TCA's world

TCA's world

Un petit nouveau

10 appréciations
Hors-ligne
Coucou je m'appelle Gabriel, je suis anorexique restrictif non boulimique et hyperactif.
J'ai trouvé ce site au hasard et j'en suis très content ^^ J'avais envie de discuter avec d'autres personnes qui peuvent me comprendre... C'est assez complexe d'être un garçon dans un monde majoritairement féminin.. 

Peu de personnes sont au courant de mon anorexie car les garçons sont souvent naturellement maigres (même si quelques années en arrière j'étais en surpoids). 
J'ai vraiment hésité à écrire sur ce forum par peur d'être rejeté ou jugé.. C'est vrai que quelques filles m'avaient déjà rejeté en disant qu'elle préféraient rester "entre filles". 
En tout cas je vous embrasse et vous remercie de m'avoir lu !

Gaby

Dernière modification le samedi 05 Mai 2018 à 00:43:28
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

1532 appréciations
Hors-ligne
Salut! Sois le bienvenu! Ici on rejette personne, on s'en fout du genre, de l'âge, de l'origine, etc. En plus on a déjà eu quelques mecs sur le forum. Donc t'as aucun souci à te faire à ce niveau-là ^.^
Age : 22 ans
Taille : 1m60
Objectif poids : 50 kg, puis 47-48 kg
TCA : oui

186 appréciations
Hors-ligne
@DarkSun à tout dis je crois,
Donc Bienvenue!
Ida, 14 ans, Boulimie-anorexie (non diagnostiqué)
IMC départ: 24.7 / IMC actuel: 24.5 / IMC objectif: 18.1
"Come as you are, as you were, as I want you to be..."

481 appréciations
Hors-ligne
Bonjour ! Bienvenu à toi ! Comme l'a dit @DarkSun@, on ne rejette personne, tu es au bon endroit, ici ! Je suis sûre que tu recevras tout le soutien et toute l'aide dont tu as besoin, ici tout le monde est super, nous sommes une grande famille ! Alors bienvenue dans notre famille, j'espère que tu t'y plairas !
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

186 appréciations
Hors-ligne
@Eugène@ Ça sonne un peut secte dit comme ça. 😁
Ida, 14 ans, Boulimie-anorexie (non diagnostiqué)
IMC départ: 24.7 / IMC actuel: 24.5 / IMC objectif: 18.1
"Come as you are, as you were, as I want you to be..."

481 appréciations
Hors-ligne
@Ida.blabla@ tu trouves ? Zut, c'est vraiment pas fait exprès, j'essayais d'être sympa et rassurante et tout 😂
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

186 appréciations
Hors-ligne
T'inquiète t'était super! 😄
Ida, 14 ans, Boulimie-anorexie (non diagnostiqué)
IMC départ: 24.7 / IMC actuel: 24.5 / IMC objectif: 18.1
"Come as you are, as you were, as I want you to be..."

481 appréciations
Hors-ligne
Rooh merci 
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Merci beaucoup pour vos réponses, et pour l'accueil dans cette grande famille :)
Je trouve ça adorable de votre part 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
De rien, c'est normal ! Tu verras, c'est toujours une bonne ambiance et du soutien comme ça, ici 
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

2 appréciations
Hors-ligne
Bienvenue Gabriel!  
J'espère que tu te plairas ici, personne ne juge ou ne rejette qui que ce soit! 
25ans - Boulimique (diagno)
1m64 - Objectif 50kg
Autre : Anxiété, dépression, agoraphobie
Göteborg, Suède

10 appréciations
Hors-ligne
merci Hibiscus ! 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
T'as vu que tout le monde est gentil ! 😊

Si je peux me permettre de te poser cette question : quel est ton âge ? Tu ne l'as pas spécifié, et c'est toujours bien de savoir l'âge de son interlocuteur, lorsqu'on aborde ce genre de sujet. Tu n'es bien évidemment pas obligé de répondre, si cela te dérange.
Et tu peux me faire remarquer que je suis indiscrète et que je ferais mieux de dormir, aussi ! 😜
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
J'avoue que j'ai complètement oublié de le mettre... Je vais me présenter un peu mieux: 

J'ai 22 ans (mais j'en fais 16), je fais des études d'art. Sinon que dire, j'ai un style très androgyne, je m'inspire de andrej pejic (le mannequin) et de taylor momsen (tellement belle). Quand on me voit en vrai je parais hyper introverti surtout que je suis très petit par rapport aux autres garçons... La plupart de mes ami(e)s me disent depuis très très longtemps que je suis anorexique mais j'ai jamais été diagnostiqué (mon poids est encore assez élevé).

(désolé de raconter ma vie) mais je voulais en profiter pour vous demander à toutes/tous si vous arrivez à tomber amoureux(ses) et si oui comment vous faites pour gérer la maladie et les sentiments ? 
En tout cas j'ai toujours voulu discuter avec des personnes qui pourraient comprendre cette souffrance du "face à face" avec un miroir... 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
"22 ans mais en fait 16" ? Très intéressant, et incompréhensible, aussi ! Bref.
Quelles études d'arts ? Pourrais-tu préciser ? Je trouve cela très très intéressant, mais ne sais pas du tout à quoi cela peut mener...
Je vois pour le reste, merci pour cette présentation très détaillée, et excuse-moi une fois de plus d'être aussi curieuse.
Je voudrais juste rebondir sur le fait que tes ami(e)s se soient rendu compte que tu étais anorexique. Comment l'ont-ils pris ? Et toi, comment as-tu pris le fait qu'ils te l'annoncent ? Qu'est-ce qui t'a décidé à les croire et à sauter le pas ? Une fois de plus, je suis indiscrète au possible, excuse-m'en, mais cela m'intéresse énormément, de comprendre les gens, leur parcours. Bref. Tu mets en avant le fait que tu sois "très petit par rapport aux autres garçons", cela doit te complexer, non ? Le fait d'être petite est ce qui a causé ma rencontre avec Ana, dois-je supposer qu'il en est de même pour toi ?

Et pour répondre à ta question, puisque j'en suis là, j'y arrive, oui. Mais c'est un amour dénaturé, souvent. Étant anorexique, je cherche la perfection. Ne la trouvant pas en moi, je la cherche chez les autres, je m'accroche à eux, et lorsque je me rends compte que j'ai choisis quelqu'un de mauvais, c'est-à-dire toujours, je tombe de haut. Je n'arrive pas à gérer le fait de ne pas trouver quelqu'un pour me comprendre et m'aider, quelqu'un de "parfait" pour moi, et d'être "malade", comme ils disent. Je suppose qu'Ana me confère une personnalité particulière qui repousse les autres. Je ne sais pas ce qu'il en est pour toi (de ton changement mental depuis que tu es avec Ana) Et puis je suis devenue "amie" avec Ana avant de savoir ce qu'étaient les sentiments (10 ans et demi) donc je suppose que c'est pour ça que je n'ai jamais eu de relation de couple. Je me dégoute, et ne me sens pas méritante.

