TCA's world

TCA's world

infirmiere et diagnostique

16 appréciations
Hors-ligne
aujourd'hui j'ai eu le courage de parler de mes doute ou plutôt de ce de mes amies sur mon alimentation et j'ai reçu une réponse pas trop positif
je lui ai parler de l'homme qui m'avais fait des attouchements a mes 12ans et ce que je pensais de mon corps et de mes habitudes alimentaire
elle ma dit que ce traumatisme d'enfance que j'ai oublier pendant toutes ces années( années de déni d'après elle) a causer un trouble alimentaire qui a exploser quand j'ai retrouver mon ancien journal (que j'ai jeter dans la poubelle commune)et qu'il faut que j'ai un suivi psychologique et parler avec l'assistante sociale
elle veut aussi que j'en parle avec ma mère avant mardi si je ne le fait pas ou que j'ai du mal elle pourrai le faire a ma place 
j'ai envie de dire :une chose en plus de faite mais sa va un peut vite pour moi je ne suis pas sur d'être prête a accepter ce trouble alimentaire que j'aurai depuis pas mal de temps sans le savoir a ce que j'ai compris (je ne connais pas ces maladie avant mes 15ans mais je lai ai surement depuis plus longtemps)
je ne suis pas prête a le dire a ma mère j'ai du mal a réaliser cette nouvelle et j'ai très très peur de sa réaction face a sa et sur le fait que je lui en ai pas parler
je suis si perdu et terrifier sa va trop vite pour moi et je ne veut pas qu'on me fasse prendre du poids ni qu'on en parle a ma mere en plus elle veut que je porte plainte pour l'homme en chaise roulante  

Dernière modification le jeudi 06 Juin 2019 à 20:03:37
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir,

C'est très bien si tu as réussi à parler de tout ça à quelqu'un. C'est un très bon début, car c'est en en parlant que tu vas pouvoir comprendre ce qui s'est passé pour toi, débloquer des choses, répondre à certaines de tes questions, et aller petit à petit vers l'acceptation, la guérison et la résilience. Je suis sûre que tu en es capable.

Bien sûr, parler de toutes ces choses qui te font du mal et remuent de mauvais souvenirs ne doit pas être plaisant, mais tu l'as fait. Accepter le diagnostic, c'est pareil. Évidemment, ce n'est pas simple de se dire que ce qui est normal pour soi, notre quotidien, ne l'est pas pour le reste du monde, que c'est dangereux, qu'il faut changer. Ce n'est pas simple à admettre, ni de changer, d'ailleurs. Dans un premier temps, tu peux respecter les pensées de cette infirmière, te dire "okay, elle pense ça". Puis, te demander pourquoi, essayer de te mettre objectivement à sa place, et tu verras qu'il y a un problème, peut-être sans l'identifier, mais tu le verras. Dans les troubles alimentaires, on est souvent dans le déni. C'est subjectif, les goûts, les besoins en nourriture, l'appétit. Du coup, on ne se rend pas facilement compte lorsqu'il y a quelque chose de déraisonnable. Je suis sûre qu'en te posant les bonnes questions, tu réussiras à l'accepter.

Pour ce qui est d'en parler à ta mère, je pense aussi que tu devrais le faire. Ta mère pourrait t'aider à accepter le diagnostic et à te sortir de la maladie. Tu sais, tu ne peux pas contrôler ce que pensent les autres, leurs réactions, leurs ressentis, leurs visions des choses. Tu ne peux pas prévoir d'avance ce que te diras ta mère, ni ce qu'elle fera, ni ce qu'elle pensera. Au pire, elle ne te croit pas et se fâche un peu. Retour à la case départ. Au mieux, tu gagnes une alliée précieuse. Tu n'as rien à perdre. Essaye de lui en parler, dis-le comme ça vient, ne cherche pas à choisir le bon moment, il n'y a jamais de bon moment pour annoncer ce genre de choses. N'attend pas d'être prête, d'être sûre ou quoi que ce soit. Si tu as besoin que l'infirmière le dise à ta place, si ça te rassure de ne pas être en face d'elle quand elle l'apprendra, vas-y. Il va bien falloir qu'elle le sache. Plus elle l'apprendra tard, pire ce sera.

