TCA's world

TCA's world

Présentation

2 appréciations
Hors-ligne
Bonjours à toutes et à tous, je suis nouvelle sur ce forum et espère y trouver un remède à la solitude qui me guette depuis de nombreux mois... Je ne peux envisager d'en parler à mes proches, par honte ...

J'ai 19 ans (je vais sur mes 20 ans), 1m55 pour 52 kilos. Au lycée, j'étais très sportive et j'avais une alimentation impeccable! Je pesais 46 kilos. En entrant à la fac, j'ai traversé un grand nombre d'épreuves émotionnelles très dures à affronter. J'ai trouvé réconfort dans la nourriture ... Dès lors, j'oscillais entre périodes de restrictions et périodes où je n'arrivais plus à poser aucune limite... Je pense que mon poids a dû monter un peu plus haut que 54kg ces derniers mois, mais je n'en ai aucune certitude: j'ai réellement peur de me peser. (J'ai effectué une prise de sang il y a deux semaines, mon médecin m'a donc pesée ce jour là...)
En fait, je pense faire de l'hyperphagie depuis que je suis entrée à la fac, il y a bientôt 2 ans.

Ces derniers mois ont été les pires. Je commençais à me faire vomir (occasionnellement) fin janvier (même si cela m'étais malheureusement déjà arrivé, peut-être une dizaine ou quinzaine de fois ...), puis j'ai recommencé à manger en quantité très conséquente fin février. Je pense avoir vomi 3 à 4 fois par semaine, de mars à mi-avril... J'ai arrêté depuis et j'essaie de manger raisonnablement, mais je me fais toujours très et trop plaisir (je me ruine dans les boulangeries !), je sais juste m'arrêter avant que cela ne devienne une crise.
Cette situation n'est pas tenable, je ne me suis jamais sentie si mal dans mon corps... J'aimerais tant retrouver mes 46 kilos qui sont très clairement sains pour ma petite taille!

Je termine ici mon long paragraphe d'introduction, en espérant pouvoir trouver un peu de réconfort parmi vous... Merci d'avoir passé ces quelques minutes à me lire,
bonne fin de journée à vous.

20 appréciations
Hors-ligne
Coucou, bienvenue @Gamma@, c’est un plaisir de t’accueillir !
J’ai été très touchée par ton message et j’aimerai en savoir un peu plus. Tu dis, je cite, trouver refuge dans l’an nourriture depuis avoir traversé de nombreuses épreuves. As-tu réussis à les surmonter ? S’il te reste des choses sur le cœur, et que tu ne fais pas la paix avec toi même ni avec les problèmes qui t’entourent , il te sera très difficile de te reconcilier avec la nourriture.
Il faut aussi savoir que la restriction est un cercle viscieux : La restriction déclenche des compulsions alimentaires, puis de la culpabilite pour provoquer une nouvelle phase de restriction et ainsi de suite. Si tu ne prends pas le temps de te pardonner (ce qui est normal)et d’accepter que ton alimentation n’est et ne sera jamais parfaite et que tu as tout à fait le droit de t’accorder des petits plaisirs, manger deviendra quelque chose de plus zen et surtout plus sain
Je peux te conseiller de faire ce que l’on appelle l’alimentation intuitive qui consiste à manger à sa faim, sans horaire précis ni restriction. Si tu veux manger une glace, mange la. Tu veux du fromage ? Vas-y. Tu veux une banane ? Pas de problème. Il suffit d’apprendre à réécouter ses sensations de satiétés et ses envies. Cela demande effectivement un énorme travail sur toi même pour savoir différencier gourmandise et « besoin ». Ce que je peux notamment te conseiller c’est de faire des sports doux chez toi. Pratique du yoga, du pilate ou d’autres activités sportives si tu aimes ca. Si vraiment tu ne te sens pas apte ou motivée à en faire, no problème ! Essaye de faire des activités physiques simples et qui te fasse plaisir comme te promener un peu, enfin bref, pleins de façons de bouger ton corps sans que cela ne devienne une obsession bien évidement !
Si tu craques et fais des crises de boulimies (excuse moi si je avance un peu trop sur ta situation), essaye de comprendre leurs origines, ce qui les déclenche, comment tu peux les éviter. Tu peux essayer de voir une psychothérapeute et ou une diététicienne afin de trouver l’aide et les conseils nécessaires qui seront probablement plus utiles que ceux que je te prescrit en ce moment même.
Je comprend totalement ta situation, moi même souffrant d’hyperphagie, je me rue sur tout ce qui peut être mange, sans aucune limites.

Je te souhaite bon courage, tu vas y arriver. Si tu ne parviens pas à atteindre les 46 kg, ne t’en veux pas pour ça : tu peux parfaitement trouver un poids de forme totalement différent que celui-ci. Par exemple si tu fais du sport qui développe la masse musculaire, il est très probable que tu pèses plus que 46 sans pour autant être en surpoids. Les chiffres sur la balance ne signifient rien. Je dirais que c’est le taux de masse grasse et musculaire qui compte le plus dans le cadre d’un corps svelte et en parfaite santé :3

Bisous à toi ! Sois forte !