Voilà. Excuse-moi pour mon indélicatesse, ainsi que pour mon témoignage très négatif qui ne t'apportera certainement rien.
J'espère que d'autres répondrons à tes attentes. Plein de courage pour toi  
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

950 appréciations
Hors-ligne
Bienvenue !
- 20 ans, Etudiante
- Anciennement boulimique vomitive + ano, scarifs, dépression...
- Actuellement en dernière phase de guérison : perdre SAINEMENT et DURABLEMENT mes kilos en trop!

10 appréciations
Hors-ligne
Merci pour ta réponse !

Alors excuse-moi en fait j'ai fait une faute de frappe, je voulais écrire "j'ai 22 ans mais j'en fait 16 physiquement", je fais très jeune en fait. 
Je suis dans une école où on apprend le dessin papier et numérique, la peinture, l'histoire de l'art etc. Il y a plusieurs finalités possibles (par exemple : dessinateur, modéliste 3D, etc) moi je ne sais pas encore ce que je ferais à la fin.
Ne t'inquiète pas, ta curiosité ne me dérange pas du tout, et je te remercie pour m'avoir livré une partie de ton histoire. 
Ma petite taille me gênait (puisque je prenais plus rapidement du poids que les autres, c'était beaucoup plus visible), mais aujourd'hui je m'en sert pour mon androgynie (comme je suis petit, les gens hésitent encore plus sur mon identité sexuelle). Pour toi comment ça s'est passé le rapport taille/anorexie ?

Mes amis ont été inquiets au début, comme ils m'avaient connu pesant 66 kilos quelques mois en arrière, ils m'ont parlé hyper gentiment. J'en avais conscience en fait, parce que mon père m'avait déjà fait quelques remarques sur mon alimentation ou mon hyperactivité. Aujourd'hui je mens un peu, je fais croire que je mange moins mais sainement, que je fais surtout beaucoup de sport. (les gens gardent en tête le côté positif du sport alors ils me laissent faire)

J'avoue qu'avant de connaître Ana, j'avais une certaine facilité à tomber amoureux/draguer/me mettre en couple. (Un mystère total puisque je me trouvais beaucoup trop gros 
De ce que tu me dis j'arrive à me reconnaître en certains points (le fait de ne pas mériter l'autre ou l'envie de se satisfaire de son évolution) Après je pense que c'est dommage ce que tu dis : toujours tomber sur " quelqu'un de mauvais". Peut-être que si tu avais rencontré une personne attentionnée et vraiment gentille, tu aurais réussi à l'aimer sincèrement ? Je ne sais pas, après je pense que tu es anorexique depuis biiien plus longtemps et donc que ta relation avec Ana est très différente de la mienne.

Ne t'inquiète pas, ton témoignage m'a beaucoup touché.
Courage à toi aussi 

22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, Gabriel (que j'aime ton prénom, au passage !)

C'est à moi de te remercier pour ta réponse très complète, cela me fait plaisir, je pensais plus t'ennuyer qu'autre chose, surtout que d'ordinaire, les adultes qui connaissent mon âge sont réfractaires à mon contact !  Sauf, ici, va savoir pourquoi !
Je m'égare.
Merci de corriger ta faute, c'est en effet plus compréhensible maintenant. Et faire jeune ne doit pas être un soucis, cela te servira en vieillissant 
Ton école me semble très intéressante, tu dois beaucoup t'y plaire, je suppose ! J'espère que tu réussiras en finalité à déboucher sur un métier qui te plaira, c'est le plus important !
Je te remercie de te montrer rassurant à mon égard, et il est normal que je te livre un peu de mon histoire dans le cadre de ma réponse à ta question, à moins bien sûr si cela te dérange.
Je comprends que ta petite taille t'ait gêné dans ce cas, il est vrai que la perte ou prise de rondeur se remarque plus facilement sur les gens de plus petite taille... Mais tu as su tourner cet inconvénient à ton avantage, ce qui est une très bonne chose. J'en suis heureuse pour toi.
Quant à moi, je suis née petite, suite à des problèmes de santé, et ait fini ma croissance peu avant de devenir anorexique. A vrai dire, j'ai toujours été complexée par ma taille, et c'est ça qui a causé mon anorexie. En rentrant au collège, j'ai eu des remarques disant que j'avais des formes et étais trop petite pour que cela m'aille. J'ai cependant toujours été en sous-poids. Mais ces remarques additionnées à mon complexe m'ont faite sombrer dans la "maladie". Et aujourd'hui, comme je suis toujours aussi petite, je complexe toujours autant. Sauf que j'ai pris 8cm, en perdant entre 4 et 10kg. Donc le rapport entre ma taille et ma "maladie" est toujours tendu. Je ne sais pas si cela répond à ta question comme tu le voulais.

Je suis heureuse que tu aies des proches si bienveillants à ton égard, c'est une chance que tout le monde n'a pas. Tant mieux s'ils t'ont aidé à te rendre compte de ta "maladie". C'est bien que tes proches se soient inquiétés pour toi et que ça ait eu un impact positif sur ta vie. Mais tu sais, mentir n'est pas une bonne solution, si tu veux te sortir de cette relation toxique d'avec Ana, tu dois être honnête avec tes proches, et avec toi-même. Et puis les gens n'ont tellement pas l'habitude de l'anorexie chez les hommes qu'ils n'y pensent même pas, la plupart du temps. Et forcément, pour tout le monde, le sport est quelque chose de positif, et non pas quelque chose de lié à une maladie... chez les hommes ! Parce que chez les femmes, c'est différent : mes proches ne veulent plus ou pas croire que je suis anorexique, parce que je ne suis pas sportive !

Excuse-moi, j'ai une propension incroyable à te raconter ma vie, je ne sais pas pourquoi.

Si avant Ana tu avais plus de faciliter à tomber amoureux, tout ça, c'est parce que la forte perte de poids empêche la production de ce type d'hormones, telle l'endorphine, et qu'avec Ana croît le dégoût de soi-même, et tu es tellement dégoûté de toi que tu ne peux plus rien envisager, parce que comment quelqu'un pourrait-il tomber amoureux de quelqu'un de gros ? (ce n'est pas mon avis sur toi, mais celui d'Ana, bien sûr, je ne me permettrais pas) Alors qu'avant, même si tu te trouvais gros et étais en surpoids, ces hormones étaient bien là, et tu ne te posais certainement pas tant de limites et de questions.
Je pense qu'en amour, les anorexiques sont tous plutôt similaires. Après, tout dépend de où tu en es avec Ana. Lorsque je parle d'elle, les gens croient que nous sommes un couple, par exemple.
Je comprends ce que tu veux dire. Mais les gens ne veulent pas de moi puisqu'ils ne comprennent pas et ne le veulent pas. Et de toute manière, je suis trop jeune pour être en couple, tout ça. Honnêtement, je ne sais pas du tout si je serai un jour capable d'aimer quelqu'un de manière romantique. Je pense qu'aussi gentille et attentionnée que la personne puisse être, j'ai trop peur de la décevoir, ou de me tromper sur son compte. Je suis méfiante, Ana m'a rendue paranoïaque. Et je pense aussi qu'entre Ana et moi, c'est plus complexe, plus fusionnel qu'entre Ana et toi, tu semble plus détaché, mais aussi plus attentif à elle. (D'ailleurs, chez les hommes, Ana se nomme Rex, il me semble)

As-tu pu explorer le blog et le forum ? Si oui, qu'en penses-tu ?