Pour ce qui est de la prise de poids, je ne veux pas dire que je suis contre, mais c'est inutile si ton poids n'est pas dangereux pour ta santé. Guérir, ce n'est pas prendre du poids, c'est penser différemment, appréhender son corps différemment, faire la paix avec soi-même. Et puis à quoi bon te faire prendre du poids si c'est pour que tu le reperdes directement après ? Tu verras ça lorsque tu iras mieux, c'est plus logique, ça te fait une source de stress en moins.

Enfin, pour l'homme à la chaise roulante, seule toi peux savoir ce qu'il te semble bon de faire. Ce qui est juste et utile pour toi.

En espérant t'avoir aidée.
Plein de courage à toi 🍀
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
je ne prend pas trop sa au sérieux j'ai l'impression que ce n'est pas si grave. Pour moi, être malade ne m'arriverai jamais je pensais que c'etait comme pour les maladie virale 
j'ai un très bon système immunitaire et je ne suis presque jamais malade et dans ma tête  sa marchait pareil meme si c'est débile 
je crois que je vais demander a l'infirmière d'en parler a ma mère car sa me fait trop peur 
et qu'elle la croira plus facilement que moi
le pire dans tout sa c'est que maintenant que je suis fixer j'ai encore moins envie de m'en sortir, de manger ,de faire des sortie avec mes amies et la nourriture me dégoute encore plus je ne sais pas si c'est psychologique 
en plus je suis hyper émotive et je suis a fleur de peau  depuis ce rdv 
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Je comprends ce que tu ressens, c'est normal, il faut se faire à cette idée. Mais tu sais, même si c'est une maladie différente de celles dont te protège ton système immunitaire, c'est une maladie très dangereuse pour ta santé. Il faut prendre ce diagnostic au sérieux, même s'il te semble compliqué de le faire pour différentes raisons.
Tu as raison de demander à l'infirmière d'en parler à ta mère, comme ça tu es sûre que ce sera fait et que ta mère y apportera du crédit.
C'est psychologique, tout ça, oui. Tu as un diagnostic, quelque chose qui confirme et qui donne du crédit et de la légitimité à ton comportement. Ça lui donne de l'identité, ça le rend vivant, ça le révèle comme une partie de toi. Pourtant, ce n'est pas le cas. Ce n'est pas une partie de toi. En aucun cas. La maladie, c'est nuisible, ça affaiblit, et surtout, ça annihile quelque chose en toi. Essaye de te dire tout ça, de penser à de bons souvenirs liés à de la nourriture, comme des anniversaires, des repas de famille, un plat que tu adorais petite, sors avec tes amies, même si tu manges moins qu'elles, fais-toi plaisir !
Et c'est normal que tu sois dans cet état, tu as vécu quelque chose d'éprouvant. Cela te passera lorsque tu seras dans l'acceptation.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
j'ai un peu du mal pour l'instant a voir le danger dans ce que je fait  et j'ai l'impression que tout le monde se ligue contre moi pour me faire manger 
,aujourd'hui il y a eu 2 gouter au lycée ,je n'ai pas pu manger ni pendant ces moments de fête ni pour les heurs ou tout le monde mange en ce moment (matin midi soir )en gros j'ai manger les 3/4 d'une salades et une boucher de poisson pané sans rien d'autre depuis ce matin et c'étais gênant de voir tout le monde manger ,sa me donner des nausée e je m'énervait moi meme 
je ne suis pas sur de vouloir guérir ,en faite je ne comprend meme pas comment je doit faire ni pourquoi car je suis bien comme sa ,je suppose que sa fait parti de la "maladie"
j'aurais aimer que sa ne se passe jamais je regrette de lui en avoir parler 

