là-vas alors que j'avais du mal à payer le miens...
bref j'ai due dire non...
il m'a donc donner 2 choix:
- aller a des rencontre a un centre pour mon problème d'alcool (qu'il aille se faire foutre avec ça, j'ai refuser maintes et maintes fois...)
ou
- l'hospitalisation en psychiatrie, dans ma ville...
j'ai pris l'hospitalisation..
j'y avait déjà été pour 2 tentatives de suicide, ça c'était bien dérouler.
mais là... aucun spécialistes en tca...
aucune compréhension...

jour un:
on me force a mettre une jaquette d'hôpital. j'ai été abuser 6ans de ma jeunesse et 2 viol a l'âge adulte... il y avait des hommes en psychiatrie. j'avais peur... j'ai refuser, j'ai pleurer...
au début, ils m'ont laisser mes vêtements, j'étais soulagée.
le soir, on m'a forcer.
2 infirmières et une préposer aux bénéficiaires sont venues. elles m'ont engueuler et je suis sortie en courant me cacher aux toilettes des filles... j'ai pleurer et je me suis griffer le visage (j'ai les ongles long, il me reste une petite graffigne, par chance que c'est pas pire...)
je suis sortie, je suis retourner à ma chambre, elles n'y étaient plus et j'ai mi la jaquette dans la poubelle...
elles sont revenues et m'ont demander où étaient les jaquettes, pourquoi je ne les portais pas.
j'ai montrer la poubelle avec un air arrogant et de défi.
la préposer est aller en chercher une autre.
elles m'ont dit de la mettre ou qu'elles allaient le faire... j'ai dis oui mais j'en voulais une autre pour cacher mon cul...
elles ont fermer la porte...
elles ont frapper a la porte et j'avais encore mes vêtements.
elles m'ont demander pourquoi. j'ai répondue, exaspérée que j'attendais la deuxième.
elles m'ont laisser la mettre.
plus tard, elles me force a aller manger avec les autres, je refuse net!
elles me disent que j'ai pas le choix mais me laissent attendre qu'il y aient moins de gens, pas moyen de négocier.
je mange que les légumes et le bouillon de ma soupe.
et je dois attendre 2h devant le poste des infirmières pour qu'elles s'assurent que je ne vomi pas...
j'étais détruite... humiliée... terrifiée...
après les deux heures, j'ai été direct dormir et on m'a réveiller pour mes médicaments.

jour 2:
on me réveille pour le repas, je dis que j'ai pas faim et que je refuse d'aller manger.
ils se fâchent. je me fâche, je me lève et je fais une crise de nerfs et d'angoisse et là je vais vider le gruau et je m'apprêtais a jeter le reste par terre. on m'a arrêter et maîtrisée.
on m'a donner 2 choix:
- manger
ou
- aller en salle d'isolement.
j'ai dis salle d'isolement.
quelle bande de cons, ils allaient pas m'avoir cette fois!
mais oui... on m'a forcée a me coucher dans une combinaison pour maîtriser les malades pour éviter qu'ils se fasse du mal mais je n'allais pas le faire... j'étais calmée, jusque là...
j'ai dis impossible, j'ai une scoliose opérée et je vais avoir mal. on s'en est foutu et on m'a dis de coopérer.
j'ai eu peur et j'ai refuser, je suis claustrophobe en plus.
on m'a pris pour me maîtriser, je me suis débattue, j'ai finie au sol avec 4 personnes pour me maîtriser et on allait appeler des renforts. je hurlais, ils me faisaient mal.
mais ils ont. après, ils m'ont enlever mes boucles d'oreilles... je voulais pas, je me suis tout percer toute seule sauf 4 des 13 trous et ils referment facilement seuls, ils l'ont fais pareil...
et une infirmière me flattait les cheveux et me marmonnait des paroles supposément rassurantes, j'hyperventilais et je m'étouffais avec ma salive et j'ai même vomi et ils s'en sont foutus...
ils m'ont laisser là et sont revenu que pour me faire une injection d'ativant...
on m'a libérer que 2h ou plus après...
j'étais encore plus mal... et j'ai du manger au souper (j'ai sauter 2 repas a cause de l'isolement)... presque rien avaler.
encore attendu 2h...
après, même chose, dodo après avoir encore pleurer et m'être griffée dans le dos...