Merci encore pour tout, plein de courage 
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Coucou Eugène,

Merci encore une fois pour la réponse à mon message (et pour le compliment sur mon prénom). Ma mère s'appelait Gabrielle c'est de là que je le tiens 

Très franchement j'avais vu ton âge mais j'y avais même pas prêté une grande attention, je sais ce que c'est d'être considéré comme immature ou trop jeune juste à cause d'un chiffre (qui ne veut rien dire du tout !) Tu écris super bien et tu as l'air vraiment d'être d'une grande ouverture d'esprit.
Mon école me plait bien, j'ai toujours beaucoup dessiné (une vraie passion). Et toi, tu es au collège/lycée ? Tu as des passions particulières ?
Je comprends ce que tu me dis sur ta petite taille. J'ai toujours adoré les filles un peu plus petites. En fait c'est vraiment culturel l'idée petite avec des formes = "tassée", j'ai déjà entendu ça de la bouche de certaines personnes. Les gens ne se rendent pas compte que leurs paroles restent et bouleversent notre vie... 
Chez les hommes l'anorexie elle est assez différente en fait... Personnellement, le tas de gars que j'ai rencontré à fond musculation/bodybuilding, qui ne mangent pratiquement rien et se bourrent de poudre protéiné, sont aussi malades que moi. Sauf que les gens les considèrent sportifs et à la mode, contrairement à moi. C'est vraiment triste de voir que tes proches ne comprennent pas que tu peux être anorexique sans être sportive. Tu n'as jamais fait de sport, tu n'aimes pas ça ?

J'avoue que je n'avais jamais pensé aux hormones pour expliquer mon état d'esprit. Oui je crois avoir une relation assez différente avec Ana.. C'est un peu comme un coach, même si parfois je la considère comme mon amie alors que d'autre fois je la rejette un peu.. 
Je n'avais jamais entendu parlé de Rex. En tout cas je préfère m'imaginer une figure féminine (je ne sais pas du tout pourquoi). 
Je comprends cette paranoïa dont tu as parlée, c'est ce qui peut nous renfermer malheureusement. Tu as quand même du soutien ? Amical ou familial ? 

Oui j'ai regardé les articles, lu certaines discussions. C'est hyper intéressant et motivant. Il y a certains messages (qui ne me concernaient pas en plus ) qui m'ont vraiment fait du bien. 
Je vois dans ta description que tu es suicidaire, j'espère que tu arrives à trouver un exutoire pour tes soucis, ou quelqu'un à qui parler. Il ne faut pas se laisser couler, je connais. Ce genre de forum sont aussi un bon moyen de se redonner espoir.

J'espère ne pas t'avoir trop ennuyée avec ce nouveau long message 
En tout cas je te souhaite de toujours t'accrocher, et de ne pas hésiter à parler. Tu ne me gêne pas du tout, tu peux me raconter ta vie comme tu dis, sans aucun problème ! 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir !

Tu n'as pas à me remercier de t'avoir répondu, c'est très impoli de laisser quelqu'un sans réponse lors d'une conversation. Ta mère avait un très beau prénom. Je suis désolée de l'emploi du passé... Mon grand-père s'appelait Eugène, je le tiens de là. Tu te doutes que je ne m'appelle pas vraiment Eugène, dans ma vie courante.

Je suis soulagée que mon âge ne t'ait pas importé. Je n'aime pas que l'on y prête attention, parce que comme tu le soulignes, ce n'est qu'un chiffre insignifiant, le plus important est ce que l'on a dans la tête. Malheureusement, pour beaucoup, ce chiffre importe, et les gens trouvent étrange que je n'aie que des amis plus âgés que moi (de plus de 10 ans, j'entends). Je te remercie pour tes compliments, cela me réchauffe le cœur. Je fais de mon mieux pour exprimer par écrit l'infâme bouillie qui remue dans ma tête... 

Je suis heureuse que ton école te plaise, c'est le principal. C'est merveilleux que tu aies eue l'opportunité de suivre ta passion, pour un jour en faire ton métier ! Je te souhaite d'y parvenir, même si je n'en doute pas.
Je suis actuellement au lycée en première scientifique. Pour entrer en faculté de médecine, afin d'être chirurgienne en cardiologie. J'ai en effet plusieurs passions : la cardiologie, tout ce qui concerne les opérations, la psychiatrie, les maladies et pathologies cérébrales et mentales (surtout l'épilepsie, les mal nommés "surdoués" ou "génies", et la schizophrénie), ainsi que la poésie, le dessin, et les plantes mortelles et curatives, tout aussi étrange que cela soit. Il y a beaucoup de choses qui me plaisent, il en faut peu pour m'intéresser !
Je suis heureuse d'être comprise. Je côtoie énormément de gens de grande taille, qui me charrient énormément. Les gens n'aiment pas les femmes petites, cela fait vite "gros" et ce n'est pas dans l'esthétique de la mode. On m'a déjà dit que j'étais "tassée", "naine", "mal développée en longueur", ou d'autres gentillesses comme par exemple "c'est dommage que tu sois petite, t'es jolie pourtant"... Pour avoir subi tout ça, je peux te dire que tu n'as pas entièrement raison, malheureusement. Certaines personnes savent que leur parole marque leur interlocuteur et lui inflige de graves blessures, difficiles à cicatriser, mais continuent. J'ai été victime de ce genre de choses dans ma propre famille, avec mes cousins. Cela fait 5 ans que ça dure. Et ce n'est pas faute de leur en avoir parlé...
Tu as raison... Je dois avouer que je n'avais pas envisagé cet abus de sport de la part des hommes sous le même angle que toi. Il est vrai qu'ils sont aussi obsédés par leur corps et leur alimentation que toi. Mais ils sont effectivement plus valorisés que toi. Alors que le résultat est, en finalité, le même : vous êtes tous obsédés par tout cela, tous malades au même niveau. Sauf qu'eux se cachent derrière cette dénomination de "sportifs". Le monde aurait besoin d'ouvrir les yeux. Être malade n'est pas à la mode. Ces sportifs devraient être suivis pour anorexie, si l'on considère leur comportement. Mais le monde est fait de paradoxes et d'injustices.
Je ne sais pas si c'est triste, que pour eux, on ne puisse pas être anorexique sans être sportive. Je dirais que cela m'a sauvée de l'hôpital. Donc c'est un mal pour un bien.
J'ai essayé de me mettre au sport à plusieurs reprises, mais je ne tiens que peu longtemps. Je n'aime pas ça du tout, c'est le moins que l'on puisse dire, et il m'est compliqué et douloureux d'en faire, avec mes autres maladies... Mais toi, quels types de sports pratiques-tu ? Aimes-tu ça, ou te forces-tu ?