Dernière modification le vendredi 07 Juin 2019 à 22:55:48
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Le danger, c'est que ton corps a besoin d'une certaine quantité et d'une certaine diversité d'aliments, sans quoi il ne peut pas fonctionner correctement, ce qui peut amener de nombreux manques et carences à l'origine de pertes de mémoire, d'auto-digestion, de fonte musculaire, de malaises, de tachycardie, ou encore d'un cœur qui bat trop vite ou trop lentement, ce qui peut mener à un arrêt cardiaque. Entre autres. Il y a aussi des pertes d'ongles et de cheveux, des disfonctionnements hormonaux, des disfonctionnements du système digestif, et plein d'autres choses. C'est très grave pour ta santé, tout ça. Je l'ai vécu. Quand ton cœur bat à 156 battements par minute au repos dès le réveil, je t'assure que ça fait peur. J'espère que tu vois le danger, maintenant. Tes proches le voient certainement, ce pourquoi ils veulent te forcer à manger pour t'éviter tout ça. Ils se font du soucis pour toi. Que tu ne manges pas pendant les goûters de fin d'année, c'est une chose, ce n'est pas grave, mais que tu ne manges pas pendant les repas en est une autre. Essaye de manger ne serait-ce deux bouchées de plus que d'habitude à chaque repas. Bois un petit quelque chose, mange un fruit le matin. Essaye de te faire violence le midi. Le soir, mange un peu de salade ou de soupe, c'est léger, ça passe tout seul. Et petit à petit, essaye de rajouter un peu à chaque repas. Si tu manges équilibré, tu peux rester mince tout en gardant ton corps en bonne santé. Personne ne te demande de manger comme six, juste de manger comme une seule personne pour maintenir ton intégrité corporelle. Je vais te dire un secret : j'essaye de guérir depuis quelques semaines. Ce n'est pas ça, le secret. Le secret c'est que pour guérir, j'essaye juste de prendre du poids. Je mange beaucoup plus qu'avant. Ça ne sert à rien. La nourriture me dégoûte toujours autant. Hier, c'était le dernier jour de cours d'une classe de terminales techniques, qui ont déjà passé le bac. Dans la cantine, toutes les classes de term, dont la mienne, faisaient un bruit incroyable. Je ne supporte pas de manger, et manger dans ce bruit m'a mise terriblement mal à l'aise, donc je suis partie. Je n'ai mangé qu'un morceau de pain. Et quand je me pèse, je suis habillée, et j'ai deux livres de cours dans les bras pour me rajouter du poids, pour me rassurer, me dire que je guéris parce que je prends du poids. Mais c'est ce que pensent les gens, que pour guérir, il suffit de grossir. Nous deux, on sait très bien que c'est faux. Pour guérir, il faut prendre confiance en nous, apprendre à regarder notre corps autrement, recommencer à trouver du plaisir dans la nourriture. Et surtout, il ne faut pas rester seule. Parce que moi aussi, si je n'avais pas de soutien, je ne voudrais pas m'en sortir. Pour autant, il le faut, parce que c'est dangereux pour notre santé. Tu as bien fait d'en parler, même si tu n'en as pas l'impression, parce que tu t'es probablement sauvé la vie.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
je sais tout ces danger mais je ne suis pas sur que mon cas soit aussi critique a par peut être les carence la perte de cheveux et ongle , micro perte de mémoire et les étourdissement que j'ai de temps en temps mais ce n'est pas comme si je devais absolument me faire hospitaliser.