jour 3:
3 petits repas.
2 heures d'attente..
toujours en jaquette...
des gens m'ont parler, j'ai essayer de socialiser un peu. au moins, les malades j'avais de la compassion pour eux et je les comprenais...

jour:4:
le manque de nicotine se fais ressentir.. pas droit de sortir fumer et même accompagnée et en jaquette sous le manteau..
je dois attendre demain pour voir le pouvoir avoir le droit de sortir fumer accompagner, ils peuvent pas appeler le psy...:
je récupère le droit de m'habiller. mais on me donne que ma tenue du jour.
j'ai droit à rien dans ma chambre.
je dois tout demander au poste même des mangas, crayons a colorier, feuilles...
j'avais qu'un cahier pour écrire (mais pas droit au cahier a dessin lol!)
un stylo
des dessins du début de mon hospitalisation
une peluche de coeur de ma maman

Jour 7:
droit de fumer accompagner de la famille. j'appelle des gens a toutes les pauses.
le soir, je mange des chips avec de la salsa et de la crème sure et des craquelins avec du thon.
je vomis et je vais le signaler au poste. mon infirmière le note.
demain rencontre avec le psy et il voulait voir la famille. ma mère bossait et mon père et mon copain on confirmer qu'ils seraient là.

Jour 8:
rencontre avec le psy.
catastrophique!
on me traite de menteuse et manipulatrice qui cherche l'attention.
1- mon bilan sanguin était presque normal sauf un taux bas de protéines (normal avec les crises y'a toujours des restes mais le psy lui comprend pas ça et il a dit que non... gros con!)
2- j'ai manger et pas vomi (j'ai vomi une fois mais il dit que j'ai chercher l'attention car j'avais pas montrer mon vomi à l'infirmière...) et j'ai pas eu le choix de manger car j'avais peur de l'isolement... traumatisme total... et puis j'ai pas vomi car j'ai ravaler quand ça remontais (encore peur de l'isolement car on m'y avait menacer) et il m'a pas encore crue...
3- il dit que je suis une fausse petite gamine qui agit comme ça pour avoir se qu'elle veut... mais non, je comprends pas le monde et il me fais peur... il me dit que c'est parce que j'ai demander a mes parents de demander a mes parents de demander pour les droits de sorties pour fumer... j'avais déjà demander souvent mais il a garder que se qu'il voulait bien... mon copain a pris ma défense, que je suis vraiment malade chez moi et que je ne semble pas chercher l'attention surtout qu'il a bien compris que je me cache bien pour me détruire et vomir... et j'ai confirmer qu'il est plus malin que moi et que ça m'emmerde...
4- en plus, il a presque dis que je séquestre mon copain à mes côtés car il ose pas chercher un boulot, il a peur que je fasse une bêtise...
mais je me cache, mais il est pas con non plus... donc, je ne fais pas exprès s'il se sent obliger de rester....
5- il me dit que je suis pas anti-sociale comme je lui ai dis car j'ai parler a des gens et eu de la compassion pour eux.. genre, mon premier contact avec eux a été une femme et un mec que j'avais déjà vu a ma dernière hp (ts). ils m'ont brosser les cheveux en douceur après le traumatisme de la salle d'isolement...
et une femme est venue timidement. Ma mère en avait entendue parler car c'est la mère d'une des filles avec qui elle travaille. elle croyais que Dieu lui parlait et que le diable faisait tout pour nous détruire...
j'ai eu de la compassion pour elle et aussi pour sa famille car elle ne veut plus leur parler par peur... .


je suis triste, enragée, traumatisée, je me sens vide...
à ma sortie, j'ai bu comme une défoncée et fumer de la marijuana...
j'ai perdu la carte... mon copain m'a raconter le lendemain (aujourd'hui)... pas réjouissant...
j'ai été malade à cause de la gueule de bois...
et à, bam, crise vomitive...

je suis en morceaux, brisée...
je devais me confier...

je ne raconte pas ça pour vous traumatiser et vous inciter à ne pas vous faire hospitaliser, non.
je vous raconte ça pour me libérer et me confier.
c'est un cas à part, ne vous inquiétez pas si vous devez vous faire hospitaliser.