Peu de gens font le rapprochement entre les hormones et la maladie, de ce que j'en sais. Je t'avoue que cela m'a toujours paru évident.
Ana est un coach pour toi, comme pour moi au début. Ne la laisse pas s'installer, elle est perfide, parfois sèche, conflictuelle, mauvaise. Elle est de celles qui prennent sans jamais donner. Tu as besoin de quelqu'un qui donne. Ne la laisse pas te pourrir. Tu entends sa voix ? Qu'en penses-tu ? En quoi Ana est-elle une amie, pour toi ? Peut-être n'est-ce que de la dépendance affective, je ne te le souhaite pas, mais c'est possible. Avec elle, tout l'est. Et je suppose que si tu préfères t'imaginer une figure féminine, c'est pour le côté bienveillant et protecteur de la femme, qu'Ana est loin d'avoir. Et peut-être aussi parce que l'anorexie est souvent perçue comme une maladie "de femmes".
Tu es aussi devenu paranoïaque au contact d'Ana, alors, je suppose... Il ne le faut pas. À partir du moment où elle influe sur ton jugement inconscient, il devient plus difficile de la déloger. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire.
Et pour ce qui est du soutien, je n'ai que celui de ma famille d'ici, les membres du blog, et celui de quelques amis proches en dehors. Ma famille est hermétique au sujet. C'est triste à dire, mais elle préfère penser que tout va bien.

Je suis contente de voir que tu t'es quelque peu plongé dans les méandres du forum. Il est en effet très intéressant, on y apprend beaucoup de choses. Et pour ce qui est de son côté motivant, je suppose que c'est normal, puisqu'il s'agit d'un forum de soutien 😜 Je suis heureuse que certains messages t'aient fait du bien, et j'espère que d'autres à venir en feront autant. Le forum vit pour ça.
Je suis suicidaire, oui. Ça a commencé quand j'ai connu Ana, ça date. Je suis passée à l'acte 3 fois, 3 loupés. Je ne pense pas pouvoir en parler à qui que ce soit, les gens ne sont pas vraiment réceptifs à tout ça. Mais j'écris des poèmes sur Ana et mes envies, et il y en a une par jour, donc ça inspire pas mal 😊 Honnêtement, je préfère bien le prendre, cela ne sert à rien de ressasser tout cela sans cesse. Mais je te remercie pour ta gentillesse. Cela me touche. Peut-être qu'un jour, ça ira mieux. Mais je ne pense pas, alors autant vivre avec.
Mais tu dis que tu connais ça, cela signifie-t-il que tu as eu un passé suicidaire, ou que tu l'es actuellement ? Quoi qu'il en soit, tu es un jeune homme très courageux, de vivre avec tout ça. Continue de te battre !

Et ne t'inquiète pas, tu ne m'ennuies pas. Une fois que j'ai trouvée une bonne discussion, j'ai aussi tendance à beaucoup parler. J'espère que la longueur ne t'a pas rebuté.
Merci, une fois de plus, pour toute ta gentillesse vis-à-vis de quelqu'un que tu ne connais pas. Ce n'est pas quelque chose dont j'ai trop l'habitude, même si je commence à m'y faire, avec ce forum.
Je te souhaite toute la force nécessaire à combattre tes démons. Tu es plus fort qu'eux, mais eux ne le savent pas encore. Puise dans ta différence pour en faire ta force, cela te fera du bien. Tout plein de courage pour toi, et n'hésite pas non plus à parler, personne ne te rejettera jamais, ici ❤😘
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir, content de te lire si vite 

C'est vraiment cool d'avoir tant de passions, et c'est vraiment super ton projet professionnel ! Pas trop dur la première scientifique ? (j'étais en littéraire ahah) 
C'est trop triste que certaines personnes se rendent comptent du mal qu'ils font mais continuent quand même. Je suis désolé que tu ai eu à subir ça. 
Tu sais à la base je suis pas du tout sportif j'ai toujours détesté ça, surtout que je suis asthmatique... Mais je m'y suis mis, j'en fais entre une heure et trois heures par jour. Je cours, fais du vélo d'appartement, des exercices de type fitness ou yoga aussi. Je suis inscrit à des cours de danse aussi (où je suis le seul mec encore ). Franchement à part la danse et la course une fois sur deux, je déteste toujours ça... Mais j'ai conscience que ma perte de poids et surtout ma perte de centimètre vient de là.

En fait ma relation avec Ana est vraiment particulière, j'ai parfois un peu de mal à l'expliquer. Je lui écris des lettres ou lui fais certains dessins, parfois j'ai l'impression de l'entendre parler lorsque je vais manger. Par contre lorsque je fais du sport, c'est comme si elle devenait une sorte de bourreau qui me dit "si tu t'arrêtes, tu ne vaux pas la peine !". En fait lorsque je fais des écarts niveau alimentation (c'est assez rare mais ça arrive, surtout pour l'alcool), elle ne m'en veut pas, c'est plutôt une sorte de réconfort "c'est pas grave, tu as couru une heure, tu peux boire ce verre". Je cherche en elle l'affection qu'une femme aurait pu m'offrir (comme une mère aussi) mais en même temps j'aimerais l'entendre me voir et me dire "maintenant tu es beau". Les femmes ne me trouvent pas forcément à leur goût. Je suis petit, blond et fin alors que la mode pour un homme c'est d'être grand, musclé et brun... 

Désolé pour les 3 tentatives.. en tout cas c'est bien d'extérioriser comme tu fais. Garde le courage, pousse-toi à vivre car si tu deviens cardiologue tu feras parti de ceux qui nous sauvent aussi. On a besoin de personnes courageuses comme toi 
Entre mes 13 et 16 ans je me scarifiais les bras et les cuisses. J'ai jamais fait de tentative mais je voulais disparaître. Je manquais de courage je pense. Maintenant j'ai arrêté, ça va mieux malgré les cicatrices et les questions de type "c'est quoi ça ? Comment ça t'es arrivé?"
Tu sais je crois pas être bien courageux  mais j'essaie de devenir meilleur !

Ne t'inquiète pas, je trouve ça normal de s'entraider et je sais pas mais j'aime beaucoup te parler (ça vaut aussi pour les autres mais voilà tu m'as compris 
Merci, toute ta gentillesse me touche. J'espère que tu arriveras toi aussi à garder le courage 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir 

Je ne sais pas si c'est cool, je dirais que c'est intéressant et que ça évite de se lasser vite. Et pour mon projet professionnel, cela ne restera sans doute qu'un projet car vois-tu, on va me chercher une maladie plutôt grave, et si je l'ai, je serais dans l'incapacité physique d'opérer dans quelques années, soit bien avant la fin de mes études.
La première scientifique ? Une tasse de thé, voyons ! (Je plaisante, il y a tout de même deux ou trois zones d'ombre) mais je suppose que 16 de moyenne, ce n'est pas si mauvais que ça...
Ce sont des personnes mauvaises, souvent brisées à l'intérieur, qui n'ont pas trouvé d'autre moyen pour extérioriser leur douleur que celui de la projeter sur d'autres êtres. C'est triste pour eux, je trouve. J'aimerais faire quelque chose pour les aider.
Je suis désolée pour ton asthme, j'ai été asthmatique petite, c'est dur à gérer au quotidien... Mais c'est bien, que malgré le fait que tu ne sois pas attiré par le sport, tu aies réussi à t'y mettre, et à en faire d'aussi différents. Ainsi, tu peux muscler l'intégralité de ton corps, et maigrir. Tu as beaucoup de chance. Mais pour faire autant de sport, il faut du temps, que malheureusement, je n'ai pas... Je suis sûre que même si tu n'aimes pas ça, tu y es tout de même un peu accro, comme tout ce qui peut te rendre plus mince. Je me trompe ? En tous cas, félicitations pour ta persévérance et ta motivation !

