TCA's world

TCA's world

La place de la maladie au sein du couple

14 appréciations
Hors-ligne
Bonjour/bonsoir...! Je ne sais pas si j'ai le droit d'ouvrir un sujet de moi-même (mais je tente)

J'ai vu que personne encore n'a posté ici, alors je commence avec quelques questions qui m'intéressent.

Pour celles/ceux en couple     

1. Parlez-vous de vos TCA à votre conjoint/e ? 
2. Comment vous sentez vous vis-à-vis de votre corps avec lui/elle ?
3. Accepte et comprends t-il/elle votre maladie ? 
4. Pensez-vous que votre conjointe/e peut vous aider à vous en sortir ?

Pour celles/ceux qui sont célibataires (et les autres aussi finalement) 

1. Quelles sont vos craintes et vos espérances vis à vis de votre maladie et d'un.e potentiel.le conjoint.e ? 
2. Vous sentez vous prêtes à montrer votre corps, pensez-vous que la maladie impactera votre relation...? Dans quelle mesure ?


Si vous avez d'autres remarques à faire concernant ce sujet, n'hésitez pas. 

P.S : Je n'ai pas pris en compte les potentiels cas de "relation libre", polyamour, etc... mais bien évidemment vous avez votre place. 


Dernière modification le lundi 27 Novembre 2017 à 17:43:21
18 ans
1m61
52 kilos

Objectif : 42 kilos.

"Tout idéal en ce bas monde est masqué par la vulgarité des circonstances où il se réalise."
Boy inside

66 appréciations
Hors-ligne
J'ai un copain. Je l'aime énormément, mais je lui ai toujours caché mes TCAs.
Lorsque je suis avec lui, pas de crises, de vomissement ou de laxas, je suis bien. Je ne le vois pas souvent (il est militaire) et on vit assez loin l'un de l'autre.

Pour répondre à tes questions :
1. Parlez-vous de vos TCA à votre conjoint ?  
Certainement pas. Je ne veux pas qu'il me prenne pour une folle !

2. Comment vous sentez vous vis-à-vis de votre corps avec lui ? 
Lui, il est tout fin, pas de graisse que du muscle. Je me sens énorme à côté de lui et parfois je suis très mal à l'aise qu'il me touche là où j'ai de la graisse.

3. Accepte et comprends t-il/elle votre maladie ?  
Non il comprendrait pas, se dirait qu'il est encore tombé sur la "taré" de service. Et même niveau remonter le moral il est assez mauvais (lorsque je l'avais appelé en pleures de l'hopital suite aux mauvaises nouvelles que j'avais appris, sa réaction a été "mais pourquoi tu te mets dans des états pareils ?")

4. Pensez-vous que votre conjointe/e peut vous aider à vous en sortir ?
Il pourrait avec des "si", mais ce n'est pas lui, pas sa nature.

Tu as parfaitement le droit d'ouvrir des sujets  mais et toi dans tout ca tu en penses quoi ? 
1m60, 60 kg --> 55 kg actuel
Objectif : 50 kg puis 47 kg
Laxa, alterne crises et restrictions
Je veux aller mieux !

14 appréciations
Hors-ligne
@Minimeuh Tant que tu trouves une certaine harmonie au sein de ton couple, peu importe -il n'est pas nécessaire qu'il sache, le tout c'est d'en parler aux personnes avec lesquelles tu te sens apte à être comprise sans jugement !

Oh
De mon côté, j'ai une copine, qui elle-même est atteinte de TCA (eh ui)
Du coup : 

1. Parlez-vous de vos TCA à votre conjoint/e ?  

Du coup, oui, forcément, et elle comprend en toute logique. Mais c'est un peu compliqué pour moi de m'exprimer là-dessus avec elle, je crois que je me sens plus légitime d'aider que d'être aidée. On parle plus d'elle que de moi, sachant qu'elle a déjà vécu une hospitalisation et que son état est plus "grave" que le mien. 