depuis, je fais que des conneries, par dessus conneries...
je me saoule, je fume... je m'en balance, je suis détruite...


désolée, c'est pas des bonnes nouvelles....
en plus, depuis hier, je suis malade:
- tousse creux
- mal aux poumons
- mal aux sinus
- mal à l'oreille droite
- maux de gorge
- je crache du mucus
- légère fièvre (38.8 degré celsius)
- mal de crâne atroce

mon copain est décourager, je sors à peine de l'hôpital que je chope une connerie comme ça!



et vous, comment ça va mes amours?
:loveyou:
Age : 29 ans, québécoise, 1m74, poids inconnus FTS (fuck that shit)
Objectif: un corps ferme, I want to be FIT not skinny!
Ano/Boulimie/Bordeline diag
maman
Lou

J'ai vu ça sur l'autre forum, je te fais encore une fois pleins de gros câlin ma puce, c'est injuste ce que tu as vécu
Misssunshine

Ma belle ... Oublie tout ça, c'est fini
:pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH:

3224 appréciations
Hors-ligne
c'est impossible pour moi d'oublier, j'ai plus confiance en aucun médecins et j'ai peur de l'hôpital...
je devrais y aller parce-que je suis malade, mais je m'y refuse par peur...

merci de votre soutient les filles, je vous aimes.
:pinkH:
Age : 29 ans, québécoise, 1m74, poids inconnus FTS (fuck that shit)
Objectif: un corps ferme, I want to be FIT not skinny!
Ano/Boulimie/Bordeline diag
maman
divine

comme je te l'avais dit la dernière fois c'est des gros cons, tu es tombé sur une équipe de merde qui ne devrait même pas travailler aux côtés des malades.

Ils t'ont traités de fautive car ils ont étaient incompétent et c'est plus facile pour eux de te mettre ça dessus.

J'espère que tu vas pouvoir rapidement passer à autre chose ne les laisse pas gagner avec leur connerie, tu as fais cette démarche pour te battre alors certes ce fut un echec mais tu vas rebondir et sans eux!!!

3224 appréciations
Hors-ligne
merci @divine@ ma puce.
ils m'ont tellement fait du mal et c'est tout récent...
je pense qu'avant le 28 février, rdv psychiatre, ça ira pas trop...
j'ai besoin de tout lui balancer à la figure pour me sentir en paix...
j'sais j'suis une pauvre conne, une garce qui veut juste avoir raison et se défendre et hurler...
mais ça m'empêchera pas de le faire même si je vais passer pour une foutue hystérique, je le déteste ce psy de merde, il doit savoir a quel point il m'a détruit, sinon je serai jamais en paix...
Age : 29 ans, québécoise, 1m74, poids inconnus FTS (fuck that shit)
Objectif: un corps ferme, I want to be FIT not skinny!
Ano/Boulimie/Bordeline diag
maman

458 appréciations
Hors-ligne
Léa, 16 ans, anorexie et boulimie (non diagnostiqué)
Veux guérir et perdre du poids
taille: 155cm
objectif: 43kg


Lou

Balancelui tout ça au prochain rdv. Mais après tu ne crois pas qu'il faudrait que tu changes de psy? Apparemment tu es très mal tombée et si tu le détestes je ne vois pas comment tu peux avancer avec lui désormais

5453 appréciations
Hors-ligne
Oui balance tout ce que tu as sur le coeur et change de psy !
32 ans ~ 1m53 ~ Ano-boulimique diag. ~ Objectif : 47 kg
Autre : Bipolaire, borderline et tarée


divine

je suis d'accord avec les filles et non tu n'es pas une pauvre conne qui veut avoir raison car d'une tu as déjà raison et ensuite tu as le droit de dire la colère que tu as en toi à cause de ce qui s'est passé. Ton psy est lui aussi un incompétent ou un aveugle ou les deux! et toi tu as besoin de lâcher cette colère et cette souffrance. Après tu vas rebondir, je pense que le dire va t'enlever un poids car là ça te ronge faut que ça sorte!

