TCA's world

TCA's world

Automutilation?

91 appréciations
Hors-ligne
quelqu'un d'entre vous?

pourquoi au juste?

CA AIDE A OUBLIER? ....?
Age : 31
Taille : 160
Objectif poids : moin qu'aujourd'hui
TCA : oui
Autre : I will succeed! 'SOON'

58 appréciations
Hors-ligne
Oui déjà fait, ca m'aidais à m'extérioriser sans crier, sans parler à personne, mais c'est pas une solution... En plus après ca laisse des marques... Et longtemps... J'ai encore des cicatrices après 6 ans... Ont les voit presque plus mais c'est déjà arrivé qu'on me demande comment je me suis fais ça, et c'est une question ironique car ca se voit très bien ce que c'est, alors meme si je dis c'était mon chat, je suis pas crédible ! Du coup je change de sujet.


TCA : pas de diag
Autre : Veut être parfaite pour son copain <3

177 appréciations
Hors-ligne
Celà fais deux ans que je me scarifie.
J'ai commençée au début de mon anorexie, quand je faisais pleins de nuits d'insomnie que mon corps n'arrivait pas a suivre, que j'avais mal a cause des os etc.. Depuis je n'ai pas arrêtée.
Je me coupe tous les soirs. Sa m'aide a exterioriser tous ce que je n'arrive pas a sortir par la parole.
Oui sa aide a oublier mais ce n'est qu'illusoire. Le lendemain matin les problèmes sont encores là.
Et ça augmente encore plus les problèmes. Mes bras sont juste affreux, rien ne pars. Donc je dois avoir la plus grande collection de vestes de la planète
Age : 16 ans - Taille : 1m64 - TCA : oui diagnostiqué

91 appréciations
Hors-ligne
vous ne le faites pas pour avoir plus d'attention des autres?
Age : 31
Taille : 160
Objectif poids : moin qu'aujourd'hui
TCA : oui
Autre : I will succeed! 'SOON'

177 appréciations
Hors-ligne
Pas du tout ! En deux ans mes parents n'ont rien vu. Ils l'ont découvert en août car j'ai étais en colo et ils l'ont découvert. Sinon même en cours, en sport ou autres je ne le montre jamais.
Donc a part ma famille proches (frère-soeur/parents), mes amis TRES proches (4-5) et,mon psychiatre personne n'est au courant.
Age : 16 ans - Taille : 1m64 - TCA : oui diagnostiqué

58 appréciations
Hors-ligne
Non et le jour ou j'ai des copines qui s'en sont aperçu bah j'en ai pris plein la gueule !!!

Puis depuis j'ai arrêté c'est pas bien et devoir me cacher sans arrête ca devait horrible, surtout pour les vacances en famille...


TCA : pas de diag
Autre : Veut être parfaite pour son copain <3

5 appréciations
Hors-ligne
Moi oui, c'etait pour faire culpabilisé des "amies" qui étaient vraiment pas tres tres gentille avec moi.... et apres pour me punir apres une crise.mais maintenant je ne le fait plus!

1 appréciations
Hors-ligne
Je l'ai fait pendant très... très longtemps...
J'ai commencé en me griffant jusqu'au sang, en me grattant de manière compulsive... puis j'y suis allée au cutter...
Je ne pense pas que c'était pour attirer l'attention vu que je les cachais, mais peut-être qu'inconsciemment j'avais envie que les gens le voient "par accident"...
Deux après avoir arrêté j'en ai encore des cicatrices, quand on me demande ce que c'est soit je dis que c'est mon chat, soit (si je suis plus proche de la personne) je dis "oh, erreur de jeunesse :) ". Maintenant je les recouvre par des tatouages ^^'

0 appréciations
Hors-ligne
Eh bien oui malheureusement, je ne dirais pas que ça représente une solution mais simplement le moyen de se "soulager", les premières fois les cicatrices disparaissent complètement mais par la suite elles restent. Des traits plus clairs ou plus foncés que la couleur de la peu, après 7 mois d'arrêt je peux garantir qu'elles se voient encore pour qui observe bien.
Ne pas céder à cette envie doit représenter une fierté personnelle mais je sais que c'est très dur. Ma dernière scarification remonte à 7 mois, il faut réussir à passer au dessus même si l'attrait de ce bout de verre est trop fort certaines fois. Mais l'été arrive et porter des pansements e prétextant une brûlure ça ne passe pas sur le long terme...