Ta relation avec Ana est au contraire très simple. C'est le schéma classique d'une relation toxique. Mais je comprends ce que tu vis. Je vis ça aussi. Mais comme j'essaie de m'en sortir, elle est particulièrement hargneuse et mesquine, rabaissante... Tu es très attentionné avec elle, aussi. Je pense que ça explique qu'elle te laisse boire de l'alcool. La mienne est d'accord pour les protéines et les sucres, car je ne les fixe pas. Mais elle ne m'aide pas, avec ça... Que ton Ana est peut-être telle un bourreau, quelquefois, mais c'est pour ton "bien", cela t'aide dans l'atteinte de ton objectif. Je trouve votre relation adorable, s'il est possible de parler ainsi de la relation entre un malade et sa maladie. Et tu sais, si Ana ne te dis pas encore que tu es beau, c'est qu'elle sait que tu n'es pas prêt à l'entendre. Du moins, elle le pense. Et elle le pense parce que tu es persuadé de ne pas correspondre aux critères de beauté des femmes. Mais la beauté est subjective. Je suis sûre que si tu te faisais confiance, Ana et plein d'autres femmes te trouveraient beau. Et tu aurais cet amour que tu recherches tant. Mais pour cela, il faut que l'amour vienne de toi. Comment veux-tu que d'autres te trouvent beau si tu n'es toi-même pas sûr de ta beauté ? Ana me dit que je suis belle, même si j'ai toujours des kilos en trop. Parce qu'Ana a compris que c'était le moment de le dire, que j'étais prête. Sois prêt, et Ana te dira que tu es beau, et tu te débarrasseras lentement d'elle pour te tourner vers d'autres femmes. Aies confiance en toi. Tu le vaux bien.

Ce n'est rien, je suis toujours là. Je vais essayer de me battre, pour tous ceux qui me le demandent et croient en moi, pour tous les gens qui ont besoin d'être sauvés, et pour ma triplée qui n'a pas su le faire. Je pense souvent à elle.
Je suis désolée d'apprendre que plus jeune, tu en es arrivé à te scarifier, et que tu portes sur ton corps les traces de la douleur qui résidait dans ta tête... Mais tu vois, contrairement à ce que tu peux dire, tu es très courageux, parce que tu as réussi à surpasser ton envie de disparaître. Tu peux être fier de toi. Tout le monde est fier de toi. Et tu ne peux être meilleur. Excepté en te débarrassant d'Ana. Et c'est moi, la fille qui veut la garder avec elle jusqu'à six pieds sous terre, qui te le demande. Qui te supplie de le faire, parce que le monde a besoin de gens comme toi, pour lui rappeler que l'on peut rester fort et se battre qu'importe les difficultés.

Je te remercie. À vrai dire, je te remercie pour tout. J'ai dis plus en quelques heures à un inconnu qu'en toute une vie à mes proches. Alors merci pour tout, du fond du cœur.
Ne doute plus, et reste fort. Tu iras bientôt mieux. C'est une promesse.
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Désolé de te faire autant écrire/lire, mais je crois (je suis même sûr) que ça en vaut largement la peine,

Tout ce que tu m'as dit me touche et ce que j'ai appris à ton sujet me donne envie d'avancer et de trouver du courage. En fait je crois que ton combat quotidien, entre l'anorexie et la tristesse, te pousse à tendre la main et laisse les gens comme moi (un inconnu c'est exact) voir la lumière que tu garde enfermée au fond de toi. Tes conseils sont bons et ta quête est pure. Je voudrais que tu arrives à saisir ton objectif, et écouter Ana lorsqu'elle te dit que tu es belle. Je n'en doute pas une seconde. Tous ces gens qui souffrent et nous font souffrir ne mérite pas cette attention qu'on leur offre, mais c'est dur... 
C'est vrai, je me vois parfois tellement négativement que mon reflet dans le miroir semble se transformer. Je penserai à tout ce que tu m'as écrit, dès demain, pour essayer de me sentir fort et pouvoir avancer physiquement et mentalement. Je voudrais que Ana me voit grandir et soit fière de moi. 
Mes cicatrices sont parfois ce qui me donne le courage de continuer à m'entraîner. J'aimerais en tirer du positif mais c'est vrai qu'une partie de moi reste pleine de regret et de mal. 

Tu sais, moi aussi je t'ai dit beaucoup de choses et je ne regrette pas du tout, bien au contraire. Ce que tu m'as dit aussi me touche. C'est à moi de te dire merci, je n'avais aucune idée de trouver à ce point des mots aussi rassurants dans ce forum. 
Je crois en ta promesse et je vais essayer de garder un maximum de courage. J'espère que toi aussi tu iras beaucoup mieux. 

PS : Il y a ceci que je ne suis pas sûr de comprendre et que j'ai peur de mal interpréter "Je vais essayer de me battre pour tous ceux qui me le demandent et croient en moi pour tous les gens qui ont besoin d'être sauvés, et pour ma triplée qui n'a pas su le faire. Je pense souvent à elle." 

merci 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

921 appréciations
Hors-ligne
Désolé de ne pas lire vos romans par manque de temps 😅 mais bienvenue à toi Gabriel ! Tout le monde est le bienvenu ici 💖 Bisou xx
Age : 22 ans, Canadienne
Taille : 1m75
Poids : Bien dans ma peau kg :)

Étudiante en psychoéducation 📚
Passionnée de course à pied 💪
Amoureuse de la vie 😍

481 appréciations
Hors-ligne
@Strong-wolf@ je comprends que la longueur puisse faire peur 😉 Mais tu ne sais pas ce que tu rates !

@GabySnapp@ :

Ne sois pas désolé de me faire lire et écrire, j'ai deux mains et deux yeux, c'est très pratique, alors autant s'en servir. Et puis j'ai le temps, sinon je ne répondrais pas. J'espère en revanche que cela ne te dérange pas en retour.
Et je pense aussi que cela en vaut la peine.