286 appréciations
Hors-ligne
OMG... Ma pauvre puce, c'est vraiment affreux ce qu'il t'est arrivé... Ca a vraiment du être éprouvant et traumatisant. Mais il faut pas que tu les laisse te détruire comme çà. T'sais les hopitaux c'est souvent le bordel, et souvent les psy se sentent tout puissants et imaginent pouvoir te faire endurer tout ce qu'ils veulent. Mais bordel de merde tu capte que si tu portais plainte contre eux, en civil tu toucherais des dizaine de milliers d'euros et qu'à l'ordre des médecin avec un traitement pareil çà vaudrait un arrêt direct? ( et je dis pas çà en l'air, j'ai une procédure qui se déroule en ce moment pour des faits bien moins grave que ce que tu nous décrit là!) C'est juste de la folie qu'ils ait pu te traiter ainsi, c'est de la maltraitance rien de plus, j'imagine même pas à quel point çà à du être horrible mais ne les laissent surtout pas te casser ma chérie! T'es pas toute seule, on est là, et puis tu as ton copain et ta famille.. sombre pas à cause de ces connards. J'te jure çà me fait mal au coeur pour toi... J'comprend qu'après çà t'est prête à prendre n'importe quoi qui te permet de t'échapper, mais s'il te plait ma puce, essaye de pas te faire du mal, et d'essayer d'aller de l'avant. Je suis sure que tu es bien plus forte que ces fils de pute qui n'y comprenne rien ne le croit. J'suis de tout coeur avec toi :pinkH: Du courage et des bisous
Age : 23 ans
Taille : 1m60
Poids actuel : 47kg
Objectif : 45kg
TCA : oui ( anorexie/BV diagnostiqués )

" Les gens qui réussissent sont ceux qui ont des habitudes qui mènent au succès "


44 appréciations
Hors-ligne
Ce sont vraiment des connards !!!!
C'est pas possible venant de leur part d'avoir de tels propose ce n'est pas professionnel c'est même horrible. Tu es tres courageuse. Et tu as tout mon soutient. Courage ma belle . :pinkH:
age 19
taille 1m67
poid ideal 40 ou 39
poid actuel ? (trop peur de me peser)
tca ano (était suivie)
autre grosse vache, moche, conne, dépressive...

146 appréciations
Hors-ligne
Je suis choquée par ce que je lis? Pourquoi être médecin si c'est pour refuser d'aider une fille qui appelle au secours?
C'est pas normal du tout, en plus d'être incompétent dans leur travail, c'est très inhumain.
Une fille est très mal dans sa peau, dans son corps... que peut on faire? Aller on l'enfonce encore plus tiens!
Non mais c'est n'importe quoi.
Ma choupette, je suis vraiment navrée par cette mésaventure et même si tu ne peux pas oublier, essaies de vite tirer un trait la dessus, tu vaux tellement mieux que ça...
Courage ma belle :pinkH: :pinkH: :pinkH:
Age: 20 ans
Taille: 1m70
Poids actuel: 64 kg
Objectif poids: 50 kg
TCA: BNV diagnostiquée (+BV non diag)
On regrette toujours d'avoir mangé, jamais d'avoir jeûné.

1532 appréciations
Hors-ligne
C'est dégueulasse... Oui balance lui tout à la figure à ce psy, et quand ce sera fait change de psy, je pense qu'il faut que tu en trouve un mieux, qui te comprennes et qui ne t'enfonces pas plus.
Tu mérites pas ce qui t'es arrivé à l'hôpital.
J'espère que tu t'en remettra le plus vite possible! même si je pense que ce ne sera pas du tout simple à oublier. Entoure toi de personnes que t'aimes et qui t'aiment!
Courage!
Age : 22 ans
Taille : 1m60
Objectif poids : 50 kg, puis 47-48 kg
TCA : oui

2788 appréciations
Hors-ligne
C'est vraiment horrible...
Il va te falloir du temps pour surmonter tout ça, mais tu es forte, tu vas y arriver. On va te soutenir et tout va rentrer progressivement dans l'ordre, mais il faut que tu sois patiente. :pinkH: :pinkH: :pinkH: :pinkH:
Age:26 ans Taille: 1,67m
Poids le 01/05/2015= 60,9 kgs! Poids le 01/07/2015=58,4 Objectif: 53 kgs et plus jamais de crises
Boulimique et hyperphage, Stressée et angoissée de la vie

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1844 autres membres