Dernière modification le dimanche 05 Mai 2019 à 12:25:56
Atteinte de TCA à 14 ans

15 yo
161 cm
42 kg
Vise 30 kg

| ANOREXIE MENTALE | HYPERPHAGIQUE | SUICIDAIRE | MUTILATION |

20 appréciations
Hors-ligne
Oh pardon @Gamma@ ! Je me suis permise de te tutoyer j’espère que cela ne te pose aucun problème ! Bonne journée à toi
Atteinte de TCA à 14 ans

15 yo
161 cm
42 kg
Vise 30 kg

| ANOREXIE MENTALE | HYPERPHAGIQUE | SUICIDAIRE | MUTILATION |

187 appréciations
Hors-ligne
@Gamma@ Bienvenue parmi nous!
Ida, 14 ans, Boulimie-anorexie (non diagnostiqué)
IMC départ: 24.7 / IMC actuel: 24.5 / IMC objectif: 18.1
"Come as you are, as you were, as I want you to be..."

482 appréciations
Hors-ligne
Bonjour @Gamma@,

Sois la bienvenue parmi nous. 

Il me semble qu'@Oxcas@ a tout dit.

Ton message est effectivement très touchant. Sois sûre que tu n'es plus seule, désormais. Tout le monde est adorable ici, tu trouveras le soutien dont tu as besoin.
Quoi qu'il en soit, je suis heureuse de voir que tu as un objectif sain et réalisable. @Oxcas@ a été de bon conseil, je suis sûre que cela t'aidera.

Plein de courage à toi pour la suite 🍀
18 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

4 appréciations
Hors-ligne
Salut.
want to be skinny.
Age : 17 ans.
Taille : 170cm.
Objectif poids : 30 kg.
TCA : non en tout cas pas diagnostiqué donc non pour moi.

17 appréciations
Hors-ligne
Bienvenue à toi !
Je rejoins @Eugène@ pour dire que @Oxcas@ a tout dit! Je tiens à te dire également que l’alimentation intuitive marche réellement pour la perte de poid combiné à un sport, j’ai déjà essayer pendant plusieurs mois et ça fonctionne vraiment, c’était la période de ma vie où je me suis sentie mieux avec moi même, plus saine dans l’esprit comme dans mon corps !
Mais je pense réellement que traiter le problème est plus qu’important pour adopter ce nouveau mode de vie à longue durée, car si tu ne règles pas le soucis, il reviendra d’une manière ou d’une autre. Commencer une thérapie ( pour ma part je te conseille un psy spécialisé en thérapie cognitive et comportementale) avec une nouvelle alimentation, ce serrait super :)
En tout cas, beaucoup de courage à toi 😘😘😘
ana~mia🦋
158cm
47,5kg

42 appréciations
Hors-ligne
Bienvenue
39ans,3enfants 🇨🇦
157cm (5'2")
Poids actuel: yoyo entre 38,5kg et 40.5kg
Anorexie, boulimie vomitive, dépression, trouble panique, TPL évitant
Désire la guérison plus que tout🦋

2 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, tous vos messages me font chaud au coeur, merci beaucoup!
Désolée de la réponse tardive, j'ai eu une semaine très chargée et je préférais prendre le temps de répondre correctement.

Merci beaucoup pour tous ces conseils @Oxcas@ , j'essaie d'appliquer ce que tu me dis! Je les garderai très précieusement!
C'est réellement compliqué d'arriver à prendre du recul au moment de la crise de boulimie ... Mais j'ai l'impression que c'est au dessus de mes forces, c'est si incontrôlable ...


Un exemple de ce problème de "non contrôle" avec la nourriture :
En début de semaine dernière, j'ai mangé à ma faim et je me sentais plutôt bien. Je ne mangeais pas énormément mais je n'avais vraiment pas faim.
En arrivant chez mes parents (car je viens de terminer mes examens), j'avais perdu 1 kilo. Seulement, c'est toujours la même chose, au moment où je reviens chez mes parents, je me rue sur tout ce qui est mangeable !!! À partir de là c'est une catastrophe: je regrette, je me sens mal et je reprends tout ce que j'ai perdu si naturellement ...

Concernant mes problèmes personnels, j'ai plus tendance à m'engouffrer dedans qu'à les surmonter. J'ai tenté de voir un psy mais j'y suis très réticente ...


Merci encore à vous toutes, tous vos messages me font très plaisir!

482 appréciations
Hors-ligne
Bonjour @Gamma@,

Ne t'en fais pas pour la réponse tardive, le tout est que tu aies fini par répondre.
J'espère que tes examens se sont bien passé et que tu peux désormais souffler un peu !

Je pense que ta relation avec la nourriture est le miroir de ton comportement face aux problèmes. Tu essaie de les éviter et de surmonter tes difficultés, mais dans tous les cas, tu termines par t'y ruer. Cela peut aussi être une conséquence des émotions. Tu as été stressée, maintenant, la pression se relâche, donc tu manges. Essaie d'appréhender les choses avec plus de recul. Ce n'est pas grave si tu manges différemment de ce que tu aurais voulu. Pardonne-toi, au lieu de te culpabiliser. Un travail sur le stress est particulièrement souhaitable. Et surtout, ne pense plus à la négative. Pense en terme d'affirmations et essaye de toujours trouver un point positif à chaque situation. Et, le plus important, garde ton courage 🍀
18 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1823 autres membres