Je ne pensais pas que je pouvais donner envie à quelqu'un d'avancer, mais je suis heureuse de le faire. Tu mérites d'avancer, de trouver ton bonheur. Et de comprendre qu'Ana ne va pas pouvoir en faire partie.
Ce que tu dis au sujet de la relation entre mon combat et ma lumière me parle. Je pense que lorsqu'on souffre, contrairement à ce que font la plupart des gens, il faut faire partie de ceux qui donnent. Donner à voir sa part de lumière que l'on ne voit pas nous-mêmes aide à enclencher le processus de pardon de son corps à son esprit, pour annihiler la souffrance. Et ces gens qui nous font souffrir sont ceux qui, pour moi et au contraire de ce que tu dis, méritent le plus d'attention. Lorsqu'on souffre de trop et accumule la rancoeur, on a besoin d'en être libéré. Tout le monde mérite d'être heureux loin de la souffrance.
Je te remercie pour tous tes souhaits et tes paroles encourageantes. Lorsqu'on s'enferme dans un cercle et que la course prend de la vitesse, s'éjecter du cercle devient compliqué, et dangereux. Alors je ne sais pas si j'arriverais à faire tout ça. Mais je ne vais pas laisser Ana m'empêcher de continuer mes études, c'est certain.
Ne laisse pas ta vision de l'esprit modifier ta vision du corps. Lorsque tu te vois négativement, impose une barrière à cette façon de te voir, et concentre-toi sur ce que tes yeux du corps voient. Par exemple, chaque matin, commence ta journée par te faire ton plus beau sourire face à une glace, et fait d'Ana le spectateur impuissant de cette scène. Elle verra que tu te bats, que tu es fort. Change tes pensées automatiques pour des pensées alternatives. Au lieu de te dire que tu es déplaisant dès que tu te vois, prends une partie de ton corps, et dis-lui que tu l'aimes pour X raison, et ne laisse pas Ana répliquer. Elle va voir que tu essaie d'être fort et de t'en sortir. Je pense qu'elle le prendra bien, puisque tu accepteras ton corps. Et au fond, c'est ce pour quoi elle est là. Et là, elle verra que tu as grandi et sera fière de toi.
Je suis certaine que tu réussiras à changer tout ça, en bien, et qu'Ana sera heureuse, et ayant accompli sa mission, te laissera tranquille.
Tu sais, tes cicatrices appartiennent au passé qui t'a vu grandir pour faire de toi l'homme présent aujourd'hui. Tu dois leur en être reconnaissant, et non pas te remplir de regret et de mal, puisque ces cicatrices t'ont permis d'exprimer ta douleur sans commettre l'irréparable. C'est un signe de ta force, comme un soldat qui revient du front. Parce qu'au fond, tu es un soldat, mais tu ne peux que gagner cette guerre.

Je suis heureuse que tu ne regrettes pas tes mots. Je pense qu'extérioriser nous aide, mais en aide aussi d'autres. Parfois, voir la peine et la force d'autres personnes nous donne conscience des nôtres. Et tu verras que c'est très souvent ainsi, sur ce forum. Je suis sûre que tu réussiras à atteindre tous tes buts, et à aller mieux. Le simple fait que tu sois là aujourd'hui montre que tu es sur la bonne voie. Je t'envoie beaucoup de courage et d'amour 😘

Et pour répondre à ta question muette, je dirais que beaucoup de gens comptent sur moi, pour les aider, pour me battre, et croient que je suis capable de venir à bout du combat. C'est pour eux que je vais me battre. Et pour ma triplée.... J'ai une jumelle, forcément. Nous étions toutes trois dizygotes, et conçues par FIV. Lors de la grossesse, nous avons perdue notre soeur. Nous avions toutes trois de gros problèmes de santé, ce pourquoi je suis si petite, et ma triplée n'a pas su se battre contre ces problèmes. Je ressens souvent un vide, une sensation de manque liée à elle. Alors pour elle, je vais faire de mon mieux. Tu sais tout.

Plein de bisous❤
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Je suis trop désolé pour le mal que tu as eu.. et pour ce combat que tu mènes jour après jour. Je voudrais trouver le pouvoir de me sentir beau mais c'est très très dur.
Tes messages sont beaux et je te remercie pour tout  ..

En tout cas saches que j'essaie de faire des efforts même si cela ne même à pas grand chose :( (rien qu'aujourd'hui j'ai essayé de me sentir bien mais j'ai regretté et j'ai été plus mal qu'autre chose..) Dès que je suis à table je compte et je note tout..
Est-ce que toi tu comptes tes calories ou tu n'en a même pas besoin ? Ma cousine est très maigre car elle a perdu l'appétit alors elle n'a même pas besoin de compter quoi que ce soit. Est-ce que tu es dans ce cas ?

Merci merci pour ta réponse, j'ai moins écrit que d'habitude mais je me sens aussi beaucoup plus faible.. 
Je t'embrasse et te souhaite un maximum de courage 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
Ne t'inquiète pas pour moi, cela ne t'appartient pas. Si ma douleur et mon combat n'étaient pas là, ce ne serait pas moi, et je n'aurais pas rencontrer toutes les superbes personnes de ce forum. Alors je suis fière de ce mal et de ce combat.
Je sais que c'est dur, je comprends que ça le soit. Mais ce n'est pas impossible. À la vérité, rien n'est plus possible que ça. Tu as déjà ce pouvoir de te sentir beau. Mais il sommeille en toi,  couvert de tes doutes et des paroles d'Ana. Il ne suffit que d'un geste pour le révéler à ta lumière. Je sais que c'est très imagé, mais c'est aussi simple qu'une image, qu'un petit dessin sur un bout de papier. Continue d'espérer et de te battre, ne lâche rien, le fait que tu te rendes compte de tout ça est une preuve que tu es sur la bonne voie.
Et ne me remercie pas, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement.

Je suis heureuse que tu fasses des efforts, je n'en doutais pas. Et cela ne te mène pas à rien, c'est toujours du progrès, même s'il est infime. Je suis désolée que tu n'aies pas réussi à te sentir bien, et que cela ait, dans un sens, mal tourné. J'espère que tu réussiras très bientôt à être bien avec toi-même.
Je comprends que tu notes et comptes tout, pour répondre à ta question, je fais de même. Je n'en avais pas besoin, auparavant, mais Ana voulait savoir. Je pense que nos Ana sont à nos images. La mienne est très curieuse. Mais je dois t'avouer qu'avec le temps, je connais les calories d'à-peu-près tout ce que je mange, et j'arrive à déterminer celles des nouveaux aliments. Je suis entre ta cousine et toi. Au début, je n'avais pas besoin de compter, je perdais tout naturellement, au fil de la restriction, puis je me suis mise à compter, il y a 2 mois environ, et depuis, je suis toujours plus frustrée, et je perds moins... Cela te fait-il pareil ? Je pense que s'intéresser aux chiffres des calories empêchent mon cerveau de penser à la perte de poids, puisqu'il ne voit que le chiffre toujours trop important des calories, qui le conditionne à penser que je vais irrémédiablement grossir...

Ne t'en fais pas pour la longueur de ton post, le plus important est que tu aies pris la peine de répondre malgré ta faiblesse. Cela me touche, et je suis désolée de t'infliger autant de longueur... Je t'envoie tout mon courage, en espérant que tu retrouveras très bientôt ta force.
Plein de bisous ❤
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Salut, ravi de te lire comme d'habitude !

Malheureusement nos pires moments nous forgent autant que les meilleurs même si c'est vrai que dans un sens ça nous rend plus forts.. Ne sois pas désolée pour moi je me suis mis dans le mal de mon plein gré 
En fait je compte depuis le premier jour où j'ai décidé que tout allait changer.. Au début je mangeais entre 150 et 400 calories par jour (j'essaie de ne jamais jeûner avec mes soucis de santé). Maintenant je suis plutôt entre 400 et 800.. En fait je suis devenu accro au sport et j'ai besoin d'énergie pour tenir alors j'ai préféré augmenter les calories que supprimer une partie de mon entraînement ..
Tu vois, comme tu as perdu sans compter ou instaurer des planning hyper détaillés sur la moindre goutte d'eau que tu vas boire... pour moi ça aurait été impossible. Ma Ana est plutôt perfectionniste et très organisée. 
Cette sensation de "je vais grossir" parce que tes calories sont trop hautes ça me le fait aussi, mais trop bizarre... Attends je t'explique: Imaginons que je mange 1000 calories, alors je me dis je vais grossir, je regrette etc. Le lendemain souvent je stagne ou je prends 100 grammes. Mais même si je stagne pendant 3 mois, lorsque je me mesure (tour de taille et tout) j'ai perdu des centimètres et physiquement sur les photo j'ai un peu changé. (Vive les photo parce que le miroir pour moi il reflète la même image) Et quand j'ai pris conscience du changement ça se débloque tout seul et je perd hyper rapidement.