on me rend dingue quand je sort avec mes amies car soit il me regarde l'air de dire " allez stp mange sa m'inquiète " soit il me dise " pourquoi tu mange plus c'est débile de compter tes calories et ta pas besoin de maigrir" ou pire" si toi tu doit maigrir imagine donc moi ,je doit prendre sa comment?" donc je n'ai pas trop envie d'entendre ces remarques et donc je ne sort plus manger dehors avec personne 

puis je ne veut pas manger ,je ne ressent pas la faim , je n'en ressent pas le besoin car je ne me sent pas mal, un peu faible de temps mais c'est pas alarmant  en temps et j'ai des douleurs a l'estomac depuis jeudi qui me donne encore moi envie de manger que dab'  et en plus sa me fait peur ,je maudit les heures de repas comme si la mort m'y attendait ..
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Peut-être que ton cas n'est pas aussi critique, et heureusement, c'est vraiment bien, mais tu as quand même des conséquences de ta malnutrition. Ça pourrait devenir pire dans le futur, si tu ne fais rien. Crois-moi, je ne veux pas t'embêter, je ne suis personne pour te faire la morale, c'est juste que je donnerais n'importe quoi, vraiment n'importe quoi, pour pouvoir empêcher quelqu'un de vivre ce que j'ai vécu. C'est affreux. On n'a plus de vie. On survit. On prie pour que ça aille mieux pour qu'on puisse reprendre de plus belle. On préfère mille fois mourir que prendre un gramme. On est menacé d'hôpital. On pourrit la vie de notre famille. Et un jour, on se réveille avec un mal atroce dans la poitrine, le cœur qui bat tellement fort qu'on ne peut pas le supporter. On se pète la tête par terre. Trois fois de suite. On tombe dans les escaliers plus qu'on ne les descend. Ça fait peur, le cœur qui bat à presque 200 battements par minute et les 4 de tension. Et l'hôpital toutes les semaines aussi, ça fait peur. Alors que moi aussi, il y a quelques mois, c'était seulement un peu de fatigue, des ongles et des cheveux qui cassent, des petits vertiges.

Tes amis se font du soucis. Ils n'ont pas plus envie d'avoir à te dire ça que tu n'as envie de l'entendre. Ils aimeraient bien que tu puisses passer du temps avec eux sans te prendre la tête avec la nourriture. Et puis, oui, ils doivent mal le prendre, se sentir mal à l'aise par rapport à leur poids et à toi qui veux en perdre alors que tu es plus mince qu'eux. C'est malaisant, je t'assure. Tout le monde est en surpoids chez moi. Ils ne comprennent pas non plus. Même maintenant que j'essaye de m'en sortir, pour eux c'est juste que j'ai arrêté mes caprices. Et c'est dur, les remarques, oui. Les "non mais laisse-la manger ce qu'elle veut elle peut se le permettre", "mange un dessert", "t'as rien mangé tu te fous de ma gueule ?!", "tu manges rien, tu nous fais pas plaisir, donc je vois pas pourquoi nous on te ferait plaisir", "si toi t'es grosse, nous c'est quoi ?", "tu manges lentement pour moins grossir, c'est ça ?", "dis-le si c'est pas bon", "c'est pas de la merde non plus" et j'en passe. Pour autant, il faut passer outre et aller de l'avant. Fais comme si personne ne te disais rien, mange ce qui te dit sur le moment, même si c'est en moins grosse quantité que les autres, que ça fait grossir, que ça te dégoûte en même temps que ça te fait envie. Tu ne peux pas revenir à la normale du jour au lendemain. Et ne te prive pas de manger avec du monde, au contraire, c'est plus convivial, ça ouvre plus l'appétit, et ça t'aidera. Essaye de ne pas focaliser sur les calories, dis-toi que tu pourras toujours faire du sport le lendemain, manger plus léger le soir ou le jour d'après, et qu'au pire, tu auras pu passer un bon moment avec des gens que tu aimes.

