TCA's world

TCA's world

un autre verre

760 appréciations
Hors-ligne
J'en suis a mon troisieme verre de vin...J pense a la derniere année, elle a été si dure pour moi je crois je suis arriver a un point ou presque rien ne me fait rien, un breaking point asser dure...je ne sais pas si je me releverais si tôt...j'en suis a mon troisième verre de vin...j'écoute la musique qui jouais lors de mon accident de voiture le 22 novembre 2014..en pensant a ma fille que je tiendrais jamais dans mes bras...en étant seule 3h du matin devant mon ordi a me dire que je devrais dormir meme j'ai dormie 11h en ligne plus 4h de sieste ensuite...arrêter de boire même si j'ai envie de gerber...envie de crier même si tout le monde dort envie de pleurer meme si sa ne me ramera pas ma fille...J'ai atteind le fond...désoler de ne pas être la pour vous mes belles...mais j'ai toucher le fond je viens a tout les jours je vous lit mais je ne répond pas toujours, car je n'en peu plus...de moi de tout...de mon corps qui n'arrete pas de grossir meme si je fais attention de mon poids qui est rendu dégeulasse et que malgré tout semblairais n'être que la glande tiroide que je ne contrôle pas a cause d'un  grossesse qui ne sera jamais rendu a son terme et que tous me demande d'oublier comme si l'on pouvais oublier sa...voyons ya juste seux qui n'ont jamais vecu sa qui peuvent dire de tel anneries...non mais oublier sa...commencer a fumer pour oublier se priver de manger pour croire que l'on prned soin de son corps ou pour se punir de se qu'uyn femme devrais pouvoir faire...désoler..je crois que je devais le dire pour arriver s évacuer un peu la pression

23 ans hyperphagie, dépressive et dépersonnalisation...j'écrit aussi comme une enfant de 8ans...1er objec

50 appréciations
Hors-ligne
Il est impossible d'oublier un enfant, grossesse à terme ou pas la vie commence bien avant et je suis malheureusement bien placée pour le savoir
Mais certain diront qu'il est possible et qu'on se doit d'avancer quand même et qu'avec le temps cette déchirure cicatrise.
Et surtout n'oublie pas d'être tolérante envers toi même, tu as le droit de pleurer cet enfant, il y a des jours sans et il faut les accepter

Garde espoir en l'avenir, courage

1504 appréciations
Hors-ligne
Ma belle, tu as toujours été là pour nous quand ça allais pas. Maintenant tu ne vas pas bien et tu mérites que l'on soit là pour toi. Non pas par redevance, mais parce qu'on tient à toi. 
Je n'ai jamais vécu ce deuil, mais je comprend tout de même ce que cela peut faire. La douleur d'avoir perdu un être tant attendu, l'être le plus important. Le sentiment qu'une partie de toi-même est morte en même temps que cet être, qu'un immense vide s'est installé et ne pourra jamais être comblé. Ce sentiment de manque. La perte de ton enfant est impossible à oublier, tout comme cette blessure intérieure est impossible à cicatrisée. Tu peux continuer à avancer mais le temps n'efface pas les souvenirs, tout comme il ne guérit pas les blessures. Ton bébé est là, dans ton coeur, et le restera à jamais. Ce lien ne peut se briser. Taire son existence n'est pas la solution. Tu as le droit de vivre tes émotions, de les exprimer, de pleurer. Tu peux avancer en vivant ces émotions, mais pas en les bloquant. Tu restes une maman malgré tout. Ce n'est pas de ta faute. Tu n'avais pas le contrôle sur ce qui c'est passé, tu n'as pas décidé de perdre ton bébé. Tu n'as pas décidé que cela se produirait ainsi. 
Tu es forte. Courage, et n'oublies pas: je suis là pour toi, peu importe ce qui ne vas pas, peu importe le moment de la journée. 
Âge: 22 ans
Taille: 1m52
Poids: 110 lbs
Objectif: perdre 10 lbs et me rétablir
Tca: anorexie restrictive non diagnostiqué
Autres: tda, TAG, trouble panique, tpl, toxico en rétablissement
Excessive dans l'âme

23 appréciations
Hors-ligne
Je n'ose imaginer ta peine et ton chagrin.
Ceux qui te disent d'oublier n'ont pas idée de ce que représente la perte d'un être cher.
Prends le temps de faire ton deuil. C'est d'autant plus difficile que tu n'as de souvenirs ou de photos auxquels te raccrocher. Juste des espoirs déçus.
Mais tu peux tout recommencer. Tu peux tout reconstruire. Petit à petit. Pierre après pierre. Pas après pas.
Prends du temps pour toi. Lache cette culpabilité qui t'etouffe. Ce n'est pas ta faute. Tu as la droit de vouloir vivre encore. D'espérer être heureuse de nouveau.
On est là pour toi. Bon courage. :bisous1: :bisous1: :bisous1:
Age : 31 ans
Taille : 1,73 m
Objectif poids : 55 kg
TCA : BNV + anorexique restrictive

760 appréciations
Hors-ligne
merci les filles...ici personne ne semble comprendre tout le monde me demande de passer  a autre chose...et d'autre dans l'optique de m'aider m'ont dit des choses qui n'ont fait que tout agraver...merci encore....vos messages m'ont fait pleuré

23 ans hyperphagie, dépressive et dépersonnalisation...j'écrit aussi comme une enfant de 8ans...1er objec

506 appréciations
Hors-ligne
Ma belle, ça doit être tellement dur.. Les filles ont tout dit, les gens ne comprennent pas, je ne peux pas vraiment comprendre non plus mais sache que je suis là comme les autres. On est là pour toi  Je pense qu'un enfant ça s'oublie pas, on vit avec, on pense à lui et même si il n'est plus là on garde son empreinte à jamais. Comme marqué au fer rouge. Mais comme l'a dit @perle@ tu peux vivre avec, continuer à avancer sans l'oublier Alors ne réprime pas tes émotions, sois plus gentille avec toi-même parce que tu es une fille incroyable et je sais que tu réussiras à tout reconstruire, doucement mais sûrement. Je t'envoie pleins pleins pleins de bisous  
16 ans- objectif 60kg- scarification

2788 appréciations
Hors-ligne
Courage poulette. Des pensées et des bisous.... 
Age:26 ans Taille: 1,67m
Poids le 01/05/2015= 60,9 kgs! Poids le 01/07/2015=58,4 Objectif: 53 kgs et plus jamais de crises
Boulimique et hyperphage, Stressée et angoissée de la vie

91 appréciations
Hors-ligne
Oh ma belle, j'imagine ton chagrin et le partage.. C'est idiot de dire à quelqu'un qui a perdu un être cher que "ça va passer" bien sûr que non ça ne passe pas, la douleur s'atténue juste, mais elle est toujours présente, on oublie jamais qu'on a eu mal. Je ne sais pas vraiment quoi te dire, si ce n'est de poser ton verre de vin qui ne te rendra pas du tout les idées plus claires, je te souhaite pleins de courage, nous sommes là pour toi, pleins de pensées positives pour toi, prend soin de toi 
16 ans - 1m62 - restrictions/crises - dépressive - but: 42kg.

"à la recherche de la perfection"
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie TCA déprime.com.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1870 autres membres