Il y a une question que je me posais... Est-ce que toi tu entends Ana ? 
Et j'ai besoin d'un conseil aussi... désolé mais je suis sûr que tu pourras m'aider ! En fait je ne sais jamais quoi répondre ou quoi faire lorsque les gens me disent que je suis trop maigre (alors que pas du tout, même mon IMC est normal). A la fois j'aimerais les secouer en leur disant que c'est faux, mais en même temps je me replie sur moi-même et j'ai envie de pleurer..

[ Désolé je vais raconter encore ma vie deux minutes x) ]

En fait hier ma soeur m'a dit "tu es trop maigre, je ne te reconnais plus" et mon père a rajouté "il devient moche il s'est creusé" (en montrant mes clavicules). Et j'ai été blessé par la méchanceté de mon père rajoutée à l'inquiétude de ma soeur..Et j'avais l'impression d'être un bout de viande sur un étalage, on parle comme si je n'entends pas. Alors j'ai pris un peu d'alcool mais vu que j'étais encore à jeun ça m'a tué ..

Voilà.. J'espère que je t'ai pas trop ennuyée :( Merci de ta présence et de tous tes messages vraiment ! Je te fais plein de bisous, je t'envoie du courage 
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Tu as raison, mais ce qui te forge le plus, c'est l'importance que tu décides d'accorder à ces meilleurs ou pires moments.
Je ne comprends pas que tu te sois mis délibérément dans le mal, si ce que tu voulais était te sentir mieux... Et tu sais, ce n'est pas une raison pour que je devienne sans pitié.
Je comprends que compter t'ait aidé à instaurer tout ça, à changer. Mais 150 calories, même moi je trouve ça peu ! Même si je t'envie, d'un autre côté. Et même encore maintenant, ton apport calorique est trop faible par rapport à ta dépense énergétique. Tu ne tiendras pas sur la durée, si tu continues à faire autant de sport en mangeant si peu de calories. Essaie de monter encore, de te situer entre 800 et 1000 calories, même si tu vas culpabiliser, tu verras que ton corps se sentira mieux, et tu deviendras plus performant. Si tu n'augmentes pas tes calories, alors tu ne pourras plus entretenir ton addiction au sport, car tu seras trop faible, et tu seras alors obligé de réduire ton entrainement, vois-tu ? Tu as besoin de ces calories supplémentaires.
Je comprends que cela t'aurait été impossible, mais d'un autre côté, tu es moins frustré, lorsque tu ne comptes pas ou n'instaures pas de planning. Tu ne peux en effet pas te dire "je suis sans volonté, je n'ai pas respecté mon planning, ou j'ai mangé plus de calories que ce que j'aurais dû". C'est quelque chose que j'ai remarqué, maintenant que je comptes. Mon Ana a beau être aussi très perfectionniste, cela vient de moi, elle ne supporte pas la frustration, car elle sent que si je suis frustrée, je vais finir par tout lâcher. Comme moi, elle ne sait pas gérer le stress. Mais ton Ana semble plus forte, mieux construite, plus stable. Et donc plus dangereuse. Il faut essayer de te désorganiser, pour la déstabiliser, observer sa réaction face aux imprévus.
La réaction de ton corps et de ton cerveau par rapport à la stagnation est très particulière... Je connais ça, c'est purement psychologique. Et c'est super dangereux. Autre chose qui me change beaucoup : lorsque je mange certains aliments, même hyper caloriques, je n'ai qu'à me dire que ce sont par exemple, des protéines, et que puisque je ne fixe pas les protéines (oui oui, les carences et les restrictions ont ce genre de conséquences sur le long terme) eh bien je vais maigrir. Et je maigris. Le cerveau est touché par la maladie, puisque comme on l'oublie souvent, Ana est une maladie de l'esprit. Donc conditionner le cerveau à la perte de poids, le fait de prendre conscience du changement, de répéter une information, tout ceci va favoriser la perte de poids, grâce au rapport cerveau/corps. Et c'est, je le répète, ce qui fait de l'anorexie quelque chose de si dangereux.

Pour répondre à ta question, j'entends Ana, oui. Tout le temps. C'est ma voix qui se dédouble dans ma tête, plus sèche, mielleuse, mauvaise. Tous les anorexiques entendent Ana, je pense. Sinon ils n'en parleraient pas.
Avant de te répondre, je te demanderai juste un petit quelque chose : Quel rapport entretiens-tu avec le fait que ton IMC soit normal ?
Et pour te répondre, les gens te disent que tu es trop maigre pour te faire ouvrir les yeux. Lorsqu'ils agissent ainsi, ne te mets pas sur la défensive, ne te replie pas sur toi-même non plus. Explique-leur juste que la maigreur est subjective, que ton IMC est normal, mais que tu sembles maigre parce que tu fais énormément de sport et fais attention à ton alimentation, comme tous les sportifs. Ou bien dis-leur que cela ne les regarde pas. C'est souvent ce que je dis, c'est mon corps, cela me regarde. Tu peux aussi leur expliquer gentiment que ce qu'ils te disent peut être blessant, et que tu es bien avec ton corps. J'espère que tout ça t'a aidé.

Je comprends que tu aies été blessé. J'ai tous les soirs le droit à des choses semblables de la part de mes parents et de mes sœurs, surtout ma jumelle qui s'en donne à cœur joie en me disant "mange, t'es un squelette", "tu joues à quoi ?, tu cherches à mettre la mauvaise ambiance, mange", "si t'avais mangé plus, tu serais peut-être plus grande", "tu t'étonnes que t'as mal de partout, t'es pleine de carences", ma petite sœur qui me dit "mes cuisses sont deux fois plus grosses que les tiennes, j'ai honte à cause de toi" et mon père avec ses "pff mon bras c'est ta cuisse" et "quand on te fait un câlin, on a peur de te casser". Alors je comprends que cela t'ait fait du mal. Ce n'est pas toujours simple de devoir composer avec une famille qui ne nous comprend pas, mais qui veut notre bien.
Autre chose, je suis désolée, je vais me la jouer moralisatrice et rabat-joie. Arrête l'alcool. Cela te fait du mal, et c'est très calorique, ce qui est plutôt paradoxal avec le reste. Si tu te perds dans l'alcool quand tu as un soucis, tu peux mal finir. Je sais que je te juge, c'est mal. Mais je m'inquiète pour toi.

Prends soin de toi, et merci encore pour tout. Je suis désolée de la longueur de mon post.
Garde courage et espoir à tes côtés, tu en as besoin.
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.