C'est normal que tu ne ressentes plus la faim, ton estomac a trop rétréci, à force que tu ne manges que très peu. Pour autant, ton corps a toujours aussi besoin de nutriments qu'avant. Essaye de te forcer un peu, surtout qu'à force, tu risques d'être très fragile de partout, et de ne plus pouvoir digérer quoi que ce soit. Tes douleurs d'estomac viennent justement du fait que tu le maltraites. Essaye de manger. Fais une liste de ce qui te ferait plaisir pour que tes parents t'en achètent. Il doit bien y avoir quelque chose. Tu as besoin de manger. La mort t'attend si tu ne manges pas.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
j'aimerai éviter sa au max mais je ne me voit pas arriver jusqu'à la en tout cas j'en suis encore loin
je me sent coupable de devoir faire subir sa a ma famille, ma mère et ma tante on vu que je n'avais pas bc manger aujourd'hui et que le pantalon que je portait étais trop grand elles on dit que j'avais maigri et ma tante ma engeler parce que j'ai refuser un chocolat alors que dab' je meure pour en avoir un. elle ma dit que c'étais des caprice et que je voulais juste faire chier a refuser mais elle me regardais bizarrement meme si elle ne doit pas réaliser ce qui se passe en vérité 
je te jure que j'essaye de manger mais je repense a ce tas de graisse qui me sert de corps ,a ces formes qui me dégoute meme si j'ai la tète qui tourne je n'y arrive pas ,c'est plus fort que moi après j'ai la nausée et étant émétophobe j'angoisse a l'idée meme que je ne pourrai pas éliminer sa et que si je mange je vais devoir rester avec l'envie de vomir sans être capable de le faire et sa empire tout alors ne plus manger m'arrange et me fait du bien meme si c'est mal et que sa m'empêche de profiter du peut de repas de je fait je préfère ne pas manger pour ne pas grossir et avoir la nausée a chaque boucher avaler
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Ta famille se fait du soucis pour toi, c'est normal. Ça fait peur, de voir l'état de quelqu'un qu'on aime se dégrader. On pense souvent que les seules victimes de ces maladies sont les malades, mais il y a aussi les proches. Ça les détruit, eux aussi. Tu sais, un seul chocolat n'a jamais fait grossir qui que ce soit. Ce sont les excès qui font grossir. Il faudrait que tu en manges au moins une dizaine pour que ça se remarque sur ton poids. Tu peux manger de tout. Et, petit secret, en te privant comme ça de nourriture, tu ne maigris pas d'une façon saine, et ton corps risque de stocker beaucoup plus à chaque fois que tu mangeras de petites quantités, alors que si tu augmentes les quantités, en mangeant sainement, tu vas rester mince, tout en prenant du bon poids, comme du muscle ou de la bonne graisse, celle qui ne se voit pas physiquement. Tu sais, pour être plus fine, il faut peser plus lourd. Prend du muscle, ça te fera du bien. Quand tu manges, parle avec quelqu'un, ça t'empêchera de penser à ton corps. Tu n'es pas obligée de vomir pour éliminer. Tu peux faire du sport, tu élimineras plus sainement. Tu peux manger des épices, aussi, et des pommes à la fin de tes repas. Il y a plein d'aliments qui ne font pas prendre de poids, ou alors très peu, que tu devrais manger pour te maintenir.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
ce chocolat je l'ai refuser parce que je n'avais pas faim mais comme je n'avais pas faim toute la journée sa la énerver et puis dans la famille quand tu est inviter tu ne doit pas refuser ce qu'on t'offre a manger c'est pas polis du coup c'est assez compliquer
je sais bien que les famille sont aussi bouleversées pas la maladie de leurs proche et c'est pour sa que j'ai autant de mal a leurs dire j'ai honte de moi et je veut pas rajouter des problème en plus et je ne suis pas sur aussi qu'ils considèrent sa comme une maladie 
j'ai repris le sport mais niveau nourriture je n'arrive pas a finir une salades meme si je sais que c'est pas sa qui va me faire grossir je n'ai pas faim et je suis remplit au bout de la moitié avec un peut d'effort et si c'est le seul truc que j'ai manger dans la journée