2. Comment vous sentez vous vis-à-vis de votre corps avec lui/elle ? 

Du coup, mal. Je me sens grosse par rapport à elle, et ce n'est pas forcément bon mais je me surprends à me comparer à elle. Elle à le poids qui me plaît, la morphologie que j'aimerai avoir ; à cela près que je sais que c'est dangereux et ça m'emmerde qu'elle en soit là. J'ai peur d'être trouvée grosse, etc.

3. Accepte et comprends t-il/elle votre maladie ?  

Oui, bien-sur.

4. Pensez-vous que votre conjointe/e peut vous aider à vous en sortir ?

Je ne pense pas, honnêtement. C'est quelque chose de trop intérieur. Je crois être la seule à pouvoir m'en sortir, tout comme je ne peux l'aider.

Dernière modification le lundi 27 Novembre 2017 à 22:58:23
18 ans
1m61
52 kilos

Objectif : 42 kilos.

"Tout idéal en ce bas monde est masqué par la vulgarité des circonstances où il se réalise."
Boy inside
Profil supprimé

[Supprimé]

203 appréciations
Hors-ligne
Bon, pour ma part je suis aussi en couple, donc je répondrai à la première partie des questions:

✒ Parlez-vous de vos TCA à votre conjoint/e ?
Oui. Je lui confie quasiment tout, il affronte avec moi aussi bien les problèmes liés à l'anorexie qu'à la boulimie. Il se soucie énormément de la façon dont je gère les choses et de comment je me sens...
Au debut je le lui ai caché, j'avais peur qu'il m'empêche d'atteindre mon objectif de poids, qui ferait peur à n'importe qui, mais au final je me suis rendu compte que j'ai bien failli le perdre, car ça l'a beaucoup blessé, non pas que je me fasse du mal, mais que je lui cache tout un pan de ma vie, toute cette obsession, que je garde pour moi toute cette souffrance, alors qu'il a toujours été là à mes côtés. Je n'ai jamais autant regretté un acte que la bêtise que j'ai eu de croire que je pouvais garder ça pour moi, en prétendant être avec lui, quand je lui ai parlé je me sentais prise au piège, j'avais du mal à rester debout, et ç'a été aussi douloureux que libérateur, j'avais honte de moi mais au moins il me voyait telle que j'étais, il aurait pu me quitter, il a eu du mal à cicatriser de ma trahison, mais quatre ans plus tard il est là, à me soutenir plus que jamais, et je ne regrette pas de lui en avoir parlé, rien qu'en pensant à tout ces bons moments que j'aurai sûrement raté aiyabt fini par mourir sous la pression.


✒ 2-Comment vous sentez vous vis-à-vis de votre corps avec lui/elle ?
Étranglement bien, même si la gêne se fait sentir à des périodes plus qu'à d'autres, une fois ensemble il me met suffisamment à l'aise pour que je me rends compte que cela n'est que dans ma tête, que mon poids, très bas ou très haut, ne change en rien l'amour qu'il a pour moi, et le désir qui en découle. Ça me rassure beaucoup, même s'il y a bien des moments où je suis incapable de sortir de chez moi, alors là envisager l'intimité, il le compred et m'aide à reprendre suffisamment confiance en moi, pour me sortir de ces périodes.


✒ 3-Accepte et comprends t-il/elle votre maladie ?
L'accepter n'est pas très évident pour lui, le fait que je porte atteinte à ma santé l'inquiète beaucoup, mais ma santé mentale tout autant, par conséquent il accepte l'idée que je veuille perdre du poids, du fait de mon mal être, il m'encourage dans toutes mes démarches quand au fait de chercher à être mieux dans mon corps. Après est-ce qu'il comprend cette maladie ? Oui complètement, souvent mieux que moi d'ailleurs, lui n'oublie pas ce par quoi je suis passé, alors que moi je refais encore et encore les même erreurs... -_-''