10 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir merci pour ta réponse  

En effet j'y ai trouvé beaucoup de réconfort et d'envie de me reprendre en main... J'oublie TOUT LE TEMPS que je suis malade, en fait comme je suis beaucoup tout seul pour les repas, j'ai presque l'impression que tout le monde fait comme moi, mais loin de là.. 
Je regrette d'avoir espéré trouver du réconfort grâce à l'alcool... je regrette aussi d'avoir placé Ana tellement haut que j'en ai presque oublié la santé, la famille et les amis.. Je blesse et ça me touche.
Je suis désolé pour les carences en ce qui te concerne. C'est vraiment pas cool :/ et de même pour les remarques. Venant de sa soeur jumelle ça doit être super dur..

J'aimerai bien dès fois augmenter mon apport calorique mais j'ai tellement peur... Je ne sais pas si j'y arriverais. En tout cas j'essaie de garder espoir en lisant ton message. 

En fait quand je dis que je me suis mis dans le mal tout seul, c'est parce que c'est moi qui ai voulu faire un régime au départ. Personne m'a forcé, même si je souffrais de mon surpoids. C'est juste que ce régime ne s'est pas arrêté et au contraire c'est devenu ultra sérieux. Au départ je ne savais même pas ce que voulait dire "Ana"... En fait c'était vraiment inconscient je sais pas trop l'expliquer... Mais au fond de moi je suis plus heureux maintenant qu'avec mon surpoids, mais c'est parce que j'ai un certain contrôle qui n'est pas encore dangereux (car ça ne fait pas assez longtemps je pense). J'ai décidé d'aller faire un bilan sanguin pour savoir ou non si j'ai des soucis... Et peut-être parler de ça avec ma soeur. 
Je ne suis pas encore très sûr, mais seul j'ai trop peur de ma Ana. Y a des jours où vraiment je suis bien et des jours comme ça où je me dis "mais pourquoi je fais ça" "mais qu'est-ce qui m'arrive"..

Courage, je ferais de mon mieux pour garder le mien, en espérant ne pas avoir dit quelque chose de déplacé ou quoi dans mon post. :(
22ans, 1m60, actuellement 49kg, objectif : 45kg
Particularité : anorexique restrictif, garçon hyperactif

481 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir.

Tu sais, je pense ce que je dis, et je suis heureuse que cela t'apporte du réconfort. J'espère ne pas être trop dure envers toi, cela ne m'appartient pas.
Je comprends que tu puisses oublier ta maladie, surtout si tu es souvent seul à table. Cela ne fait que t'enfoncer dans ta maladie. Pour autant, moi qui ne suis jamais seule à table, j'oublie souvent ma maladie, et pour moi, ce sont les autres qui mangent de trop, et non moi qui ne mange pas assez. Pour en revenir à toi, le fait que tu saches que tout le monde ne fait pas comme toi est un début de prise de conscience. Tu es en train d'avoir un déclic qui va te mener à la guérison.
Tu n'as pas à le regretter tant que cela. Ne te laisse pas te noyer sous les regrets. Tu sais que l'alcool ne te fais pas du bien, tu as conscience de ton erreur. Tu sais qu'Ana te fait passer à côté de choses très importantes à tes yeux, tu en as conscience, tu sais que c'est une erreur. Tu peux regretter sur le moment, mais tu ne peux pas laisser ce regret te pourrir l'existence. Tu peux en revanche faire de ce regret un point de départ pour changer les choses. Le regret et tes erreurs appartiennent au passé, maintenant, tu es au présent, et dans quelques secondes, ton futur sera là, meilleur que ton passé et ton présent, car tu sauras que tout cela ne t'appartient plus, et que le changement te fera du bien.
Ne sois pas désolé pour mes carences, je les ai méritées. Et pour les remarques, il est vrai que c'est dur, et que cela me blesse particulièrement lorsqu'elles viennent de ma jumelle, mais je sais les ignorer. Elles ne m'appartiennent pas, parce qu'elles ne reflètent pas ce que je suis, mais ce que les autres pensent que je suis.

Tu sais, la peur est une émotion, donc quelque chose de passager. La peur arrive à un instant donné, pour repartir peu de temps après. Elle ne doit pas s'installer en toi. La peur n'est pas une partie de toi.
Alors lorsque tu auras lu ce passage, tu fermeras les yeux. Ton esprit se trouve à présent dans un endroit qui te plait, un endroit apaisant où tu te sens bien. Visualise ta peur d'augmenter ton apport calorique. Maintenant, choisis un sac qui te plait, il peut être de n'importe quelle forme ou couleur. Lorsque tu auras trouvé ce sac, tu prendras délicatement ta peur, et la placera au fond du sac. Ta peur s'y sent immédiatement bien, si bien qu'elle ne veut plus sortir du sac. Elle comprend qu'elle a trouvée une nouvelle maison, à l'extérieur de ton corps. Salue à présent ta peur, et jette le sac dans les airs, ou par une fenêtre. Tu vois ton sac s'éloigner, devenir de plus en plus petit, jusqu'à disparaître dans le ciel. Ta peur t'a quitté, elle ne fait plus partie de toi.
Tu as surmonté ta peur, plus rien ne t'empêche de réussir à augmenter ton apport calorique, désormais. Aies confiance en toi.

Je comprends mieux ton parcours, à présent... C'est ainsi que beaucoup de gens rencontrent Ana : cela part d'un surpoids, pour lequel on met en place un régime. Le régime s'intensifie, devient plus sérieux, plus stricte, jusqu'à se muer en obsession... C'est "classique", comme parcours, malheureusement...
Je comprends que tu sois plus heureux qu'avec ton surpoids, ton corps est en meilleure forme, tu es moins complexé. Cependant, lorsque tu dis que ton contrôle n'est pas encore dangereux, je pense que tu te trompes. De ce que j'ai pu lire, tu es déjà à un stade avancé, même si ta perte de poids n'est pas encore significative. Je trouve que ton idée du bilan sanguin est très bonne. Je te souhaite sincèrement de ne rien avoir, mais il faut que tu sois fixé... Et je suis heureuse d'apprendre que tu penses en parler à ta sœur, elle ne te comprendra peut-être pas, mais saura te rassurer et te soutenir face à ton Ana.
Et je te le répète, tu n'es plus en phase de régime ou de déni, mais bien en phase de prise de conscience, si tu te demandes pourquoi tu fais tout ça, ce qui t'arrive. Tu es sur une bonne voie.

Prends vraiment soin de toi, surtout. Continue ta progression, ne lâche rien. Crois en toi. Je crois en toi, en ta force, et en ton courage. Pour avec traversé tout ça, tu ne peux qu'être un homme très fort et courageux. Seule te manque de la confiance en toi.
Et ne te demande pas si ce que tu as pu dire peut être déplacé ou autres, il n'en est rien, et si le cas se présentait, je te le ferais remarquer !
Plein d'amour pour toi ❤
17 ans / 1m53 / 37kg
Objectif : 39kg / Guérison
Anorexie mentale / Non vomitive / Diagnostiquée
Suicidaire / Ehlers-Danlos / Fibromyalgie
Je ne connaîtrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1817 autres membres