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
C'est normal que ça énerve, tu te rends compte ? Tu passes la journée avec ta nièce et dès le début elle te dit "désolée Tatie mais j'ai pas très faim", ça embête, surtout s'il n'y a pas d'effort qui est fait pour manger un peu de tout, même par politesse. Parce que c'est ce genre d'efforts qui est attendu dans la famille, surtout s'ils ne sont pas au courant de la maladie, et même s'ils sont au courant, ils ne comprennent pas forcément, ils ne peuvent pas se mettre à la place des malades, ça leur semble aberrant tout ça. C'est sûr que c'est compliqué de refuser de manger quelque chose chez de la famille, mais ça l'est encore plus pour ceux qui invitent, surtout si tu avais une réputation de bonne mangeuse avant la maladie. Il faut trouver un juste milieu. Bien sûr, c'est difficile de retrouver l'appétit, ton estomac est rétréci à cause des faibles quantités que tu ingurgites, donc tu as moins faim qu'avant, mais il va falloir le ré-élargir, donc manger progressivement un peu plus, pour retrouver un meilleur appétit. Donc ça veut dire te forcer à manger une ou deux bouchées de plus à chaque repas, de jour en jour, même si ça reste peu, ça sera toujours plus que la veille, et à force, tu auras plus d'appétit. Essaye de boire de l'eau au citron, l'acidité du citron ouvre l'appétit et favorise la combustion des mauvaises graisses, donc c'est double bénéfice. Et pour ce qui est de la maladie, il n'est pas important que toute la famille soit au courant, seule ta mère doit l'être au minimum. Reparles-en avec l'infirmière, qu'elle le lui dise.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
de toute façon mardi je vais être convoquer chez l'infirmière et peut être meme avec l'aide social et je lui dirai que je n'arrive pas a en parler a ma famille 
hier toute la journée j'ai essayer de prendre ma tante a part pour lui dire ou hier soir d'en parler avec ma mère mais soit elle étais trop occuper et me faisais boulée soit elle s'énerver pour des histoire de famille alors j'ai lâcher l'affaire et je me suis dit qu'elle écoutera plus l'infirmière que moi de toute façon 
j'ai du mal a me dire déjà que je suis "malade" ,que j'ai une trouble alimentaire alors me dire que je doit manger plus alors que pour moi je mange déjà beaucoup en tout cas plus que dab' sa va être compliqué parce que ce que ma famille mange est de la mal bouffe et j'ai encore moins envie que le peu que je mange soit de la mal bouffe ,la salade ,les fruit j'en mange autant que je peut mais j'ai pas envie de gâcher mes effort a faire plaisir a ma famille en mangeant que du chocolat ,des tacos ,des kebab ,,des briques et toutes cette nourriture remplis d'huile, sucre ,de gras , etc.… 
j'ai dit que après avoir purifier mon corps avec le ramadan je n'avais pas envie de tout gâcher mais elles en ont rien a faire de ce que je veut
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
C'est vrai que tu n'as pas bien pu trouver de temps pour en parler à ta famille, c'est dommage. Tu as raison de compter en parler, et c'est sûr que ta famille écoutera plus facilement l'avis de personnes compétentes pour en parler.
Je comprends que dans un contexte alimentaire comme le tien, il soit difficile de faire des efforts pour guérir. Pourtant, il va falloir essayer. Peut-être soumettre des idées de repas à ta famille ? Accepter de manger un petit peu de malbouffe en sachant que tu te rattraperas après ? Tu as parlé de ça à l'infirmière ? Je pense que ça ira mieux quand ta famille sera au courant, elle acceptera mieux de faire des compromis.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
j'ai déjà proposer de manger des truc plus diététique genre salade ,fruit , ect. Mais elles se foutre de moi quand je leurs propose et quand je ne leurs demande rien et que par exemple on est a Flunch et que je prend de la salade elle me regarde mal et me disent de faire un effort pour une fois qu'on mange dehors et de prendre un plat en plus sauf que je le mange pas et qu'elle se plaigne du gâchis et quand je mange de la mal bouffe et que je fait du sport elle me dise d'arrêter mes conneries ,que j'en ai pas besoins et d'aller réviser plus tôt que de perdre du temps