✒ 4-Pensez-vous que votre conjointe/e peut vous aider à vous en sortir ?
Oui et non. Oui car bien souvent c'est intenable, et il est le seul à comprendre les paradoxes et ce qui peut paraître irrationnel dans cette maladie, sans lui il est clair que je n'aurai pas tenu toutes ces années, je ne serai sûrement plus de ce monde, n'en pouvant plus de la place que prennent ces troubles dans ma vie, constatant toutes les choses que j'ai foirées à cause de tout cet enfer...
Non, parce que je pense que s'en sortir à proprement parler, ne peut se faire que si je décide de laisser de côté toutes ces idées, cette obsession, passer à autre chose, accepter les faits. Et ça il n'y a que moi qui puisse en decider, son avis, son aide telle qu'il me l'apporte aujourd'hui ne pourrait pas tendre d'avantage à m'amener à vouloir guérir. Et pourtant... Donc ne reste que, ce que je veux/peux décid er qui puisse faire pencher la balance. Et je ne me sens pas prête à passer outre toutes ces idées de maigreur, malheureusement.

*Minimeuh, je te comprends, toi seule connait ton homme, si tu juges qu'il ne pourrait pas comprendre, c'est tout à fait normal que tu veuilles te préserver d'une douleur inutile, je te souhaite néanmoins d'arriver à t'en sortir, pour ne plus vivre sous le poids de ce secret, un poids que je sais dur à supporter. Courage ! x)

*XTought j'imagine combien ça doit être difficile pour toi de voir les dégâts de la maladie sur celle que tu aimes, et combien ça doit l'être pour elle aussi, personnellement je ne pense pas avoir la force de voir une telle souffrance, que je connais que trop bien, sur lui, je vie déjà très mal ce que je lui fais subir en étant malade. J'espère que toutes deux vous vous soutiendrez pour ne pas tomber dans les excès, quelque part partager ces troubles peut vous rendre votre couple très fort et soudé, je te le souhaite en tout cas.

*Carrie Hopeless je pense que tu dois prendre ton temps, ce n'est pas évident de ce mettre à nu, particulièrement lorsqu'il s'agit d'une maladie qui comprend le sentiment de honte (à tord je pense, mais c'est plus fort que nous), ne te force pas si tu ne te sens pas prête, ça viendra quand ça viendra, tu n'as surtout pas à te sentir mal par rapport au fait de le lui cacher, fais juste en sorte de ne pas trop souffrir, ça viendra j'espère avec le temps, et tu ne seras plus seule à affronter tout ça ^^
Age: 23 ans
Taille: 1m68
Objectif poids: 42 kg
TCA: Boulimie, Anorexie, BV, Hyperphagie..+ Orthorexie.
Autre: Hypersensibilité, TOC (Mysophobie),Bipolarité & Tendances borderlines.
"C'est dans l'ombre du monde que je me sens Lumineuse''

0 appréciations
Hors-ligne
j'avais un copain a qui j'ai tout révélé et qui m'a beaucoup aidé puis il est tombé amoureux d'une autre fille et a raconté a tout le monde mes problèmes au lycée
44kg pour 1m60
mutilation pour survire
ma graisse veut me pousser au suicide

2 appréciations
Hors-ligne
Personnellement , je ne lui en parle pas . Trouver toujours des excuses et dire qu'on n'aime pas maigrir mais que c'est mon corps qui décide etc ... 
Toute façon , on m'a rapproché de trop lui en demandé , donc je prend sur moi . YES , non je plaisante je baisse la tete chaque jour et j'avance .. En détestant être seule dans tout ça , en me disant qu'il faut protéger les autres parce que si j'en parle c'est encore plus la cata. 
Bref , je me rassure en disant que c'est mon jardin secret et que je me passione pour un truc , vu que je n'ai pas d'autres passions autour...

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1771 autres membres