0 appréciations
Hors-ligne
Cela dois faire 2 ans que j'ai commencer à ma scarifier..
Au début ce n'étais que de simples coups de compas, puis les lames de rasoirs..Je peux aller bien, et du jour au lendemain, je ne vais pas bien et pendant 2-3 soirées d'affilées je le fais, mais j'ai l'impression de ne plus rien ressentir à force ce qui ne me stop pas, je suis pourtant consciente du fait que plus tard je le regretterais mais rien n'y fais.
Du coup je le cache à mes amies, parce-qu'elles ne supportent pas sa, je trouve pas la motivation pour arrêter!
HELP!

266 appréciations
Hors-ligne
coucou ,
pendant très longtemps , et mes parents n'ont rien capté du tout , pourquoi ? c'est après une épreuve que j'ai commencé parce que j'avais l'impression de plus rien contrôler (je suppose que je peux vous le dire , c'était un viol... enfin voila) . ça me donnait l'illusion de contrôler au moins une chose , le flux de sang , il n'y avait que moi qui pouvais le faire cesser ou le laisser couler et puis sont venu s'ajouter à ça mes TCA et mes parents qui se gueulaient dessus à longueur de journée et puis un jour plus difficile que les autres , je l'ai enfoncée beaucoup plus profondément , et je suis tombée, inconsciente et c'est mon meilleur ami qui m'a trouvée et qui à arrêter "l'hémorragie" , il m'a emmenée à l'hôpital et j'ai recommencé à voir un psy et ça fait presque 1 ans que j'ai arrêté et je me suis fait retirer le cicatrice au laser , même si il en reste des petites traces... Pour te dire , ça ne m'a pas vraiment soulagée, ça n'est qu'une illusion...et ça m'a détruite encore un peu plus ... alors surtout ne fait pas cette bêtise ....
en tous les cas courage mes belles , courage courage et courage , je suis la si vous avez besoin :pinkH:
21 ans/1m58/52 kg/objectif : 50/45/43..../ano-bv-depression diag

0 appréciations
Hors-ligne
Il est clair que ce n'est pas LA solution même si c'est celle qui s'impose comme une évidence. A mon avis, on n s'en sors vraiment jamais comme les TCA il faut simplement arriver à vivre avec, le temps est là pour aider. Pour arriver à surmonter ce besoin presque vital, il faut essayer de remplacer cette "activité" par une autre qui apporte les mêmes résultats mentalement pourquoi pas mais pas physiquement.

4 appréciations
Hors-ligne
Moi aussi il m'est arrivé de me mutiler. Au début, c'était quand mon père me battait (j'étais très jeune) puis plus tard suite à une rupture très difficile. Je l'ai fais pendant un an au cutter, mais personne ne voyais rien car je le faisait sur mes cuisses. C'est vrais que ça me permettais de sortir ma douleur intérieur et de la transformer en douleur extérieure. Un jour j'ai décidé d’arrêter mais depuis je n'ai plus jamais montré mes cuisses.
____Miss_____

je m'auto mutile aussi mais pas énorme non plus (le même résultat qu'une griffure de chat en faite) avec le compas pareil ça m'aide à montrer ma colère envers ce qui ce passe sans ouvrir la bouche ... Mais c'est très rare c'est vraiment quand ça va pas sinon je pleure quand c'est pas non plus énorme
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie TCHAT TCA.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1786 autres membres