j'espère que sa s'arrangera avec le temps et la vérité 
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
C'est certainement leur façon de te signifier qu'elles se font du soucis pour toi. Même si elles s'y prennent mal, c'est sûr. Pour ta famille, c'est apparemment normal de mal manger, et tu étais pareille avant, donc ça peut les choquer que tu veuilles changer ça, puisque c'est votre quotidien. Et puis ça surprend encore plus venant de quelqu'un de mince, d'autant plus que dans l'imaginaire collectif, les minces ont la capacité de pouvoir manger tout et n'importe quoi sans grossir et en usent. Il est important que ta famille soit mise au courant rapidement de ta situation.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
ba leurs façon de se faire du soucis me blesse meme si je les comprends ..mais elles devrais se rendre compte du coup que y'a quelque chose qui cloche
mais tout sera révéler demain ou dans la semaine sur meme si je ne suis pas sur d'être prête.. sa sera mieux que de subir leurs critique ..enfin je crois 
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Je comprends. J'espère que tu pourras en parler avec elles très bientôt.
Tiens-nous au courant dès que ce sera fait, n'hésite pas à nous dire comment ça s'est passé, ce que tu as ressenti, tout ça !
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
j'ai eu mon rendez vous ce matin avec l'infirmière et l'aide social. Elle vont apeler ma mère jeudi pendant mon épreuve de bac et prendrons rendez vous avec ma mere le vendredi pour lui parler
elle veulent que je vienne mais je ne suis pas sur d'en avoir la force et sa me fait peur ,la réaction de ma meme est soit parfois très impulsif ou elle me regardera avec insistance et c'est terrifiant 
elles disent aussi que le suivi psy est nécessaire pour restaurer mon image qui est mauvaise a tord donc je n'y échapperai pas...
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
C'est super si elles ont prévu d'appeler ta mère jeudi, plus vite ça sera fait, mieux ce sera ! Et si tu as peur de la réaction de ta mère, ce qui peut se comprendre, il vaut mieux que tu n'assistes pas à ce rendez-vous. Cela ira mieux pour toi. Et je suis d'accord en ce qui concerne le suivi psy, c'est ce qu'il y a de mieux à faire pour ton cas, et ça te fera du bien de pouvoir parler en toute franchise à quelqu'un qui sait de quoi tu parles.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
je vais devoir aller parler de cet homme ,porter plainte ,en parler avec ma mere ,l'infirmière,un psy ,un flic ou peu etre plusieurs alors que tout ce que je veut c'est l'oublier, effacer cette partie de ma vie a jamais et en parler autant ne va pas m'aider a part m'aider a détester encore plus mon corps et me donner encore moins envie de manger et "guérir" de cette sois-disant maladie que je n'ai pas 
si je suis malade je doit le sentir, le savoir alors pourquoi je ne m'en rend pas compte ,pourquoi je trouve sa normal,pourquoi manger comme je le fait me ne fait pas de mal au contraire m'aide a maigrir,comment sa se fait que je suis la seul a ne pas comprendre ce qui m'arrive
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Tu sais, ce n'est pas une mauvaise chose. Porter plainte, ça va conduire à un procès, et donc à l'obtention de la justice pour toutes les victimes de cet homme. C'est énorme. C'est un soulagement, de se dire que l'homme qui vous a fait du mal ne pourra plus nuire à personne, même si le mal est fait pour vous. C'est comme ça que tu vas pouvoir te reconstruire, et tourner la page. Tu ne t'en rends pas encore compte, mais psychologiquement, savoir que ton agresseur est hors de portée de te nuire, ça va changer ta vie. Tu vas pouvoir effacer cette partie de ta vie sereinement.
Et si tu ne ressens rien, c'est parce que tu es dans le déni, ça fait partie de cette maladie, je l'ai été pendant des années, pour moi aussi c'était normal, moi aussi je maigrissais, moi aussi j'étais bien, mais moi, ma famille n'a jamais été au courant, et m'en voudra toute ma vie d'en avoir parlé à tout le monde, sauf à eux. Tu dois te rendre compte de ta chance, et aussi tu fait que tu peux maigrir sans tout ça.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
ma mère a découvert par je ne sais qu'elle miracle que j'ai parler d'un problème d'alimentation avec l'infirmière mais elle pense que je ne suis jamais aller la voir que je suis une menteuse qui veut juste que l'on s'intéresse a moi et recevoir de la pitié mais que je mange tout a fait normalement et que j'aime juste m'inventer des problème 
elle pense que tout l'argent qu'elle me donne de temps en temps pour manger dehors quand je ne peut pas rentrer je l'utilise pour manger alors que pas du tout en général soit je le garde soit je le donne a un sens abris ou acheté une bouteille d'eau
 je n'ai pas su répondre a sa ,je l'ai laisser dire mais demain  elle recevra un appel de 'l'infirmière lui proposant un rdv et quand je rentrerai du bac...j'ai tres peur de sa réaction
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
C'est incroyable que ta mère ne te fasse pas confiance à ce point. J'espère que ça changera lorsqu'elle sera au courant. Sa fille a besoin d'aide, elle ferait mieux de s'en rendre compte au plus vite. Tu aurais dû démentir ses propos, peu importe sa réaction, ce qui importe est ta santé.
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
je crois qu'elle ne considère pas les tca comme une maladie ,c'est comme quand je me mutile elle dit que je vais bien et que c'est juste pour attirer l'attention ,ect...
soit elle ne veut tout simplement pas accepter que j'ai des secret qui ne sont pas facile a avouer a sa mère et que je peut tomber dans des merde comme la mutilation ou les tca parce que je ne  vais pas bien , soit elle ne veut pas comprendre comment je peut aller mal alors que je ne le montre pas et qu'elle fait tout pour qu'on es une vie enfin stable 
mais dans tout les cas c'est un problème que je ne sais pas regler...
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Je pense que c'est un peu des deux. C'est difficile, en tant que parent, de se dire que l'on fait tout pour notre enfant, qu'il a tout ce dont il peut avoir besoin ou envie, en apparence, mais que ce n'est pas le cas, et que notre enfant peut aller mal au point de se détruire. Laisse-lui du temps, attend qu'elle parle à l'infirmière et à l'assistante sociale, et je suis certaine que tout ira mieux après. Elle doit juste comprendre ton mal-être, l'accepter, et te faire confiance. Et ce n'est pas toujours simple, même avec tout l'amour du monde.
Courage, tu es plus forte que ça, et tu n'es pas seule 🍀
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

16 appréciations
Hors-ligne
on a eu le rdv chez l'infirmiere qui ne sais pas trop mal passer,au final j'ai rdv dans un centre avec une infirmiere qui va me faire un permier rdv pour me diriger vers tel ou tel psychologue 
je porterais plainte quand tout mes souvenir serons un peu plus claire et quand je voudrais en parler
ma mere ne pense pas que je suis malade physiquement mais que j'ai un soucis avec la vision de mon corps et la nourriture et elle pense que c'est normal a mon age de faire attention bref en tout cas sa s'arrange meme si elle fait attention a ce que je mange et que les service sociaux vont fouttre un peut la merde a la maison je ne regrette pas car je n'aurai jamais eu la force de lui dire seul
anissa: 1m60 17ans
poids voulu :40-38 initiale:51 acctuelle:47-46
tca: anorexie mentale diagnostiquer et bnv
autre: auto-mutilation , dépression ,sport addict

453 appréciations
Hors-ligne
Super pour toutes ces bonnes nouvelles ! Je suis contente de lire ça, tu en avais besoin ! J'espère que les choses continueront comme ça pour toi ! Tiens-nous au courant pour la suite !
17 ans / 1m53 / 36kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1786 autres membres